Kanban vs Scrum : quelle méthode agile pour une gestion de projet optimale ?

par Rita Hassani Idrissi, le 31/05/2021
Kanban vs Scrum : quelle méthode agile pour une gestion de projet optimale ?

Dans le domaine de la gestion de projet, l’approche agile est très souvent utilisée. Il existe plusieurs méthodes qui adoptent cette philosophie, notamment Kanban et Scrum, les plus répandues du marché. Toutes deux permettent de piloter efficacement tous types de projets, mais laquelle serait la plus adaptée à vos objectifs ?

On vous accompagne dans votre choix à l’aide de définitions et comparaisons pertinentes, avec un tableau comparatif complet pour plus d’efficacité !

Qu’est-ce qu’une méthode agile ?

La méthodologie agile se caractérise par un mode de gestion de projets fondé sur le dialogue entre toutes les parties prenantes. Que ce soit le client, les collaborateurs ou les partenaires, la méthode agile implique l’ensemble des parties en favorisant la collaboration entre les équipes.

Cette méthode se caractérise par :

  • des cycles de développement courts, ciblés,
  • des objectifs fixés à court terme,
  • un meilleur suivi des avancements du projet avec un travail progressif et collaboratif,
  • la possibilité de développer des produits, modifier des offres ou des plans en fonction de l’évolution des besoins du client.

La méthode Scrum, pour une gestion de projet en toute agilité

Scrum fait partie des méthodes agiles les plus utilisées. Sa principale force réside dans ses processus courts (appelés sprints) et adaptés en permanence aux évolutions des attentes du client. Elle permet ainsi, une gestion plus souple et plus intelligente du travail en améliorant l’efficacité des équipes.

💡Scrum veut dire « mêlée » en français : C’est une méthode fondée sur le travail d’une équipe scrum polyvalente, tactique, qui se réunit pour progresser petit à petit et de façon répétée.

Sa méthodologie se base sur un système de priorisation des tâches, qui permet une meilleure visibilité du projet et de son évolution. Ainsi, Scrum structure le travail des équipes en un cycle de développement :

  • Incrémental : Un travail progressif, tâche après tâche,
  • Court et itératif : Une démarche répétée plusieurs fois, de l’idée initiale à une version de plus en plus aboutie. De cette façon, le projet peut être amélioré au fur et à mesure du développement.
  • Adaptatif : Un processus qui s’adapte aux modifications des demandes du client,
  • Transparent : Un projet dans lequel toutes les parties prenantes sont impliquées.
Kanban vs Scrum, quelle méthode agile choisir ? Ce qu'il faut savoir : similarités, différences, tableau comparatif

© agilebatech.com

Kanban, la méthode qui optimise vos ressources

Kanban est une méthode qui fonctionne à flux tirés, c’est-à-dire que c’est le besoin du consommateur qui déclenche la production de biens et services. De ce fait, les productions sont faites en fonction de la demande, ce qui limite vos stocks.

💡En japonais, Kanban signifie « étiquette » : c’est donc une méthode qui repose sur un système managérial visuel constitué d’étiquettes. Chacune d’entre elles correspond à une demande client. Ainsi, la chaîne de production s’active en fonction de l’évolution de ces demandes, ce qui optimise les ressources sur le long terme.

La méthode Kanban tient donc ses origines de l’organisation lean, basée sur le principe du « juste à temps » qui privilégie la demande plutôt que l’offre. Ainsi, elle permet :

  • De limiter le nombre de tâches
  • D’améliorer la performance des équipes
  • De favoriser une meilleure qualité de travail

Les tâches sont donc organisées sur un tableau Kanban ou leurs emplacements évoluent d’une colonne à une autre en fonction de leur avancement. Les étapes traditionnelles sont :

  • À faire
  • En cours
  • En revue
  • Bloqué
  • Terminé

💡Vous pouvez cependant personnaliser ces colonnes selon l’organisation de travail de votre entreprise et les habitudes de vos équipes et/ou de vos clients.

Kanban vs Scrum, quelle méthode agile choisir ? Ce qu'il faut savoir : similarités, différences, tableau comparatif

Quelles sont les similarités entre Kanban et Scrum ?

