Compte de résultat ▶︎ définition, exemple, structure et différence bilan

Qu'est-ce que le compte de résultat, outil d'analyse financière pour votre entreprise ?

Qu'est-ce que le compte de résultat, outil d'analyse financière pour votre entreprise ?

Qu’est-ce qu’un compte de résultat en comptabilité ?

Si vous exercez en qualité de commerçant vous devez, dans la plupart des cas, établir des comptes annuels à la clôture de chaque exercice. Et le compte de résultat figure parmi les documents à fournir.

Mais de quoi se compose-t-il exactement ? Quelle est son utilité et quels précieux enseignements sur l’état financier de votre entreprise pouvez-vous en tirer ?

Devenez incollable sur le sujet en lisant notre dossier complet, enrichi d’exemples, de calculs et de conseils concrets.

Suggestion de logiciels pour vous

Ça Compte Pour Moi

Ça Compte Pour Moi
L'expert-comptable en ligne des entrepreneurs
150€ OFFERTS
Voir ce logiciel

Clémentine

Clémentine
Expert comptable en ligne - Pour Entrepreneur TPE/PME
14 jours d'essai
Voir ce logiciel

iPaidThat Comptabilité

iPaidThat Comptabilité
Rapprochement bancaire & classification auto. des factures
Essai gratuit
Voir ce logiciel

Compte de résultat : définition

C’est quoi le compte de résultat ?

Le compte de résultat, ou CR, s’intègre aux comptes annuels avec deux autres états financiers que sont :

  • le bilan comptable,
  • et les annexes.

Le compte de résultat représente, pour un exercice comptable donné :

  • les produits, c’est-à-dire les recettes ou les ventes,
  • et les charges, autrement dit les diverses dépenses effectuées par l’entreprise.

Si les produits sont supérieurs aux charges, l’entreprise est alors bénéficiaire.

À quoi sert un compte de résultat ?

En dégageant le résultat net de l’entreprise, le compte de résultat révèle son bénéfice ou son déficit au cours de l’exercice comptable.

De ce fait, ce document s’avère utile pour :

  • l’administration fiscale 👉  les comptes annuels servent de base pour le calcul de l’impôt de l’entreprise.
     
  • les chefs d’entreprise 👉  en analysant la répartition des produits et des charges, ils se trouvent en mesure de prendre de meilleures décisions stratégiques.
     
  • les investisseurs ou les repreneurs 👉  ils prennent connaissance de l’état de santé financière d’une entreprise, notamment grâce à l’étude du résultat d’exploitation.

Qu’est-ce qu’un compte de résultat prévisionnel ?

Il existe également des comptes de résultat prévisionnels. Ceux-ci intéressent particulièrement les banques et les organismes de crédit.

En effet, ils se construisent à partir de prévisions sur :

  • le chiffre d’affaires,
  • les éléments exceptionnels,
  • les produits financiers, etc.

Le compte de résultat prévisionnel se révèle alors un outil précieux pour présager la rentabilité future de l’entreprise.

Quelle est la différence entre le bilan et le compte de résultat ?

Le bilan constitue un autre document comptable obligatoire, dans lequel sont consignés l’état du patrimoine et les variations depuis la création de l’entreprise.

À la différence du bilan, le compte de résultat se concentre sur les résultats de l’année.

Comment se présente un compte de résultat ?

Exemple d’un tableau de compte de résultat

Dans cet exemple de compte de résultat détaillé, nous distinguons les trois parties principales qui le composent, et sur lesquelles nous allons revenir en détail :

  • le résultat d’exploitation,
  • le résultat financier,
  • le résultat exceptionnel.

compte de résultat : exemple de compte de résultat

© economie.gouv.fr

Le résultat d’exploitation

Le résultat d’exploitation se concentre sur les opérations courantes de l’entreprise.

Résultat d’exploitation = Produits d’exploitation - Charges d’exploitation

Le résultat financier

Le résultat financier est une donnée surtout révélatrice pour les sociétés générant des produits financiers.

En effet, elle se calcule à partir de la différence entre les produits financiers (placements, titres de participation, etc.) et les charges financières (intérêts d’emprunt, intérêts sur comptes courants d’associés, etc.).

Résultat financier = Produits financiers - Charges financières

Conséquence ? Si le résultat financier est négatif, l’entreprise est endettée.

Le résultat exceptionnel

À l’inverse du résultat d’exploitation, le résultat exceptionnel relève de tout ce qui est conjoncturel et ne s’intègre pas aux opérations courantes.

Par conséquent, il s’agit d’une information intéressante, mais n'apparaissant pas comme une donnée clé en matière de pilotage d’entreprise.

