Définition de SaaS : le logiciel en tant que service

Définition de SaaS : software as a service, le logiciel en tant que service
AdBackup
Prix sur demande
5

AdBackup

la solution de sauvegarde en ligne contre les sinistres
1 mois gratuit
NeoBe
Prix sur demande

NeoBe

Sauvegarde en ligne sécurisée
20 Go gratuits pendant 30 j.
Oxibox
Prix sur demande
5

Oxibox

Protection totale des données
Audit gratuit

La définition du SaaS est simple : utiliser un logiciel en mode SaaS, Software as a Service, c’est se servir d’un logiciel en ligne (CRM, ERP, gestion de projet, …) sous la forme d’un logiciel en tant que service. Vous n’installez pas de software sur votre ordinateur : le Cloud l’héberge. Vous payez un abonnement en contrepartie. Au cœur des enjeux du SaaS : la transformation digitale et la productivité qui en résulte. Abordez l’univers du Cloud en toute sérénité, on vous explique tout : IaaS, PaaS, SaaS.

Ce que signifie SaaS : Software as a Service

Définition de SaaS

En bon français, Software as a A service signifie : logiciel en tant que service. A l’inverse du logiciel classique installé sur un ordinateur :

  • le logiciel en mode SaaS n’est pas installé sur votre machine, PC, Linux ou Apple,
  • la solution SaaS est accessible depuis n’importe quel appareil (ordinateur, smartphone, tablette),
  • ce progiciel (c’est ainsi qu’on nomme également ce type de logiciel) n’est donc pas disponible uniquement dans les locaux de l’entreprise, mais partout où vous pouvez vous connecter à internet,
  • un « Software as a Service » se différencie donc par son mode d’utilisation, mais également par son coût et son mode de règlement associé.

SaaS et cloud : le fonctionnement

Les particularités qui caractérisent un logiciel en tant que service sont les suivantes :

  • le logiciel est installé sur des serveurs distants et externe à l’entreprise qui l’utilise,
  • comme le software n’est pas installé sur les ordinateurs de l’entreprise, ce n’est pas à ses collaborateurs d’effectuer les mises à jour pour le bon fonctionnement et la sécurité,
  • la seule contrainte pour l’utilisateur est de disposer d’un accès à internet pour pouvoir utiliser le logiciel en ligne, depuis n’importe quel appareil et à n’importe quel endroit,
  • à l’inverse du logiciel où il faut payer une licence d’utilisation, le logiciel en mode SaaS est disponible sous forme d’abonnement par utilisateur.

Au sein de l’offre SaaS, les logiciels collaboratifs facilitent le travail d’équipe et répondent aux nombreuses problématiques des PME comme des TPE. Pour élargir votre vision, citons quelques exemples de SaaS… ces systèmes d’information sont utiles dans de nombreux domaines : la facturation récurrente, la gestion commerciale, le CRM, les RH, la gestion du temps, le gain de productivité, etc.

Quelques exemples de SaaS

Pour parler des logiciels professionnels utilisés par des entreprises, on utilise couramment le terme « progiciel » : ces solutions SaaS regroupent effectivement chacune plusieurs modules dédiés à une fonction respective, capables de communiquer entre eux. Les applications web les plus connues (car souvent gratuites ou freemium) sont les webmails, les messageries en ligne gratuites telles que Gmail, Hotmail, la visioconférence avec Skype, Hangout, etc…

Dans l’univers du Cloud payant, on distingue plusieurs exemples de SaaS professionnels :

  • l’outil CRM (Customer Relationship Management) consacré à la gestion de la relation client,
  • le SIRH, spécifique aux problématiques des ressources humaines (paie, gestion des compétences, …),
  • le progiciel de gestion intégrée comme l’ERP (Enterprise Ressource Planning),
  • le logiciel de gestion de projet et/ou de gestion des tâches,
  • les suites bureautiques en ligne telle que Microsoft Office 365, G Suite, etc.
  • le logiciel en ligne de gestion commerciale pour commerciaux et autres forces de vente, etc.

