Comment réussir sa transformation numérique à l’aide du Cloud ?

Comment réussir sa transformation numérique à l’aide du Cloud ?

Peut-on encore réellement se poser la question de l’apport du cloud et notamment de la multitude de solutions technologiques apportées par les grands opérateurs de Cloud public ? 

Oui certainement pour les entreprises ne souhaitant pas évoluer en dehors de leur zone de confort nationale et ne pas surprendre leurs clients avec innovation et célérité.

Non pour les entreprises de toute taille qui commercent et qui ont pris conscience que réussir sa transformation numérique est une promesse de croissance et de profitabilité. Celles-ci sont déjà convaincues de l’apport du cloud pour garantir une nouvelle expérience d’accès à leurs produits et services.

Si l’on suit l’inspiration des grands navigateurs du 15e siècle, l’observation de ce qui se trame à l’est comme à l’ouest de son centre est toujours un excellent indicateur à méditer pour ce qui est des tendances et des opportunités. 

Ainsi une étude mondiale du MIT indique, que : «La maturité digitale est synonyme de performance ; et les entreprises qui se sont transformées numériquement et en comparaison de la moyenne de leur industrie produisent +9 % de revenus supplémentaires par employé, se révèlent 26 % plus profitables et sont mieux valorisées (+12 %) par les marchés financiers».

Suggestion de logiciels pour vous

Splunk Cloud

Splunk Cloud
Le moyen le plus rapide d’agréger et d’analyser des données
Voir le site
Voir ce logiciel

NetBackup

NetBackup
Solution de sauvegarde optimisée pour environnement cloud
Voir le site
Voir ce logiciel

Red Hat Enterprise Linux

Red Hat Enterprise Linux
Le système d'exploitation Open Source
En savoir plus
Voir ce logiciel

Mais en quoi le Cloud constitue-t-il un atout de taille pour réussir cette transformation numérique ? 

Pour le comprendre simplement et sans entrer dans le verbiage obscur et savoureusement exotique des consultants de nos métiers de l’IT, il suffit de reprendre le simplissime cahier des charges du Cloud : 

  • Ressources à la demande en Self-Service,
  • Extensible,
  • Virtualisation et abstraction du physique,
  • Programmable et automatisable,
  • Standardisation et industrialisation des systèmes informatiques,
  • Partage à grande échelle de fonctions communes et complexes,
  • Facturation à la consommation.

Avec ce postulat, il est entendu que chaque projet IT au service des activités métier ou business des entreprises va être plus rapide, moins coûteux, moins risqué opérationnellement et que les applications « business » pourront avoir une portée au-delà de « la carte et du territoire » tout en faisant face en capacité au succès (qui n’est plus une option) et à un nombre grandissant de clients. 

Il suffit pour comprendre cela de se souvenir de la longueur des projets d’antan qui déployaient des infrastructures locales ayant l’ambition de porter des applications au-delà des frontières et pour le plus grand nombre de clients. Les mois, les années et les budgets se trouvaient alors souvent sous-estimés.

Objectif Cloud intégré, comment s’assurer d’une démarche adaptée pour réussir ?

Une fois la chose entendue, il ne reste donc qu’à explorer ce bel outil technologique qu’est le cloud et de découvrir toutes ses prometteuses et non moins performantes fonctionnalités. 

C’est peut-être à cet instant que le projet demeure avec ses questionnements : Comment commencer ? Quel est le budget ? Quelle solution pour la puissance, le stockage, la sécurité ? Et pourquoi ne pas innover avec l’IA et les outils de Data Analytics ou les nouveaux outils d’expérience digitale et de parcours utilisateur ? 

À l’évidence, les plateformes des Cloud providers et les interfaces proposées sont des conditions essentielles, mais loin d’être suffisantes pour construire son projet de manière autonome. Encore faut-il savoir mettre en relation le monde du physique et les concepts : Inbound Marketing et Big Data sont enchaînés par des liens obscurs que seuls quelques spécialistes peuvent expliquer.

De plus, le Cloud est un écosystème à part entière, la nécessité de mettre en relation les métiers, les juristes, les officiers de sécurité va s’imposer très vite pour que le résultat soit opérationnel et conforme à des exigences de plus en plus nombreuses (RGPD, cybersécurité…).

Quand un go est donné au projet, alors des difficultés peuvent se révéler très rapidement. À moins d’être un expert confirmé et formé aux nombreux écrans et possibilités techniques et financières permettant d’animer son schéma cible, il va falloir que l’architecte chemine parmi les 20 000 à 40 000 lignes de services proposées par les opérateurs Cloud Public. En cas de désorientation, il conviendra alors de faire appel à l’expertise proposée par les sociétés de Services IT.

Cette expertise, outre le fait d’architecturer correctement les composantes d’infrastructure Cloud et de les mettre en œuvre agilement en phase de « Build », prendra alors tout son sens dans l’approche budgétaire et les optimisations financières que le cloud autorise par ses mécanismes d’engagement économique.

