Trésorerie nette : définition, calcul et enjeux

Par Nathalie Pouillard
Mis à jour le 10 novembre 2020, publié initialement en septembre 2020
definition backgroundTrésorerie nette : définition, calcul et enjeux

Qu’est-ce que la trésorerie nette pour une entreprise, comment la calculer et comment avoir une bonne trésorerie ?

Retrouvez dans cet article les notions comptables utiles, telles que le bilan fonctionnel, le fonds de roulement et le besoin en fonds de roulement, pour appréhender la gestion de la trésorerie et son impact sur le développement de l’entreprise et sa santé financière.

C’est quoi la trésorerie d’une entreprise ?

Pour procéder à la définition de la trésorerie nette, il convient d’aborder la trésorerie dans son sens large.

Pour une entreprise, la trésorerie représente :

  • l’argent liquide présent dans la caisse,
  • l’argent actuellement sur le compte en banque.

La gestion de la trésorerie contribue à l’équilibre financier d’une structure, de l’association au grand groupe.

Qu’est-ce que la trésorerie nette (TN) ?

La trésorerie nette est l’argent mobilisable à un instant T, autrement dit les disponibilités à vue.

Elle correspond plus précisément à la différence entre les disponibilités bancaires et les dettes bancaires à court terme.

Il s’agit d’un indicateur de gestion comptable et financière étroitement lié :

  • au fonds de roulement net global (réserves disponibles),
  • au besoin en fonds de roulement (dépenses à prévoir),

calculés lors de l’élaboration du bilan fonctionnel, issu du bilan comptable.

Comment calculer la trésorerie nette d’une entreprise ?

Quand la calculer ?

  • En amont de votre projet de création ou de reprise d’une activité, elle contribue à établir le prévisionnel financier du business plan et la viabilité du projet.
     
  • Tout au long de la vie de l’entreprise, elle participe à l’élaboration des prévisions financières pour ajuster la stratégie et les objectifs.

Selon ses fluctuations, le calcul de la trésorerie nette peut se faire sur une fréquence :

  • journalière,
  • hebdomadaire,
  • mensuelle,
  • trimestrielle,
  • annuelle, à la fin d’un exercice comptable.

Formule de la trésorerie nette

Il n’y a pas une mais deux façons de calculer la trésorerie nette.

Approche par le haut du bilan comptable

TN = Fonds de roulement Net Global - Besoin en Fonds de Roulement

☝️ Le Fonds de Roulement Net Global (FRNG) représente la partie investissement du bilan fonctionnel.
C’est la différence, donc l’excédent, entre les ressources stables et les emplois stables.

☝️ Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) représente la partie exploitation du bilan fonctionnel.
C’est la différence entre l’actif circulant (créances à court terme et stocks) et le passif circulant (dettes à court terme).

Approche par le bas du bilan comptable

TN = Disponibilités - Dettes financières à court terme

☝️ Les disponibilités sont aussi appelées trésorerie de l’actif ou trésorerie positive, les dettes trésorerie du passif ou trésorerie négative.
☝️ La trésorerie positive comprend les soldes bancaires ainsi que les VMP (valeurs mobilières de placement, comme les actions en portefeuille).

Exemple de calcul de trésorerie nette

Cette vidéo explique bien comment passer du bilan comptable au bilan fonctionnel, pour calculer le FR et le BFR, puis la trésorerie nette :

Comment analyser et améliorer la trésorerie nette ?

Analyse de la trésorerie nette : enjeux

Un suivi et une analyse régulière de la trésorerie nette :

  • permettent de mesurer l’équilibre financier de l’entreprise à court terme ;
  • témoignent d’une bonne gestion si l’équilibre est durable ;
  • participent à l’anticipation des investissements et l’élaboration du budget prévisionnel.
BFR, FR et trésorerie netteLe Blog du Dirigeant.com

Trésorerie nette positive : signification

Si la trésorerie nette est positive, les ressources de l’entreprise semblent suffisantes pour subvenir à ses besoins à court terme, par exemple pour payer rapidement une dette.

Signe de bonne gestion, la trésorerie nette positive est tout de même à relativiser :

  • est-elle stable sur le moyen terme ?
  • indique-t-elle un arrêt des investissements, nécessaires au développement de l’entreprise ?

Si vous constatez une trésorerie nette positive de façon durable, vous pouvez envisager d’utiliser cet argent de façon judicieuse, pour renouveler du matériel vieillissant, embaucher ou faire des placements financiers par exemple.

Quid d’une trésorerie nette nulle ?

Si l’équilibre est juste, les besoins de financement de l’entreprise sont couverts à court terme, mais les dépenses inattendues représentent un risque pour l’entreprise, qui a peu de marge de manœuvre.

Trésorerie nette négative : solution

Si la trésorerie est déficitaire, l’entreprise doit avoir recours à des emprunts pour éviter le découvert bancaire ou s’endetter auprès de ses fournisseurs.

Il est urgent :

  • d’améliorer le FRNG, par exemple :
    • en augmentant les fonds propres, le capital avec de nouveaux actionnaires,
    • en revoyant la politique d’investissement de la société,
    • en augmentant les dettes à long terme,
    • en diminuant les actifs immobilisés, etc.
       
  • de maîtriser le Besoin en Fonds de Roulement, par exemple avec une meilleure gestion :
    • des délais de paiement des clients, grâce au credit management,
    • des délais de paiement fournisseurs (dettes à court terme),
    • des stocks.

En conclusion :

  • obtenir une trésorerie nette positive revient à trouver le bon équilibre entre FRNG et BFR ;
  • bien piloter sa trésorerie est fondamental pour pouvoir investir et développer l’entreprise.
La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Parole d'expert backgroundLes 6 étapes clés pour analyser vos dépenses
Parole d'expert
il y a 3 mois
Les 6 étapes clés pour analyser vos dépenses
Connaissez-vous vraiment tous les montants dépensés par votre entreprise chaque mois ? Il est peut-être temps de réaliser une analyse de vos dépenses pour les rationaliser... et enfin les maîtriser !