Résultat exceptionnel = Produits exceptionnels - Charges exceptionnelles

Le résultat net comptable

Enfin, le résultat net comptable se calcule à partir des trois résultats précédents, en considérant en prime :

  • l’impôt sur les bénéfices,
  • et la participation des salariés :
Résultat net comptable = Résultat d'exploitation + Résultat financier + Résultat exceptionnel - Impôt sur les bénéfices - Participation des salariés

Comment lire un compte de résultat ? 3 indicateurs financiers

La lecture du compte de résultat met en lumière nombre d’indicateurs financiers (ou ratios financiers).

Découvrons les principaux.

La rentabilité de l’entreprise

La rentabilité de l'entreprise se calcule surtout à partir du résultat d’exploitation. Celui-ci permet de lever plusieurs interrogations, particulièrement lorsque l’équilibre n’est pas obtenu :

  • Le chiffre d’affaires de l’année est-il insuffisant ?
  • Quelles sont les charges d’exploitation et peuvent-elles être diminuées afin d’assurer l’équilibre ?

☝️ En qualifiant les charges, le compte de résultat permet également de calculer le seuil de rentabilité : il révèle le montant du chiffre d’affaires pour rendre l’entreprise rentable.

Seuil de rentabilité = Montant des charges fixes / Taux de marge sur coûts variables

La valeur ajoutée

Ce ratio financier indique la création de richesse de la société car il exclut, à la différence du chiffre d’affaires, les coûts intermédiaires (achat de matières premières, frais de stockage, etc.).

Par ailleurs, il permet de situer votre entreprise par rapport aux autres, puisque chaque secteur possède son propre niveau de valeur ajoutée auquel se référer.

Valeur ajoutée = Chiffre d'affaires hors taxes - Charges directes

L’EBE, ou excédent brut d’exploitation

L’EBE sert aussi l’évaluation de la rentabilité, puisqu’il met en avant le flux de trésorerie généré régulièrement par l’entreprise au cours de son cycle d’exploitation.

En d’autres termes il permet de voir le chiffre d’affaires hors taxes de l’entreprise et les dépenses qui ont servi à produire ce CA.

Celui-ci se calcule de la manière suivante :

EBE = Valeur Ajoutée + Subventions d'exploitation - Impôts et taxes - Charges de personne

☝️ L’EBE se rapproche fortement de l’indicateur EBITDA (Earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization). Développé aux États-Unis, il n’est toutefois pas normalisé. Par conséquent, le contenu peut être différent d’une entreprise à une autre.

Comment faire un compte de résultat ?

L’appel à un expert-comptable

La production, mais aussi l’analyse d’un compte de résultat peut nécessiter, en fonction des compétences présentes en interne, l’appel à un expert-comptable.

Quels avantages à faire appel à un expert-comptable ?

  • Il établit le compte de résultat en totale conformité avec la loi, et évite ainsi les erreurs répréhensibles ;
  • Il accompagne l’entreprise dans l’analyse du compte de résultat, et la conseille sur la meilleure politique financière à adopter au regard des différents ratios financiers obtenus ;
  • Il anticipe les éventuelles difficultés financières qui se profilent.

Le recours à un logiciel de comptabilité

Parce que les services d’un expert-comptable représentent souvent un coût important pour une entreprise, certaines choisissent de s’appuyer sur un logiciel de comptabilité pour produire leurs documents de fin d’année.

Quels avantages à recourir à un logiciel de comptabilité ?

  • Ils automatisent la plupart des processus pour éviter les erreurs et faire gagner du temps dans l’élaboration du compte de résultat ;
  • Ils centralisent l’ensemble de vos données comptables au sein d’un même outil ;
  • Ils facilitent le travail à distance et en situation de mobilité grâce au déploiement en mode SaaS ;
  • Ils sont souvent adaptables en fonction des besoins, du budget et de la taille de l’entreprise.

Vous êtes plutôt expert-comptable ou logiciel de comptabilité pour la production de vos comptes de résultat ? Pourquoi ne pas couper la poire en deux en optant pour un expert-comptable en ligne ?

Partagez avec nous votre expérience en commentaires.

Suggestion de logiciels pour vous

Sellsy Comptabilité

Sellsy Comptabilité
Automatisez la saisie comptable & surveillez la trésorerie
Démarrer avec Sellsy
Voir ce logiciel

Georges le robot comptable

Georges le robot comptable
La comptabilité automatisée pour les indépendants
15 jours d'essai gratuit
Voir ce logiciel

QuickBooks

QuickBooks
Logiciel de gestion pour petites entreprises n°1 mondial
Offre exclusive -50%
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire