Comment remplir votre déclaration des honoraires DAS2 ?

Par Nathalie Pouillard
Mis à jour le 7 avril 2021, publié initialement en avril 2017
how-to backgroundillustration calculatrice 4

La DAS2 : vous en avez entendu parlé, mais ne savez pas si vous devez la déclarer, ni comment ?

Cette déclaration annuelle des versements effectués à des tiers (autres que des actes de commerce) demandée par l’administration fiscale permet de vérifier que les sommes versées ont bien été déclarées par leurs bénéficiaires, et d’éviter les fraudes.

Découvrez dans cet article si vous être soumis à la déclaration DAS2 (ou DADS Honoraires) et si oui, comment la déclarer en toute conformité. C’est parti !

DAS2 : qui doit la déclarer ?

Selon l’article 240 du CGI (code général des impôts), les sociétés et les entreprises individuelles doivent obligatoirement déclarer la DAS 2 quand les montants versés excèdent 1200 euros par bénéficiaire sur l’année N-1, et ce, indépendamment de la date d’encaissement.

La DAS2 concerne :

  • les personnes morales à but lucratif ou non,
  • les associations loi 1901,
  • les syndicats professionnels,
  • les collectivités,
  • les administrations publiques,
  • les exploitants individuels (activité soit commerciale, artisanale, industrielle, libérale ou encore agricole),
  • les salariés ayant réalisé une activité professionnelle au cours de l’année civile (un artiste salarié versant des honoraires à son imprésario par exemple).

De plus, elle doit être souscrite quels que soient :

  • le régime d’imposition du déclarant,
  • la nationalité du bénéficiaire,
  • et le siège social du bénéficiaire.

Enfin, elle peut être effectuée par :

  • votre expert-comptable via un dépôt EDI (échange de données informatisées),
  • vous-même,
    • par télédéclaration en ligne (voir les étapes ci-après),
    • via votre déclaration sociale nominative (DSN)
    • ou via votre déclaration automatisée des données sociales unifiée (DADS-U) si vous avez des salariés.

👉 Les particuliers, eux, ne sont pas concernés par la DAS2. Même dans le cadre de la gestion de leur patrimoine privé ou du versement d’honoraires à un avocat par exemple, aucune déclaration n’est à faire.

Quels honoraires déclarer dans la DAS2 ?

Il s’agit de vacations ou honoraires alloués à un expert, ou de rétributions versées à un professionnel libéral (médecin, avocat, notaire, architecte, expert-comptable, etc.).

En règle générale, les commissions sont calculées en pourcentage du prix de vente ou d’achat, ou du chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise qui a recours à l’intermédiaire ou au mandataire.

Voici les éléments à intégrer à votre déclaration :

  • honoraires versés,
  • commissions et courtages,
  • jetons de présence,
  • droits d’auteur,
  • remises commerciales,
  • gratifications,
  • vacations,
  • avantages en nature (en valeur réelle),
  • et indemnités et remboursements pour frais.

Quand déclarer la DAS2 ? Date limite 2021 et 2022

Chaque année, elle doit être effectuée au plus tard le 31 janvier en année N+1, ou par dérogation, en même temps que la déclaration de résultats. Ainsi, vous devez déclarer la das2 2020 au plus tard le 31 janvier 2021. Et pour déclarer la das2 2021, il sera nécessaire de le faire avant le 31 janvier 2022.

👆 Dans le cas d’une cession ou d’une cessation d’activité, le délai est de 60 jours. Vous devez alors déclarer les sommes payées jusqu’au dernier jour d’activité, année en cours comprise. En cas de décès, les héritiers ont six mois pour procéder à la déclaration.

Comment remplir la DAS 2 en ligne ?

1. Inscrivez-vous et connectez-vous sur impots.gouv.fr

Si c’est votre première déclaration, commencez par vous inscrire sur impots.gouv.fr, afin de récupérer vos identifiants.

Une fois ces derniers reçus par email, connectez-vous puis :

  1. allez dans l’onglet « Professionnel »,
  2. puis sur « Accès Spécialisés »,
  3. choisissez « Tiers Déclarants »,
  4. puis « Accès à la déclaration en ligne des données EFI ».

👍 Vous pouvez commencer à remplir votre DAS2 !

