Indicateurs Financiers : calculs de performance et de rentabilité

7 indicateurs financiers à suivre pour une gestion maîtrisée

7 indicateurs financiers à suivre pour une gestion maîtrisée

Les indicateurs financiers sont des données financières servant au pilotage de votre entreprise, pour évaluer sa santé financière, sa capacité de développement et détecter les dysfonctionnements à temps.

Mais quels sont ces indicateurs ou ratios financiers, et comment les calculer ?

Nous vous proposons une liste de 7 indicateurs de performance financière et de rentabilité à surveiller de près.

Suggestion de logiciels pour vous

QuickBooks

QuickBooks
Logiciel de gestion pour petites entreprises n°1 mondial
Offre exclusive -50%
Voir ce logiciel

WITY

WITY
Logiciel de compta ultra-simple & Conseil par un comptable !
Devis immédiat
Voir ce logiciel

Sellsy Comptabilité

Sellsy Comptabilité
Automatisez la saisie comptable & surveillez la trésorerie
Démarrer avec Sellsy
Voir ce logiciel

Indicateur financier : définition

L’indicateur financier est une donnée issue :

L’analyse d’un ensemble d’indicateurs permet d’obtenir un diagnostic de la situation financière de l’entreprise à un instant T et d’évaluer :

  • son équilibre financier,
  • sa rentabilité,
  • son indépendance financière.

Les indicateurs financiers sont donc importants :

  • dans le cadre d’une reprise de société ;
  • pour gérer les ressources financières de façon optimale ;
  • pour anticiper et maîtriser les risques financiers potentiels ;
  • pour envisager des investissements ou au contraire, des restrictions budgétaires.

Liste et calcul des indicateurs financiers

Les indicateurs financiers sont nombreux, mais en voici 7 à surveiller absolument.

Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement est le calcul de l’argent nécessaire à l’entreprise pour :

  • pallier les problèmes de trésorerie éventuels à court terme ;
  • procéder à des dépenses dans l’attente des encaissements.

Calcul du BFR = (stock moyen + créances clients) - dettes

Le fonds de roulement net global (FRNG)

Le fonds de roulement net global est la réserve d’argent de sécurité pour répondre au besoin en fonds de roulement.

Il s’agit de l’argent excédentaire après financement :

  • des emplois stables (immobilisations),
  • des investissements par les ressources stables (capitaux permanents et dettes financières à long terme).

    Calcul du FRNG = ressources stables - emplois stables

    La trésorerie nette (TN)

    La trésorerie nette est l’argent mobilisable à un instant T, c’est-à-dire les disponibilités à vue. Elle témoigne de l’équilibre financier à court terme.

    Il s’agit donc de la différence entre les disponibilités bancaires et les dettes bancaires.

    Mais on peut aussi la calculer grâce aux 2 indicateurs précédents :

        Calcul de la TN = FRNG - BFR

        Le seuil de rentabilité (SR)

        Le seuil de rentabilité est le chiffre d’affaires à générer pour que l’entreprise couvre l’ensemble de ses charges, fixes et variables, et qu’elle devienne rentable.

        Il permet d’estimer la viabilité de l’entreprise et de rassurer les investisseurs.

            Calcul du SR = charges fixes/((CA - charges variables)/CA)

            La marge commerciale

            La marge commerciale est le profit généré par les entreprises commerciales, c’est-à-dire la différence entre le prix de vente et le prix d’achat de biens ou de services.

            Elle permet d’estimer les bénéfices mais aussi d’orienter la stratégie commerciale, notamment la définition des prix.

                Calcul de la marge commerciale globale = CA HT - achats HT

                L’excédent brut d’exploitation (EBE)

                L’excédent brut d’exploitation correspond :

                • à la ressource d’exploitation dégagée par l’activité principale de l’entreprise,
                • après paiement des cotisations sociales,
                • avant dotations aux amortissements.

                L’EBE est donc le résultat économique de l’entreprise, hors amortissements, gestion financière et opérations exceptionnelles.

                    Calcul de l’EBE = marge brute + subventions d’exploitation - impôts - taxes - charges salariales

                    Il permet en outre de calculer :

                    • la rentabilité du capital (EBE/capitaux investis),
                    • la maîtrise des coûts (EBE/CA).

                    La capacité d’autofinancement (CAF)

                    La capacité d’autofinancement est l’excédent monétaire dégagé par l’activité d’une entreprise.

                    C’est la somme du bénéfice net et des « charges non décaissées » comprenant :

                    • les dotations aux amortissements,
                    • les provisions pour risques et charges.

                    Le calcul ci-dessus est fait à partir du compte de résultat.

                    Mais la CAF peut aussi se calculer à partir de l’excédent brut d’exploitation.

                        Calcul de la CAF = EBE + produits encaissables - charges décaissables

                        La CAF peut contribuer aux investissements ou à l’alimentation du fonds de roulement par exemple.

                        Quid des soldes intermédiaires de gestion (SIG) ?

                        Les soldes intermédiaires de gestion représentent plusieurs indicateurs financiers permettant de comprendre la construction du résultat de l’entreprise.

                        Parmi eux, nous avons vu :

                        • la marge commerciale,
                        • l’excédent brut d’exploitation ;

                        mais il y a aussi :

                        • la valeur ajoutée,
                        • le résultat d’exploitation,
                        • le résultat financier,
                        • le résultat courant avant impôt,
                        • le résultat exceptionnel,
                        • le résultat net.

                        Comment suivre les indicateurs financiers ?

                        Présentés sous forme de tableau de bord, vous pouvez étudier vos indicateurs financiers de façon :

                        • temporelle, pour observer l’évolution des chiffres sur une période par rapport à une autre ;
                        • comparative, pour observer les résultats par rapport à ceux des concurrents par exemple.

                        Sachez que la collecte de tous les indicateurs financiers du tableau de bord peut être automatisée grâce à un logiciel de comptabilité adapté.

                        N’hésitez pas à consulter notre annuaire de logiciels pour l’analyse financière de votre entreprise.

                        Notre conseil : pensez aussi à combiner les indicateurs financiers et non financiers pour avoir un état des lieux global et une vision sur le long terme, comme le taux de turn-over ou de nouveaux clients.

                        Et surtout limitez-les à 10 pour une lecture et une réactivité optimales.

                        Suggestion de logiciels pour vous

                        Clémentine

                        Clémentine
                        Expert comptable en ligne - Pour Entrepreneur TPE/PME
                        14 jours d'essai
                        Voir ce logiciel

                        Georges le robot comptable

                        Georges le robot comptable
                        La comptabilité automatisée pour les indépendants
                        15 jours d'essai gratuit
                        Voir ce logiciel

                        Cogilog Compta

                        Cogilog Compta
                        Le logiciel de comptabilité de référence pour Mac
                        Découvrir la solution
                        Voir ce logiciel
                        Commenter cet article

                        Ajouter un commentaire