Flexibilité

Les deux méthodes sont flexibles et s’adaptent continuellement aux potentielles évolutions du besoin du client. Kanban reste malgré tout plus adaptable que Scrum à ce niveau-là.

Amélioration continue

Scrum et Kanban mettent tous deux l’amélioration continue au cœur de leur stratégie. Cela leur permet d’avoir des processus en constante amélioration, ce qui développe leurs performances et favorise de meilleurs résultats.

Création de sous-tâches

Les projets sont moins complexes et les tâches sont simplifiées. En effet, les deux méthodes réduisent la complexité d’un projet en décomposant les tâches complexes en sous-tâches plus faciles à piloter et à exécuter.

Par exemple, si vous souhaitez créer un site web pour votre entreprise, vous comprendrez qu’il est d’abord nécessaire :

  1. de définir les besoins,
  2. de clarifier l’objectif du projet (redorer votre image de marque, améliorer l’expérience utilisateur, simplifier le parcours d’achat, etc.),
  3. de planifier le projet,
  4. de concevoir les contours de votre site via des maquettes,
  5. et seulement de passer à la production.

Management visuel

Scrum comme Kanban permet à ses utilisateurs de mieux visualiser l’avancement de leur projet par le biais d’un tableau dans lequel les tâches sont matérialisées. Cela améliore la fluidité des processus, et l’identification d’éventuels problèmes.

Kanban vs Scrum, quelle méthode agile choisir ? Ce qu'il faut savoir : similarités, différences, tableau comparatif

© aubryconseil.com

Concentration des équipes

Les deux méthodes adoptent la même approche en matière de qualité de travail. Elles limitent le multitâche en réduisant le nombre de tâches en cours de réalisation. Cela permet aux équipes de mieux se concentrer sur les opérations en cours et d’être plus productives.

Quelle est la différence entre Scrum et Kanban ?

Les rôles

👉Dans l’approche Scrum, des rôles sont clairement et préalablement définis pour chaque membre de l’équipe :

  • Un product owner : Il représente le client, gère le backlog et accompagne les équipes dans leurs tâches de développement quotidiennes.
  • Un Scrum Master : Sa présence garantit le respect des principes et rituels Scrum au sein de l’équipe.
  • Des développeurs : Ils choisissent le travail à effectuer qui est convenu lors de la planification du Sprint.

Les rôles sont donc précisément définis, mais il n’y a pas de dirigeant unique. Les équipes Scrum sont autonomes et égales d’un point de vue hiérarchique, malgré des responsabilités qui diffèrent. Elles collaborent et se complètent les unes aux autres par le biais d’un objectif commun.

👉Dans l’approche Kanban, il n’est pas nécessaire de définir les rôles. Les responsabilités de chacun sont assez flexibles et le tableau Kanban est à la disposition de l’équipe entière. Ainsi, contrairement à Scrum, le fonctionnement global du projet et des équipes est la responsabilité de tous.

Vous pouvez cependant, si vous le souhaitez, faire appel à un « Coach agile » qui s’assurera que vos équipes respectent les fondements de l’approche agile. Il accompagne l’organisation sans la diriger, dans sa transformation ou adaptation à l’approche agile sur le plan organisationnel et humain.

Le rythme

Le rythme chez Scrum est beaucoup plus soutenu que chez Kanban.

👉Dans la méthode Scrum, on procède par itération ou sprint. C’est une approche dite « empirique » qui se concentre sur de petites unités de travail, auxquelles on attribue des points de complexité lors d’un Planning Poker, qui aident les équipes à mieux comprendre le client sur le long terme. Ainsi, de la valeur est ajoutée à chaque fin de sprint ce qui favorise une meilleure détermination des prochaines tâches du projet.

👉Dans la méthode Kanban, le rythme fonctionne en flux continu, sans itération. Contrairement à Scrum, les tâches ne sont pas définies dans un certain laps de temps, les équipes restent agiles et prêtes à s’adapter aux évolutions des processus. Cela leur permet de traiter des sujets différents et de prendre en compte de nouveaux éléments pendant la réalisation de la tâche.