2. Précisez le nombre de bénéficiaires

Vous commencez ici par renseigner le nombre de bénéficiaires ayant reçu plus de 1200 euros d’honoraires et autres sommes vues précédemment.

3. Renseignez votre établissement

Dans ce deuxième temps, définissez l’adresse de votre siège social ou de votre établissement principal si votre activité en dénombre plusieurs.

4. Déclarez les sommes versées

Pour chacun des bénéficiaires, vous devez indiquer :

  • le nom,
  • la raison sociale,
  • la profession,
  • le numéro SIRET,
  • l’adresse postale,
  • le montant et la nature des sommes versées TTC

⚠️ En tant qu’employeur, si vous versez, ponctuellement ou exceptionnellement, des honoraires à l’un de vos salariés en plus de sa rémunération, il faut l’intégrer à votre déclaration. De plus, pour chaque montant inscrit, vous devez déterminer la nature de la somme, d’après une nomenclature établie. Les lettres H (honoraires et vacations), C (commissions) ou AR (autres rémunérations), parmi d’autres, sont à attribuer chaque fois.

5. Vérifiez et conservez votre déclaration

Vérifiez que les différents éléments de votre déclaration sont correctes, et que vous n’avez rien omis.

Vous devez aussi conserver la preuve de votre déclaration en l’enregistrant au format PDF, et idéalement en l’imprimant pour détenir une copie papier.

6. Validez votre DAS2

Une fois que vous êtes sûr·e de vous, validez votre DAS2 pour l’envoyer officiellement et définitivement à l’administration fiscale.

Retard ou absence de DAS2 : attention aux sanctions

En cas :

  • de retard, une amende forfaitaire de 150 € est appliquée,
  • d’absence de déclaration, vous encourez plus 50 % des sommes concernées,
  • et en cas d’oubli ou d’erreur au sein de la déclaration, 15 € par item.

En cas de contrôle de votre situation financière et de votre fiscalité, l’amende est a minima de 60 € et au maximum de 10 000 €. Une marge de tolérance est admise pour une première infraction, pourvu que vous répariez votre erreur rapidement par la suite.

Et si vous utilisiez un logiciel de paie pour votre déclaration ?

Pour être sûr de déclarer correctement et en temps et en heure votre DAS2, aidez-vous de votre logiciel de paie. Conformes aux normes DSN et DADS (déclaration annuelle de données sociales), ces logiciels proposent des fonctionnalités plus ou moins avancées.
Par exemple :

Fiche-paie.net permet la création simplifiée de fiches de paie et la gestion de tous les cas de figures et spécificités possibles : primes, régimes spéciaux, etc. Les déclarations sociales se font même à partir de la plateforme.

DAS2 : primes salariés

Inexpaie vous accompagne : que vous produisiez vos bulletins de paie vous-même, ou que vous fassiez appel à son équipe d’experts pour une prise en charge intégrale, la gestion des formalités déclaratives est incluse.

DAS2 : exemple champs commissions Inexpaie

PayFit prend en charge les fiches de paie, les déclarations sociales, les notes de frais, la gestion des congés et absences ; complet, il propose même le télépaiement programmable pour soulager les équipes RH.

Honoraires.gifexemple de déclaration d’honoraires sur PayFit

🤓 Si votre logiciel de paie ne prend pas en charge les déclarations sociales, vous pouvez aussi vous simplifier la déclaration DAS2 en :

  1. extrayant votre grand-livre fournisseurs, contenant l’ensemble de vos écritures comptables pour l’exercice en question,
  2. filtrant les personnes morales ou physiques auxquelles vous avez versé des honoraires, commissions, droits d’auteurs, 
  3. sélectionnant les versements supérieurs ou égaux à 1 200 €. Il n’y a plus qu’à les déclarer sur le site des impôts !

Et vous comment gérez-vous la déclaration DAS2 ?

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Parole d'expert backgroundillustration spendesk 2
Parole d'expert
le mois dernier
Les 6 étapes clés pour analyser vos dépenses
Connaissez-vous vraiment tous les montants dépensés par votre entreprise chaque mois ? Il est peut-être temps de réaliser une analyse de vos dépenses pour les rationaliser... et enfin les maîtriser !