Votre activité commerciale est-elle rentable ? La réponse grâce au calcul de la marge brute

Par Jennifer Montérémal
Le 21/04/2022
how-to backgroundVotre activité commerciale est-elle rentable ? La réponse grâce au calcul de la marge brute

Toute activité commerciale se doit, bien entendu, d’être lucrative. C’est pourquoi les entreprises passent du temps à surveiller tout un tas d’indicateurs financiers et commerciaux, qui les aident à maintenir le cap vers la bonne direction.

Parmi eux, figure la marge brute. Très simple à maîtriser, elle révèle la rentabilité dégagée par la vente de vos produits ou services.

Appliquez-vous la bonne politique tarifaire ? Est-il opportun de renégocier les prix avec vos fournisseurs ? Grâce au calcul de la marge brute, vous obtenez des réponses à ces questions centrales.

Aujourd’hui, on fait le point sur cet indicateur, sur sa différence avec la marge nette, sur la formule à appliquer… et sur bien d’autres aspects à considérer pour rendre votre business fructueux.

C’est quoi la marge brute ?

Définition de la marge brute

La marge brute, parfois appelée marge brute d’exploitation, compte parmi les indicateurs financiers incontournables qui accompagnent le bon pilotage de votre entreprise.

Non normalisée, sa définition exacte varie parfois d’un secteur d’activité à l’autre. Mais en règle générale, elle désigne la différence entre :

  • le prix de vente d’un produit ou d’un service hors taxes,
  • son coût de revient hors taxes.

Ce coût de revient correspond au coût :

  • d’achat de la marchandise HT,
  • associé à la réalisation d’une prestation,
  • relatif au déploiement du produit ou du service.

En somme, ce calcul permet d’identifier votre marge bénéficiaire brute, afin de vous aiguiller, entre autres, dans le choix de la meilleure politique tarifaire.

Marge brute, marge nette… Quelle différence ?

Attention à ne pas confondre ces deux indicateurs !

Exprimée en pourcentage, la marge nette prend en compte l’ensemble des charges et impositions de l’organisation, dans l’objectif d’évaluer sa rentabilité globale.

Elle se base alors sur le bénéfice net, et non sur le chiffre d’affaires généré.

💡 Voici plus précisément le calcul de la marge nette :

Marge nette = Bénéfice / Chiffre d’affaires X 100

Comment calculer la marge brute ?

Le calcul de la marge brute

La marge brute s’exprime en unité monétaire.

Son calcul est le suivant :

Marge brute = Chiffre d’affaires (HT) - Coût de revient (HT)

☝️ Veillez à bien considérer dans cette opération :

  • le prix d’achat des marchandises,
  • la variation du stock de marchandises,
  • le prix d’achat des matières premières et approvisionnements,
  • la variation du stock des matières premières et approvisionnements.

💡 Exemple :

Vous achetez auprès de votre fournisseur un produit à 10 € HT. Vous le vendez à votre client au prix de 20 € HT. Votre marge brute s’élève alors à 10 €.

20-10 = 10

Le calcul du taux de marge brute

Parfois, il s’avère plus pratique d’appréhender le calcul de la marge brute en pourcentage, en particulier côté service commercial.

On parle alors de taux de marge brute, et il s’obtient de la sorte :

💡 Exemple :

Reprenons l’exemple du dessus. Le taux de marge brute atteint 50 %.

(10 / 20) X 100 = 50

Quelle aide pour calculer ?

Le calcul de la marge brute (ou du taux de marge brute), s’il parait simple, implique tout de même de considérer un certain nombre de données, d’autant plus si vous composez avec un volume important de marchandises.

Mieux vaut alors vous appuyer sur des informations fiables, que vous retrouverez notamment sur votre compte de résultat. En effet, ce dernier fait figurer, pour un exercice précis, vos ventes ainsi que toutes vos charges.

Par conséquent, on vous recommande de vous appuyer sur un logiciel de comptabilité tel que Sage Business Compta, qui centralise toutes ces données au sein de rapports et tableaux de bord visuels et faciles d’accès.

À quoi sert le calcul de la marge brute ?

Mesurez votre rentabilité

Grâce au calcul de la marge brute, vous percevez au mieux la rentabilité de votre entreprise.