Ainsi le Financier Opérationnel ou Finops est un élément clef de la gestion des risques qui peuvent potentiellement impacter un projet en cas de faible maîtrise des catalogues Cloud. L’expert pourra conseiller son client quant à la réservation d’instances afin de profiter d’une économie, et/ou prodiguer des avis éclairés quant aux mécanismes de répartition des ressources par zone géographique du Cloud. Il apparaîtra très vite de nombreuses options et alternatives qui seront potentiellement des vecteurs de coûts à la hausse ou à la baisse, mais plus ou moins cachées au moment de la construction du S.I.

De même, la phase « Build » du projet, aussi rapide et automatisée soit-elle dans le Cloud, ne doit pas occulter l’après ; et notamment les questions d’exploitation de la phase de « Run ». 

Quid de la disponibilité des applications ? Quid de la sauvegarde de mes données ? Quid de l’analyse de mes parcours client ou utilisateurs ? Sur ces sujets, le partenaire de services se devra d’apporter une réponse claire visant à sécuriser chaque journée d’exploitation.

Au final cet accompagnement complet, à la fois technique et financier, peut être un facteur de réussite du projet, qui est lui-même un des vecteurs de réussite de l’entreprise qui se transforme avec le Cloud. 

Quel type d’acteur pour accompagner cette transformation ?

Nombre de sociétés opèrent aujourd’hui dans la sphère du Cloud, on y trouve des spécialistes de l’intégration, de la sécurité, ou du développement, mais il est parfois peu aisé d’être accompagné de bout en bout lorsque le sujet est complexe ou critique.

SCC est un des acteurs qui se positionne clairement dans une démarche d’accompagnement End to End et qui par son expérience dans le domaine des infrastructures et de l’environnement utilisateur, a su faire une lecture de l’offre Cloud et la traduire d’un point de vue opérationnel et pragmatique.

 Accompagnement SCC

L’ambition avouée de SCC est de mettre à disposition de nos clients un large spectre de compétences et d’expertises de haut niveau pour accompagner les projets de transformation vers le Cloud, la modernisation des centres de données, l’automation des opérations système, mais aussi les projets métiers au travers de technologies comme l’Iot et les outils d’intelligence artificielle.

SCC a clairement pris un virage IT as a Service ; à titre d’exemple, notre trentaine d’experts Devops et Automation maîtrisent aujourd’hui plus de 40 solutions technologiques et ont accompagné plus de 60 clients en un an dans leurs projets de transformation et de modernisation des Datacenter. Ces projets permettent à nos clients d’agréger plusieurs plateformes Cloud ainsi que des infrastructures locales, tout en permettant aux équipes DSI de gérer et piloter avec efficacité leurs services IT.

Aujourd’hui, SCC aide ses clients à transformer leurs infrastructures informatiques pour qu’elles deviennent à la fois vecteur de productivité et source de valeur ajoutée pour les métiers de l’entreprise.

Nous accompagnons nos clients à travers le conseil, le design, la mise en œuvre, l’exploitation et l’optimisation de leurs infrastructures, du poste de travail au Datacenter et au Cloud. Nous anticipons l’avenir pour répondre aux besoins les plus variés, qu’ils soient simples, complexes ou innovants.

Pour conclure

L’avènement du cloud va certainement accélérer et accroître la performance des entreprises qui auront su exploiter les services d’infrastructure et les solutions d’innovation qui y sont proposées. Les équipes IT des entreprises doivent acquérir rapidement les compétences pour utiliser correctement les Services Cloud au risque de ne pas participer activement à la transformation rapide souhaitée par les métiers. Les coûts et les infrastructures devront être appairés par la compétence croisée des architectes et des Finops ; il faudra donc partager les compétences pour piloter avec succès ce magnifique outil de l’IT 3.0 qu’est le cloud.

Spécialiste des offres de services, Franck Butikofer, Directeur du Marketing Adjoint chez SCC, est un ingénieur ayant participé pendant 32 années à l’accompagnement des entreprises dans leurs projets de transformation IT. Il a mené de nombreux projets en France et à l’international avant de se consacrer à la conception des offres de Service au sein d’SCC France.

Fondé en 1975, SCC est un acteur européen incontournable du marché des services informatiques d’infrastructure. La société est le premier groupe informatique privé en Europe et fait aujourd’hui partie des 10 premiers fournisseurs français de solutions et de services informatiques d’infrastructure.

Article sponsorisé. Les contributeurs experts sont des auteurs indépendants de la rédaction d’appvizer. Leurs propos et positions leur sont personnels.

Suggestion de logiciels pour vous

NSX Data Center

NSX Data Center
Virtualisation et sécurité réseau grandes entreprises
Voir le site
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire