Calcul TVS 2021 : comment calculer les taxes sur un véhicule ?

Par Jennifer Montérémal
Mis à jour le 15 avril 2021, publié initialement en novembre 2020
how-to backgroundCalcul TVS 2021 : comment calculer les taxes sur un véhicule ?

Comment procéder au calcul de la TVS (taxe sur les véhicules des sociétés) pour l’année 2021 ?

La TVS est due par l’ensemble des sociétés à but lucratif dès lors qu’elles ont en leur possession ou qu’elles utilisent des véhicules. Il existe néanmoins des exceptions.

Dans quelles conditions pouvez-vous alors être exonéré de la TVS ?

Et d’ailleurs, quels sont les modalités globales à connaître ainsi que les barèmes de calcul à appliquer ?

Faisons le point sur cette déclaration fiscale.

Devez-vous payer la taxe sur les véhicules des sociétés ?

Les entreprises et véhicules redevables

Votre société est concernée par le paiement de la TVS :

  • si votre siège social est situé en France. Le lieu d’immatriculation de la voiture n’a, en revanche, aucun impact ;
  • si vous détenez ou utilisez (location, prêt, etc.) des véhicules pour transporter des personnes. Sont donc concernés ceux que la société a en sa possession, mais également ceux appartenant aux dirigeants ou aux salariés ;
  • peu importe sa forme juridique ou son mode d’imposition.

Cette taxe porte, par ailleurs, sur certains types de véhicules précis :

  • les voitures particulières (avec mention «VP» sur leur carte grise),
  • les véhicules destinés au transport de personnes, de leurs bagages ou de leurs biens, classés dans la catégorie N1. En d’autres termes, il s’agit de véhicules comportant la mention «camionnette» ou «CTTE» sur la carte grise, mais disposant de plusieurs rangs de places assises.

Par conséquent, pas de TVS pour les motos ou les scooters.

Les cas d'exonération

Dans certains cas, les entreprises sont exonérées de la TVS.

Quels véhicules utiliser pour ne pas payer la TVS :

  • les véhicules destinés :
    • à la vente (voitures mises à la vente, automobiles de démonstration ou d’essai, etc.),
    • à la location s’ils sont exclusivement assignés à cet usage locatif,
    • au transport de public (taxis, VTC, véhicules de tourisme, etc.),
    • aux leçons de conduite des auto-écoles,
    • à l’enseignement et aux compétitions sportives (hors enseignement de pilotage sportif sur circuit),
    • aux activités agricoles,
    • à l’exploitation des remontées mécaniques des domaines skiables,
  • les véhicules loués pour une courte durée (moins de 30 jours consécutifs),
  • les véhicules accessibles en fauteuil roulant relevant de la catégorie N1,
  • les véhicules électriques émettant moins de 60 g de CO2 par kilomètre,
  • les véhicules hybrides combinant essence et gaz, et qui émettent moins de 61 g de CO2 par kilomètre.

☝️ Il existe également des exonérations spécifiques en fonction des émissions de CO2 ou de la puissance fiscale. Nous y reviendrons en détail plus bas.

Calcul TVS : comment procéder ?

À savoir avant de procéder au calcul

  • La période d’imposition s’étend du 1er janvier au 31 décembre.
     
  • Le calcul de la taxe véhicule se fait par trimestre civil. Par exemple, si vous avez utilisé un véhicule de janvier à mars, vous payez un trimestre. Si vous l’avez utilisé jusqu’en avril, vous en payez alors deux, car tout trimestre entamé est dû. Enfin, le taux à appliquer pour chaque trimestre est égal à 1/4 du taux annuel.
     
  • Plusieurs données sont à considérer pour votre calcul :
    • le nombre de véhicules possédés ou pris en location plus de 30 jours durant un trimestre,
    • l’émission de CO2 ou la puissance fiscale,
    • le mode de carburation.

Enfin, la somme à payer à l’administration fiscale dépend de deux composantes, avec leurs barèmes propres. Les sommes doivent donc être additionnées afin d’obtenir le montant de la taxe sur les véhicules des sociétés.

Première composante : quel est le barème de calcul 2021 ?

La première composante est relative soit au taux d’émission en CO2, soit à la puissance fiscale.

En effet, nous dénombrons trois catégories de véhicules pour ce premier calcul :

  • les véhicules dont le taux applicable est relatif aux émissions de CO2, répartis de la sorte :
    • catégorie 1 : les véhicules relevant du nouveau dispositif d’immatriculation (première immatriculation à partir de mars 2020) ;
    • catégorie 2 : les véhicules circulant depuis le 1er juin 2004, et qui sont utilisés ou possédés par la société depuis le 1er janvier 2006 ;
  • catégorie 3 : les véhicules qui n’entrent pas dans les deux catégories précédentes, et dont le taux applicable est par conséquent relatif à la puissance fiscale.


