Prospection commerciale : qu'en est-il en portage salarial ?

Prospection commerciale : qu'en est-il en portage salarial ?

Entièrement responsable de son activité et parfaitement maître de son emploi du temps, le professionnel en portage salarial doit parvenir à articuler la réalisation de ses missions avec sa prospection commerciale. Pas toujours si simple ! Cadres en Mission, groupe de portage salarial, fait le point sur les bonnes pratiques en matière de prospection.
 

Suggestion de logiciels pour vous

Plezi

Plezi
Logiciel de Marketing Automation B2B et Inbound Marketing
Tester Plezi
Voir ce logiciel

Easybusiness

Easybusiness
La solution tout en un pour votre prospection
Demandez une démo
Voir ce logiciel

Visiblee

Visiblee
Génération de leads qualifiés grâce au Big Data
Tester gratuitement
Voir ce logiciel

En quoi consiste le portage salarial ?

Forme d'emploi au fonctionnement relativement atypique, le portage salarial permet à un travailleur indépendant de proposer ses services aux entreprises, sans avoir besoin de passer par la case "création d'entreprise".

Concrètement, le "salarié porté", qui peut occuper une fonction de consultant, de formateur ou de manager, est titulaire d'un contrat de travail, établi avec une société de portage salarial.

Malgré son statut, qui lui permet notamment de bénéficier d'une protection sociale complète et d'un certain nombre de services, comme des formations ou une prise en charge administrative, le salarié porté est totalement autonome.

Il est ainsi libre de choisir ses missions selon ses propres critères, mais surtout, il est entièrement responsable de sa prospection commerciale et de la gestion de son portefeuille clients.

En d'autres termes : il ne peut compter que sur ses propres aptitudes commerciales pour trouver de nouvelles missions et négocier ses interventions avec ses prospects !

La prospection : une tâche fondamentale en portage salarial

Il faut savoir que si les missions réalisées par le salarié porté peuvent s'étaler sur de longs mois, les périodes d'intermission, pendant lesquelles il ne travaille pas, peuvent également s'étirer dans le temps.

Étant donné qu'une période d'intermission signifie une absence de facturation et donc de rémunération, le salarié porté a donc tout intérêt à accorder une place à sa prospection dans son planning.

Par conséquent : même en période de mission, il doit toujours s'efforcer de conserver un minimum d'ouverture pour ne pas laisser passer des opportunités qu'il pourrait regretter par la suite.

Suggestion de logiciels pour vous

Anyleads

Anyleads
Génération de leads B2B & B2C
Essayer maintenant !
Voir ce logiciel

Predict by Sparklane

Predict by Sparklane
La Solution B2B de Lead Scoring Prédictif
Démonstration gratuite
Voir ce logiciel

iSend Pro Telecom

iSend Pro Telecom
Solution d'Envoi de SMS & Message vocaux, SaaS & API
Essai avec 20 SMS offerts
Voir ce logiciel

Les leviers pour mieux prospecter

La principale difficulté rencontrée par le salarié porté est que prospecter prend du temps ; un temps qu'il est parfois bien difficile de trouver entre la réalisation des missions, les diverses sollicitations issues de la sphère professionnelle et de la famille, qu'il ne s'agirait certainement pas de négliger pour conserver un bon équilibre de vie.

Voyons à quels leviers peut se raccrocher le salarié porté pour réduire le temps qu'il passe en période d'intermission :

  • Première piste : son réseau professionnel. Comme tout travailleur indépendant, le salarié porté développe un réseau professionnel avec lequel il interagit plus ou moins régulièrement. Loin d'être accessoire, cet ensemble de relations interconnectées peut lui permettre de trouver aisément des opportunités. Un appui puissant, à condition d'être actif et de savoir rendre service.
  • Les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn et Viadeo), voire plus grand public (Twitter), de même que les plateformes en ligne réservées aux freelances (HopWork, 404works, Twago.fr, Codeur.com) constituent un levier de prospection relativement incontournable, quel que soit le secteur considéré.
  • Par ailleurs, la plupart des sociétés de portage salarial proposent des offres de missions qu'ils reçoivent directement d'entreprises en demande d'expertise. Il s'agirait de ne pas faire l'impasse dessus !
  • Prendre des nouvelles de ses anciens clients de temps en temps, cela demande un investissement personnel minimal et peut parfois aboutir sur l'émergence de nouveaux besoins et donc des missions potentielles.
  • Enfin, pour éviter de passer trop de temps sur sa prospection, le salarié porté peut bien sûr s'aider de logiciels de prospection et de marketing automatisés, ou de génération de leads B2B et B2C, à l'image d'Anyleads, Plezi, HubSpot, Easybusiness ou encore Visiblee. 

Article rédigé par Johan Sellitto, concepteur-rédacteur indépendant, spécialisé dans les problématiques liées au monde de l'entreprise. Il travaille notamment en étroite collaboration avec Cadres en Mission, société de portage salarial dotée d'un réseau de plus de 1 500 consultants, formateurs et managers de transition répartis dans toute la France.

Commenter cet article

Ajouter un commentaire