Méthode SCAMPER : une technique pour générer des idées créatives

Par Samantha Mur
Le 03/03/2021
definition backgroundMéthode SCAMPER : une technique pour générer des idées créatives

Quel est le meilleur moyen pour innover ? Si l’innovation fait partie de vos missions, cette question est sans doute au cƓur de vos prĂ©occupations. La mĂ©thode SCAMPER est connue pour aider Ă  faire naĂźtre toujours plus d’idĂ©es de qualitĂ©.

Applicable Ă  de nombreux domaines, cette mĂ©thodologie crĂ©ative permet d’explorer toutes les possibilitĂ©s entourant un produit, un service ou une situation grĂące Ă  une sĂ©rie de questions renversant toutes les perspectives.

Quel est le principe du SCAMPER au juste, et comment fonctionne-t-il ? DĂ©couvrez le dĂ©tail de cette mĂ©thode pour l’intĂ©grer Ă  votre pilotage de projet et Ă©largir votre horizon crĂ©atif !

La méthode SCAMPER : explication

SCAMPER est une mĂ©thode de gĂ©nĂ©ration d’idĂ©es qui vise Ă  Ă©largir le champ des possibles dans un processus de crĂ©ation. Elle peut notamment servir Ă  :

  • amĂ©liorer un produit, un service, un processus,
  • concevoir des solutions originales,
  • creuser un problĂšme, etc.

💡 L’approche a Ă©tĂ© d’abord mise au point par Alex Osborn, l’inventeur du brainstorming, un autre outil de crĂ©ativitĂ©. La dĂ©marche a Ă©tĂ© reprise par la suite par Bob Eberle, qui a dĂ©veloppĂ© et formalisĂ© la technique SCAMPER.

Cette « technique de concassage Â» consiste Ă  dĂ©cortiquer les Ă©lĂ©ments de l’objet Ă©tudiĂ© ou du problĂšme posĂ© (produit, service, idĂ©e, situation, etc.) afin de les examiner sous diffĂ©rentes coutures.

Elle permet de guider le processus de transformation en suivant l’acronyme mnĂ©motechnique S.C.A.M.P.E.R. Chaque lettre correspond Ă  un verbe qui s’accompagne d’une sĂ©rie de questions clĂ©s.

Voici le dĂ©tail des verbes employĂ©s par SCAMPER et leur traduction en français :

  • Substitute : substituer
  • Combine : combiner
  • Adapt : adapter
  • Modify : modifier
  • Put to other use : produire
  • Eliminate : Ă©limer
  • Reverse : renverser ou rĂ©organiser
Principe de la méthode SCAMPER pour générer des idées© e-marketing

Ces « dĂ©clencheurs Â» (ou « opĂ©rateurs Â») s’utilisent de maniĂšre systĂ©matique ou alĂ©atoire afin de gĂ©nĂ©rer de nouvelles idĂ©es. Voici le dĂ©tail de chacune des lettres et des exemples de questions ci-aprĂšs pour savoir l’utiliser en pratique.

Comment utiliser l’outil SCAMPER ?

S pour Substituer

Il s’agit de remplacer un Ă©lĂ©ment de l’objet envisagĂ© par un autre, en considĂ©rant tous les aspects possibles.

✅ Questions à se poser :

  • Qu’est-ce qui pourrait ĂȘtre remplacĂ© ?
  • Par quoi ou qui d’autre ?
  • De quelle maniĂšre ?
  • Les rĂšgles et procĂ©dĂ©s existants peuvent-ils ĂȘtre substituĂ©s par d’autres ?
  • Peut-on utiliser une nouvelle approche ? etc.

C pour Combiner

Cette sĂ©rie de questions propose d’associer ou de mĂ©langer plusieurs composantes pour n’en former qu’une seule.

✅ Questions à se poser :

  • Peut-on associer deux Ă©lĂ©ments pour obtenir un nouveau produit/service ?
  • Quelle combinaison d’élĂ©ments permettrait de gagner de la valeur/du temps ?
  • Quels processus peuvent ĂȘtre fusionnĂ©s ?
  • Quelles personnes/compĂ©tences/expertises peut-on associer au projet ? etc.

A pour Adapter

Cette Ă©tape consiste Ă  changer l’élĂ©ment de contexte ou Ă  s’inspirer d’idĂ©es extĂ©rieures, afin de les adapter Ă  son propre concept en vue de l’amĂ©liorer.

✅ Questions à se poser :

  • Quel Ă©lĂ©ment de ce produit/service est intĂ©ressant pour ĂȘtre transposĂ© au nĂŽtre ?
  • Qu’est-ce qui a fonctionnĂ© ailleurs et pourrait ĂȘtre copiĂ© chez nous, en l’adaptant ?
  • Existe-t-il quelque chose de comparable utilisĂ© par le passĂ© ?
  • Peut-on apporter des nouveautĂ©s pour enrichir notre concept ? etc.

M pour Modifier

Il s’agit d’envisager ce qui peut ĂȘtre modifiĂ©, mais Ă©galement amplifiĂ© ou diminuĂ© (parfois, le terme Magnifier est utilisĂ© pour la mĂ©thode).

✅ Questions à se poser :

  • Quelle caractĂ©ristique pourrait ĂȘtre modifiĂ©e ?
  • En partie ou en totalitĂ© ?
  • Si on lui donnait une autre dimension, Ă  quels rĂ©sultats pourrait-on s’attendre ?
  • Peut-on ajouter ou retirer des Ă©lĂ©ments ?
  • Peut-on modifier la couleur, la forme, la texture, la sonoritĂ© ? etc.