Le barème TVS 2021 des première et deuxième catégories :

Taux d’émission de CO2

Taux applicable pour la catégorie 1 par gramme de CO2

Taux applicable pour la catégorie 2 par gramme de CO2

≤ 20 g/km

0

0

20 et ≤ 50 g/km

1 €

1 €

50 et ≤ 60

2 €

1 €

60 et ≤ 100 g/km

2 €

2 €

100 et ≤ 120 g/km

2 €

4,5 €

120 et ≤ 140 g/km

4,5 €

6,5 €

140 et ≤ 150 g/km

4,5 €

13 €

150 et ≤ 160 g/km

6,5 €

13 €

160 et ≤ 170 g/km

6,5 €

19,5 €

170 et ≤ 190 g/km

13 €

19,5 €

190 et ≤ 200 g/km

19,5 €

19,5 €

200 et ≤ 230 g/km

19,5 €

23,5 €

230 et ≤ 250 g/km

23,5 €

23,5 €

250 et ≤ 270 g/km

23,5 €

29 €

> 270 g/km

29 €

29 €

Le barème de la troisième catégorie :

Puissance fiscale en chevaux-vapeur

Tarif à payer

Moins de 3 CV

750 €

De 4 à 6 CV

1 400 €

De 7 à 10 CV

3 000 €

De 11 à 15 CV

3 600 €

Plus de 15 CV

4 500 €

☝️ Des exonérations temporaires ou définitives de cette première composante existent.

Elles concernent les véhicules fonctionnant aux énergies suivantes :

  • combinaison énergie électrique et motorisation à essence ou au superéthanol E85,
  • combinaison essence et gaz de pétrole liquéfié ou gaz naturel carburant.

Cette exonération est temporaire (12 trimestres) pour :

  • les véhicules relevant du nouveau dispositif d’immatriculation, et dont les émissions de CO2 sont inférieures ou égales à 120 g/km ;
  • pour les autres véhicules dont les émissions de CO2 sont inférieures ou égales à 100 g/km.

Cette exonération est définitive pour :

  • les véhicules relevant du nouveau dispositif d’immatriculation, et dont les émissions de CO2 sont inférieures ou égales à 50 g/km ;
  • pour les autres véhicules dont les émissions de CO2 sont inférieures ou égales à 60 g/km.

Seconde composante : quel est le barème de calcul 2021 ?

Un autre barème intervient dans le calcul de la TVS, et celui-ci concerne le mode de carburation ainsi que l’année de mise en circulation du véhicule :

Année de mise en circulation

Essence et assimilé

Gazole (diesel) et assimilé

Jusqu'au 31/12/2000

70 €

600 €

De 2001 à 2005

45 €

400 €

De 2006 à 2010

45 €

300 €

De 2011 à 2014

45 €

100 €

Depuis 2015

20 €

40 €

Quid du remboursement des frais kilométriques

Sachez que lorsque les dirigeants ou les salariés de la société bénéficient du remboursement des frais kilométriques, un coefficient pondérateur est applicable en fonction du nombre de kilomètres remboursés :

Nombre de kilomètres remboursés

Coefficient appliqué au montant de la TVS

Jusqu'à 15 000 km

0 %

De 15 001 à 25 000 km

25 %

De 25 001 à 35 000 km

50 %

De 35 001 à 45 000 km

75 %

À partir de 45 001 km

100 %

☝️ Bon à savoir : les sociétés bénéficient d'un abattement de 15 000 € sur la totalité des véhicules utilisés.

Aide au calcul de la TVS

Tout ceci vous paraît compliqué ?

Pas de panique, il existe des outils en ligne pour vous accompagner dans le calcul de votre taxe sur les véhicules de sociétés.

💡 Vous pouvez, par exemple, utiliser celui mis à disposition par le site PREVI'START.

Déclaration de la TVS aux impôts

La déclaration de votre TVS doit être effectuée avant le 15 janvier.

Pour ce faire, il vous suffit d’utiliser les formulaires mis à disposition sur le site Service-Public.fr :

☝️ Néanmoins vous êtes dispensé de procéder à cette déclaration dans certains cas :

  • lorsque le montant des frais kilométriques remboursés par la société est inférieur ou égal à 15 000 €,
  • lorsque la société n’est redevable d’aucune imposition après l’abattement des 15 000 €.

Vers un allègement du calcul de la TVS en 2021 ?

Vous êtes désormais incollable sur le calcul de la taxe sur les véhicules des sociétés.

Pensez cependant à surveiller les actualités, car du changement est annoncé. En effet, le projet de loi de finances 2021 inclut des nouveautés, notamment des modifications au niveau des barèmes de la TVS.

Conséquence : le calcul s’en trouvera simplifié et, dans certains cas, la taxe plus avantageuse en fonction du taux de CO2 rejeté par les véhicules, notamment ceux immatriculés avec la norme WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedures).

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Parole d'expert backgroundLes 6 étapes clés pour analyser vos dépenses
Parole d'expert
il y a 4 mois
Les 6 étapes clés pour analyser vos dépenses
Connaissez-vous vraiment tous les montants dépensés par votre entreprise chaque mois ? Il est peut-être temps de réaliser une analyse de vos dépenses pour les rationaliser... et enfin les maîtriser !