 

 

Les avantages du logiciel en mode SaaS

Les 4 bonnes raisons d'utiliser un logiciel SaaS en infographie :

Les avantages du logiciel en mode SaaS

 

Une réduction des coûts

Place à l’économie : par rapport à un logiciel classique installé sur votre machine, un abonnement utilisateur mensuel coûte bien moins cher qu’une licence d’utilisation à laquelle il faut rajouter le coût de la maintenance ! L’abonnement à un logiciel en mode SaaS représente ainsi une solution plus économique et accessible au plus grand nombre d’entreprise.

Un logiciel accessible partout, à tout moment

L’accessibilité en ligne du logiciel participe également à sa popularité. Une connexion à internet suffit pour accéder à une application SaaS : vous pouvez l’utiliser sur votre smartphone, sur votre ordinateur, tablette, depuis chez vous, aux bureaux de votre entreprise, en déplacement.

Évoluez à votre rythme

Vous ajustez le nombre d’utilisateurs à votre guise : la formule d’abonnement est flexible pour vous permettre de réagir tout en souplesse, suivant la vitesse de votre croissance et votre besoin en termes de nombre de collaborateurs utilisateurs de la solution. Vous ne vous occupez pas non plus des mises à jour : c’est aussi votre service informatique qui va être content !

Restez opérationnel quoi qu’il arrive

Un sinistre dans vos locaux ? Qu’importe : tout est dans le Cloud ! Niveau sécurité et continuité d’activité, vous êtes rassuré car votre équipe peut continuer à utiliser le service en ligne qu’offre le logiciel depuis les machines de votre choix. Avec d’autres ordinateurs et une connexion à internet, l’entreprise reste opérationnelle.
 

Les 3 catégories de service du Cloud Computing

Tout est dans le Cloud, le fameux nuage : les logiciels, mais aussi les matériels et raccordements réseau, … tout est mis à la portée des entreprises et des collectivités afin qu’elles puissent disposer du service. Le cloud computing propose 3 catégories de services IaaS, PaaS et SaaS.

IasS, Infrastructure as a Service

Certaines DSI (direction des systèmes d'information) font le choix d’un parc informatique virtuel pour installer leur système d’exploitation et leurs applications. Numergy et Amazon EC2 sont des exemples d’IaaS. Avec le modèle d'infrastructure en tant que service :

  • votre entreprise prend en charge la gestion des serveurs, la gestion et le paramétrage des logiciels, l’intégration SOA (architecture orientée services),
  • votre fournisseur prend en charge la gestion du Cloud, le matériel serveur lié, la virtualisation, le stockage, les réseaux.

PaaS, Platform as a Service

Google Engine, IBM Bluemix et Windows Azure sont des exemples de PaaS. Avec le modèle de plate-forme en tant que service, votre entreprise :

  • utilise une plate-forme comme un service,
  • dispose d’un environnement où elle ajoute ses applications et propres outils,
  • loue le système d’exploitation, le serveur, et les logiciels.

La solution SaaS, Software as a Service

Abordé plus haut, le logiciel en tant que service séduit de plus en plus les entreprises car elles accèdent à des services professionnels en externalisant certains aspects de leur système d’information. La deuxième raison est illustrée par un coût de fonctionnement amortissable rapidement, plutôt qu’in investissement coûteux.

Certains décideurs abordent la question du service Cloud à adopter sous l’angle « choix » On parle alors de Cloud Public, Cloud Privé et Cloud Hybride. Avec l’avancée des technologies et l’explosion du Big Data, la tendance est à la transformation digitale. Pour s’adapter à cette nouvelle donne concurrentielle, toute entreprise est amenée à transformer ses usages, et faire évoluer ses outils. Il devient stratégique d’alimenter votre réflexion sur l’agilité attendue, la qualité de telle ou telle infrastructure informatique et data center, bande passante, …

HTTPCS
Prix sur demande

HTTPCS

Leader européen de la cyber sécurité
Voir le site
CloudNetCare
Prix sur demande

CloudNetCare

Tests fonctionnels, tests de charge, et supervision
Voir le site
Beemo2Cloud
Prix sur demande

Beemo2Cloud

Données réellement protégées avec la triple sauvegarde
30j satisfait ou remboursé
Commenter cet article

Ajouter un commentaire