Méthode de livraison

👉Dans la méthode Scrum, une livraison est généralement prévue à la fin de chaque sprint. En effet, les équipes définissent au préalable un objectif pour chaque itération, et l’approuvent ou pas pour la livraison. Ainsi, chez Scrum, un résultat à livrer est attendu à la fin de chaque cycle de développement.

👉Dans la méthode Kanban, les livrables sont livrés dès qu’ils sont prêts, sans date d’échéances prédéfinies ou planification régulière. Si la tâche est terminée, elle peut être livrée sans attendre l’étape « Livraison » et l’approbation des équipes comme le fait Scrum.

Organisation et suivi des tâches

👉Dans la méthode Scrum, l’organisation des tâches est très structurée. Chaque itération doit être suivie par quatre types de réunions, qui ont chacune des objectifs bien précis :

  • Sprint Planning
  • Daily Scrum
  • Sprint Review
  • Sprint Retrospective

👉Dans la méthode Kanban, aucune réunion n’est prédéterminée. Les équipes de développement peuvent néanmoins planifier des rencontres afin de suivre les différentes tâches convenues.

Le changement

👉Dans la méthode Scrum, les changements sont évités au maximum, voire proscrits. Un Sprint doit conserver les objectifs, tâches et sous-tâches qui lui ont été prédéfinis. Si des changements ou des évolutions de processus sont notés durant la réalisation du Sprint, ils sont intégrés dans le Sprint suivant ou dans un nouveau Sprint.

👉Dans la méthode Kanban, les changements sont pris en compte et peuvent être modifiés à tout moment. De nouvelles tâches ou fonctionnalités peuvent être ajoutées au Backlog. De plus, si la capacité de l’équipe change, le tableau Kanban et les tâches peuvent être ajustés en conséquence, ce qui ne déstabilise pas les équipes.

Scrum vs Kanban : tableau comparatif pour s’y retrouve

Scrum Kanban
 👩‍👩‍👧‍👦 Rôles Des rôles définis pour chaque membre de l’équipe
  • Product Owner
  • Scrum Master
  • Développeurs
Pas de rôles prédéfinis, les responsabilités de chacun sont flexibles.
 📈 Rythme Les tâches doivent être achevées dans une période de temps prédéfini appelé Sprint. Il peut durer entre 1 et 4 semaines. Le flux de travail est continu. Les tâches sont réalisées sans restriction de temps.
 📦 Livraisons Les livraisons sont faites à chaque fin de Sprint. Elles sont approuvées (ou pas) durant la réunion de Sprint Review. Les livraisons se font en continu en fonction de l’état et l’emplacement de la tâche sur le tableau Kanban.
 🔏  Changements Les changements ne sont pas envisageables au cours du Sprint. Ils sont intégrés dans un autre Sprint afin de ne pas perturber l’organisation globale. Les changements et modifications sont possibles à tout moment.
 🗓 Organisation des tâches L’organisation des tâches est très structurée :
  • Sprint Planning
  • Daily Scrum
  • Sprint Review
  • Sprint Retrospective
Aucune réunion n’est prédéfinie.

Alors, quelle méthode agile est faite pour vous ?

Scrum et Kanban sont donc deux méthodes qui vous aident à piloter et à organiser efficacement vos projets. Malgré leurs différences, leurs fondements inspirés de l’approche agile restent les mêmes. La réponse à la question « Laquelle choisir ? » dépend donc de vos besoins et ceux de vos équipes en matière d’attentes, de management et de type de projet.

Vous pouvez choisir Kanban pour sa flexibilité ou Scrum pour sa priorisation. Ou vous pouvez les combiner, car, finalement on peut dire qu’elles sont complémentaires. En effet, si vous appréciez l’adaptabilité de Kanban tout en souhaitant travailler sur les cycles courts et précis de Scrum, vous pouvez. Les deux méthodes se complètent et sont utilisées en même temps assez régulièrement.

📣Cependant, il est important de préciser que l’utilisation de Scrum demande une maîtrise parfaite de ses principes, règles et valeurs. Une petite formation pourrait être envisageable si vos équipes présentent certaines difficultés d’adaptation.