P pour Produire

Cette Ă©tape permet de trouver diffĂ©rents usages Ă  l’objet, s’il venait Ă  ĂȘtre modifiĂ©, ou Ă  voir quelles seraient ses performances dans une autre situation.

✅ Questions à se poser :

  • Comment produire un nouvel usage/une nouvelle fonctionnalitĂ© ?
  • Quelles seraient les diffĂ©rentes utilisations possibles ?
  • Quelle nouvelle application peut-on donner Ă  notre concept ?
  • Cette idĂ©e est-elle prometteuse en la changeant d’application ? etc.

E pour Éliminer

Il s’agit de se demander ce qui pourrait ĂȘtre retirĂ© ou simplifiĂ©, sans enlever de la valeur Ă  votre idĂ©e, concept ou produit. Parfois, cette approche permet de se recentrer sur l’essentiel en se dĂ©barrassant du superflu.

✅ Questions à se poser :

  • Que peut-on supprimer ou diminuer ?
  • Quelles composantes ne sont pas indispensables ?
  • Quelle version minimum serait suffisante pour garantir la qualitĂ© ?
  • Comment peut-on simplifier cela ? etc.

R pour Renverser et RĂ©organiser

Cette partie du processus peut apporter le plus d’originalitĂ©. En renversant ou en inversant le concept, le but est de crĂ©er de l’inattendu.

✅ Questions à se poser :

  • Comment peut-on renverser la perspective et changer l’angle d’approche ?
  • Peut-on inverser les choses ? Le haut avec le bas ? Le positif avec le nĂ©gatif ?
  • Le contraire de ce qui existe ne serait-il pas plus intĂ©ressant et performant ?
  • Est-il possible de repenser les prioritĂ©s ? etc.

☝ Le « R » est Ă©galement utilisĂ© pour « RĂ©organiser » :

  • Peut-on changer ou modifier l’ordre des choses ?
  • Peut-on agencer des Ă©lĂ©ments diffĂ©remment ? etc.

La version complĂšte de la mĂ©thode prend alors l’appellation de SCAMMPERR, pour englober ainsi toutes les questions :

SCAMMPERR : la version complÚte de la méthode SCAMPER© think2make

MĂ©thode SCAMPER : exemple

Voici un exemple de processus crĂ©atif selon Scamper, appliquĂ© Ă  une chaise, qui envisage toutes les formes que pourrait prendre l’objet en se concentrant sur les pieds, le dossier et l’assise :

Application de la mĂ©thodologie crĂ©ative Ă  un travail d’équipe

Cette mĂ©thode est simple Ă  comprendre, efficace et ludique, et peut ĂȘtre utilisĂ©e lors d’ateliers collaboratifs, par exemple, pour rĂ©flĂ©chir sur un sujet ou innover en Ă©quipe.

Voici des pistes pour mettre en place un atelier Scamper :

  1. Rassemblez les membres de votre Ă©quipe pour une sĂ©ance crĂ©ative ou, dans le cadre d’un nouveau sujet, sĂ©lectionnez des profils variĂ©s et non-initiĂ©s au sujet pour apporter un nouveau regard et dĂ©multiplier les possibilitĂ©s.

  2. Exposez les rĂšgles du jeu et le fonctionnement de la mĂ©thode. PrĂ©cisez la maniĂšre dont l’atelier va se dĂ©rouler.

  3. PrĂ©sentez le sujet de la rĂ©union et ses objectifs, Ă  la maniĂšre d’un ordre du jour. L’objet de la rĂ©union doit ĂȘtre clair pour tous les participants afin de produire des rĂ©sultats intĂ©ressants.

  4. DĂ©roulez les questions. L’animateur suit les diffĂ©rentes thĂ©matiques de la mĂ©thode, pas forcĂ©ment dans l’ordre, pose les questions associĂ©es et prend note de toutes les idĂ©es. La participation active de toutes les personnes doit ĂȘtre encouragĂ©e.

  5. Observez les résultats. Une fois les idées recueillies, classez-les et organisez-les. Dans un second temps, évaluez leur pertinence, leur utilité et leur faisabilité.

  6. Concluez l’atelier. Faites un tri et retenez les meilleures idĂ©es au regard de la problĂ©matique de dĂ©part. Faites une synthĂšse et expliquez vos choix dans un compte-rendu de rĂ©union, auquel votre Ă©quipe pourra avoir accĂšs.

đŸ’«  Pour plus de crĂ©ativitĂ©, n’hĂ©sitez pas Ă  utiliser tous les outils Ă  votre disposition :

  • post-its,
  • paperboard,
  • jeux de cartes,
  • projection sur un Ă©cran de vos notes prises par ordinateur sur un document partagĂ© ou directement dans votre logiciel de gestion de projet,
  • ou toute autre mĂ©thode ludique et interactive de votre choix !

À vous de jouer !

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que mĂ©dia, nous avons pour objectif d'offrir Ă  nos lecteurs des contenus utiles et de qualitĂ© tout en permettant Ă  Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons Ă  dĂ©couvrir notre systĂšme de rĂ©munĂ©ration.   En savoir plus
Définition backgroundZoom sur la méthode classique de gestion de projet
DĂ©finition
‱
il y a 8 mois
Zoom sur la méthode classique de gestion de projet
Devez-vous privilégier la méthode classique ou la méthode agile pour votre gestion de projet ? Découvrez les spécificités des méthodes Waterfall et Cycle en V, ainsi que les différences avec Scrum.