Sauvegarde cloud, la solution idéale pour vos données

par Fabien Paupier. Article mis à jour le 24 juin 2020, publié initialement en décembre 2016
Une expérience client mémorable pour se hisser au-dessus de la concurrence

Le numérique a radicalement transformé les usages, dans la sphère privée comme dans le monde professionnel. En tant qu’entreprise, comment avez-vous adopté la sauvegarde cloud ? Et pourquoi l’utiliser pour stocker vos données ? Retrouvez tous nos articles sur l'utilisation et les enjeux de la sauvegarde en entreprise.

La transition digitale

La digitalisation des entreprises

La transition numérique n’est pas seulement un levier d’innovation produit. C’est aussi une formidable source d’innovation de processus. La digitalisation des outils a permis aux entreprises de gagner en agilité. La fluidité des échanges internes est devenue clé de productivité, et, partant, de compétitivité.

Le Big Data

Le Big Data, qui consiste à traiter un volume important de jeux de données, a élargi l’horizon des possibles. Les informations dont disposent les entreprises étaient jusque là sous-utilisées, faute de temps ou de capacité de traitement. Avec la technologie Big Data, elles sont devenues une ressource précieuse. L’analyse, sous tous ses angles : satisfaction clients, expérience utilisateur, concurrence,… s’est approfondie, devenant plus fine, donc plus significative.

La révolution de la sauvegarde cloud

La sauvegarde cloud a apporté la possibilité de stocker les informations en ligne, littéralement « dans les nuages ». Concrètement, il s’agit de serveurs qui permettent le stockage de données. Et celles-ci sont accessibles dès lors qu’on est connecté à internet.

Des usages plus mobiles

Dès lors que les logiciels de l’entreprise sont en SaaS (Software as a Service), les collaborateurs y ont accès de n’importe quel périphérique, à tout moment et où qu’ils soient. Il leur suffit de s’identifier pour disposer de l’ensemble de leurs supports de travail. Cette accessibilité est cruciale aussi bien pour :

  • les professions sujettes à déplacements, comme les commerciaux notamment, qui peuvent continuer à travailler en mobilité.
  • les aménagements du temps de travail avec télétravail ou travail à distance. Chacun peut remplir sa fonction, sans être physiquement présent sur leur lieu de travail. Ce qui apporte une vraie marge de souplesse.
  • les séances de travail à l’extérieur : réunions sur un autre site, rendez-vous avec son expert comptable, ou encore présentation commerciale chez un client. Plus besoin d’anticiper en prenant vos supports de travail sur clé USB. Vos outils vous suivent, à portée de clic si besoin.

Des usages plus collaboratifs

En mode local, le problème de versions dupliquées est un classique. L’absence de synchronisation et de partage des supports amène à ce qu’une seule personne puisse accéder au document en mode écriture. Les autres doivent pendant ce temps se contenter du mode lecture : un frein réel pour dérouler le travail opérationnel. Grâce à la GED – Gestion Electronique des Documents – permise par la sauvegarde cloud, les supports peuvent être ouverts et modifiés par plusieurs personnes à la fois. Leur actualisation continue permet un usage plus fluide et collectif.

Les entreprises et la sauvegarde cloud

Le Shadow IT

La sauvegarde en ligne présente de vrais atouts côté usages. Maintenant, que se passerait-il dans une entreprise persistant à ne pas s’en servir ? Le risque est que ses membres l’adoptent de leur côté, sans que la DSI – Direction du Système Informatique – ou quiconque de l’entreprise n’ait vérifié la sécurité en amont. C’est ce phénomène que l’on appelle Shadow IT.

Un enjeu de sécurité

Mieux vaut mettre à disposition de vos collaborateurs les outils cloud dont ils auraient l’usage, dans un cadre que vous saurez fiable. Différents dispositifs de protection existent : certains logiciels SaaS fonctionnent avec clé de cryptage, comme Neobe ou dotspirit, d’autres avec passphrases, comme oodrive_save.

Les solutions de back up physique et leurs limites

La question des moyens de sauvegarde a beaucoup évolué avec la sauvegarde cloud. Notamment parce que la sauvegarde physique ne couvre pas tous les besoins. Stocker vos données en local, sur un disque dur externe ou vos propres serveurs par exemple, ne vous met pas à l’abri de tout incident. Les départs de feu, inondations, ou surtensions électriques, restent des menaces.

Stockage cloud

Sauvegarde en ligne : l'infographie de Oodrive