Besoin en fonds de roulement : qu'est-ce que c'est et comment le calculer ?

par Jennifer Montérémal. Article mis à jour le 23 avril 2021, publié initialement en août 2020
Besoin en fonds de roulement : qu'est-ce que c'est et comment le calculer ?

Le besoin en fonds de roulement est une donnée importante en comptabilité. Il permet en effet de déterminer si votre trésorerie est équilibrée et, dans le cas contraire, d’adopter les mesures nécessaires.

Mais qu’est-ce qu’un BFR ? Comment calculer le besoin en fonds de roulement et interpréter le résultat ? Quelles solutions envisager en cas de BRF positif ?

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez dans notre article.

Qu’est-ce que le besoin en fonds de roulement ?

Besoin en fonds de roulement : définition

Le besoin en fonds de roulement (également appelé BFR) est un indicateur financier qui se définit comme la somme nécessaire à une entreprise pour couvrir les décalages de flux de trésorerie dus aux écarts temporels de son cycle d’exploitation.

Autrement dit, il s’agit de l’argent nécessaire à financer les différentes charges en attendant de percevoir les paiements des clients, car :

  • selon la nature de l’activité, un client ne paie pas toujours comptant le produit ou le service livré ;
  • le délai de paiement des fournisseurs est variable ;
  • le délai de rotation des stocks est plus ou moins long, et un produit acheté par l’entreprise n’est pas vendu de suite.

C’est pourquoi le BFR résulte de la différence entre :

  • les encaissements : les entrées d’argent provenant de la vente des biens ou des services,
  • les décaissements : les dépenses utiles à la production des biens ou services commercialisés.
Besoin en fonds de roulement : schéma

© le blog du dirigeant

Besoin en fonds de roulement ≠ fonds de roulement

☝️ Attention à ne pas confondre le besoin en fonds de roulement avec le fonds de roulement lui-même.

Ce dernier correspond à la différence entre les emplois stables et les ressources stables. En d’autres termes, il constitue une sorte de réserve de capitaux pour financer l’exploitation, et donc le BFR.

Pourquoi calculer le BFR ?

Il est important de calculer son BFR puisqu’il permet :

  • d’obtenir un indicateur supplémentaire pour évaluer la santé financière de l’entreprise tout au long de sa vie ;
  • de piloter plus intelligemment les activités en anticipant les trous dans la trésorerie,
  • et ainsi de mettre en place des solutions pour pallier ce problème. Nous entrerons plus en détail sur ces diverses solutions à envisager plus bas.

Par ailleurs, le calcul du BRF revêt une importance capitale au moment de la création ou de la reprise d’une entreprise. En effet, nombre de jeunes sociétés qui n’anticipent pas les difficultés financières liées aux décalages du cycle d’exploitation font faillite. C’est pourquoi l’estimation du besoin en fonds de roulement est à calculer dès la construction du business plan.

Comment calculer le besoin en fonds de roulement ?

Le besoin en fonds de roulement se définit à partir des informations disponibles sur le bilan comptable.

☝️  Notez que le BFR se calcule pour une période donnée, généralement d’un an.

La formule de calcul simple :

BFR = (Stock moyen + Créances clients) - Dettes

💡  Quelques précisions pour vous assurer de la justesse de ce calcul :

  • Le stock moyen 👉  il correspond au stock minimum nécessaire pour faire tourner l’activité sur une période définie : matières premières, marchandises et produits finis.

  • Les créances clients 👉  pour rappel, il s’agit des sommes que vous êtes censé·e récupérer de vos clients sur cette même période. Elles sont facturées, mais pas encore réglées.

  • Les dettes 👉  elles sont composées :
    • des dettes fournisseurs,
    • des dettes fiscales,
    • des dettes sociales,
    • des autres dettes non financières.

Le BFR peut aussi se calculer en jours de CA. La représentation du besoin en fonds de roulement en jours de chiffre d’affaires est appréciée, car significative.

Elle permet effectivement de déterminer combien de journées de travail sont nécessaires au financement de l’activité.

Le calcul en jours de chiffres d'affaires :

BFR en jours de CA = (BFR / CA annuel HT) X 360

☝️ Notons que le calcul du besoin en fonds de roulement fait intervenir les 3 ratios suivants :

  • le délai de paiement des fournisseurs, qui correspond au délai laissé par les fournisseurs à l’entreprise, se situant généralement entre 30 et 60 jours ;

  • le délai de règlement accordé aux clients, qui correspond à la durée écoulée entre la vente d’un produit ou d’une prestation de service et la réception de son paiement, se situant généralement entre 30 et 90 jours ;

  • le délai de rotation des stocks, qui correspond au nombre de jours qui s’écoulent entre le moment où une marchandise, un bien ou un service est acheté·e et celui où elle·il est revendu·e, soit sa durée moyenne en stock.

👉 Voici comment les calculer, avec un résultat exprimé en jours :

Délai de paiement des fournisseurs (Dettes fournisseurs / Achats TTC) x 360
Délai de règlement des clients (Créances clients / Chiffre d’affaires TTC) x 360
Délai de rotation des stocks (Stock moyen / Coût de production) x 360

Comment interpréter et maîtriser le BFR ?

Comme nous l’avons vu, le BFR donne une indication sur les décalages de trésorerie de votre entreprise, et ses besoins de trésorerie, le cas échéant. En fonction du résultat obtenu lors de son calcul, vous pouvez en tirer les conclusions suivantes :

  • si le BFR est positif, c’est le signe d’un décalage entre le paiement des créances clients et le règlement des dettes fournisseurs et veut dire que votre entreprise a un besoin de trésorerie à court terme ;

  • Si le BFR est négatif, cela indique que votre entreprise génère un flux positif de trésorerie. Elle encaisse avant de décaisser. On parle alors plutôt de ressource en fonds de roulement ;

  • Si le BFR est nul, c’est le signe que votre activité s’autofinance et que la société n’a pas à trouver des sources de financement pour combler le besoin en fonds de roulement. Les créances et les stocks s’équilibrent avec les dettes.

Afin de maîtriser et de faciliter le financement de votre besoin en fonds de roulement, vous pouvez agir sur les ratios présentés ci-dessus, dans le but de réduire le BFR.

Pour y parvenir, il convient :

  • de négocier avec les fournisseurs afin d’augmenter les délais de paiement ;
  • de réduire en parallèle le délai de règlement des clients au moyen, par exemple, d’une procédure de relance des factures ou de propositions d’escomptes ;
  • d’améliorer le délai de rotation des stocks, et d’adopter en règle générale une bonne stratégie de gestion des stocks ;
  • d’anticiper les évolutions de l’activité, afin de prévoir les éventuelles fluctuations de trésorerie.

Comment couvrir le besoin en fonds de roulement ?

Quels modes de financement utiliser ?

En cas de BFR positif, plusieurs solutions s’offrent à l’entreprise :

  • Utiliser le fonds de roulement. Nous avons vu qu’il constitue une réserve de capitaux, une sorte de « marge de sécurité ». Il peut donc être utilisé pour couvrir le BFR.
  • Recourir à des dettes financières à court terme, notamment des ressources bancaires.

Comment financer son BFR au démarrage d’une entreprise ?

Lorsque vous créez votre entreprise, vous établissez des prévisions financières sur la base d’un plan de financement, qui vous permettra de trouver des capitaux pour lancer votre activité.

Au démarrage d’une entreprise, le BFR peut généralement être financé au moyen :

  • d’emprunts,
  • d’investissements,
  • de capitaux permanents (fonds propres, dettes à moyen ou long terme), etc.

💡 Or, comment avoir une idée précise de votre BFR si votre activité n’a pas encore démarré ? Il est recommandé de vous baser sur les données :

Exemple de calcul du BFR

Pour comprendre la méthode de calcul du BFR, Appvizer met à votre disposition un cas pratique qui la détaille avec un exemple concret et chiffré. Vous pouvez vous en inspirer pour faire vos propres calculs !

Rappelez-vous qu’en étudiant les différentes phases de votre cycle de vie d’exploitation, vous serez plus à même d’identifier celles où vous avez une marge de manœuvre pour maîtriser votre BFR :

  • processus de production,
  • règlement achats des matières premières,
  • conditions de livraison du produit fini,
  • paiement de la facture de vente, etc.

Vous savez désormais comment l’activité d’une entreprise influence son besoin en fonds de roulement et pourquoi il est important de le calculer avec précision.

Des conseils, des astuces à partager à ce sujet ? Partagez-les en commentaire !