En effet, plus le résultat est élevé, plus vous dégagez du bénéfice. Dans le cas contraire, cet indicateur vous alerte quant au fragile équilibre de votre politique tarifaire.

C’est d’ailleurs pourquoi ce calcul s’opère souvent au moment du lancement d’une activité, afin de déterminer les bons prix de vente de vos produits ou services.

Prenez des décisions éclairées

Rien n’est figé dans votre stratégie business, et plus globalement sur votre marché. Restez toujours sur le qui-vive pour garantir votre bonne santé financière.

À l’exemple de tous les indicateurs, la marge brute vous permet d’évaluer les gains réalisés à un instant T, pour prendre par la suite de bonnes décisions, comme réajuster votre politique tarifaire.

Par ailleurs, en début d’activité, ce calcul contribue à déterminer les produits et services sur lesquels vous allez concentrer en priorité vos efforts (ceux qui dégagent la meilleure marge brute donc).

Calculez vos prix de vente

Il s’avère parfois judicieux de prendre le problème « à l’envers ».

Autrement dit, partez du taux de marge brute souhaité, et identifiez ensuite le prix de vente idéal de vos produits ou services.

Négociez mieux avec vos fournisseurs

Avez-vous pensé à remettre en question les tarifs appliqués par vos fournisseurs ?

Grâce au calcul de la marge brute, vous disposez d’une base solide pour vous positionner et les négocier à la baisse… et ainsi réduire vos propres prix de vente afin de rester compétitif.

Positionnez-vous face à la concurrence

De nombreuses entreprises comparent leur taux de marge brute avec celui de leurs concurrents.

Si le vôtre est supérieur, vous pouvez alors grignoter des parts de marché en baissant vos tarifs, sans pour autant entraver votre rentabilité.

Comment améliorer votre marge brute ?

Pour améliorer votre marge brute, pas de mystère. Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Abaisser vos coûts de revient : il s’agit, comme évoqué, de renégocier vos tarifs avec vos fournisseurs.
    On vous conseille également de vous pencher sur vos processus internes, notamment ceux de production. L’automatisation de certaines tâches, par exemple, peut considérablement diminuer vos coûts de revient !

  • Augmenter vos tarifs de vente : dans ce cas, veillez toujours à procéder judicieusement… pour ne pas voir vos clients partir en courant ! Allez-y avec parcimonie, de façon progressive et sur l’ensemble de votre catalogue.
    D’autre part, justifiez cette augmentation par la valeur ajoutée de vos produits et services, et par votre expertise.

Les autres indicateurs clés à connaître

Il existe bon nombre d’autres indicateurs financiers à connaître, pour améliorer vos performances commerciales. À surveiller conjointement avec votre marge brute !

💡 Quelques exemples :

  • le calcul de la marge commerciale : très proche de la notion de marge brute (les deux sont d’ailleurs régulièrement confondues !), la marge commerciale se focalise sur les coûts d’achat de marchandises, et n’inclut pas, par exemple, ceux de production.
Marge commerciale = Prix de vente HT - Prix d'achat HT
  • le calcul du taux de marge : comme pour le taux de marge brute, il s’agit d’exprimer le résultat en pourcentage :
Taux de marge commerciale = (Marge commerciale / Prix d’achat HT) x 100
  • le calcul de la marge de production : comme son nom le révèle, cet indicateur vous intéresse si vous produisez vous-même les produits vendus, afin de mesurer là aussi la rentabilité de l’opération.
Marge de production = Production de l’exercice – Coût de production des biens vendus

Que retenir ?

La marge brute fait partie de la grande famille des indicateurs financiers. En calculant la différence entre le prix de vente d’un produit ou d’un service HT, et son coût de revient HT, vous évaluez précisément votre rentabilité, vous optez pour la meilleure politique tarifaire et vous vous alignez avec vos concurrents.

Mais si cette opération reste simple, elle nécessite pour autant une grande rigueur. D’où l’intérêt d’exploiter les données centralisées dans votre logiciel de comptabilité.

Et bien sûr, en fonction de la nature de vos activités, vous gagnerez en pertinence en étudiant votre marge brute à la lumière d’autres indicateurs, tels que la marge nette, la marge commerciale ou encore la marge de production.

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus