Comment évaluer les compétences professionnelles des collaborateurs ?

Par Maëlys De Santis
Le 16/02/2021
how-to backgroundComment optimiser et assurer votre suivi commercial ?

L’évaluation des compétences professionnelles est l’occasion de faire le point sur les compétences disponibles dans l’entreprise afin de les exploiter intelligemment. Si cette obligation concerne toutes les entreprises, les modalités d’évaluation des collaborateurs peuvent varier.

Comment évaluer les compétences professionnelles ? Enjeux de la gestion des compétences (GPEC), grille d’évaluation et meilleurs outils pour votre entreprise : notre article fait le point.

Évaluation des compétences : définition

En entreprise, l’évaluation des compétences professionnelles fait partie de la gestion des compétences. Elle consiste en l’identification et la validation des compétences et des connaissances requises pour un poste, mais aussi des compétences que peut posséder un·e salarié·e qu’il ou elle souhaiterait mettre en application.

Le développement des compétences se fait tout au long de la vie professionnelle. Les connaissances et compétences peuvent être acquises en début de parcours, mais elles ne sont pas immuables. L’expérience professionnelle ajoute également son lot de connaissances et de compétences : ces dernières peuvent faire l’objet d’une validation des acquis (VAE, validation des acquis de l’expérience), parfois par un organisme certificateur.

Les enjeux de l’évaluation des compétences professionnelles en entreprise

Évaluer les compétences professionnelles de vos collaborateurs a pour but d’anticiper leurs perspectives de carrière et de mettre tout en œuvre pour répondre à leurs besoins : mobilité interne, besoins de formation, repositionnement dans une équipe, etc. Plus encore, il s’agit de faire concorder les aspirations professionnelles d’un salarié avec ses compétences et les besoins de l’entreprise.

Précision importante, il ne s’agit pas de réaliser le bilan de compétences d’un salarié, mais plutôt de :

  • lister les compétences détenues par chaque personne,
  • proposer un accompagnement personnalisé des salariés,
  • utiliser intelligemment les compétences de chaque collaborateur dans l’entreprise,
  • mettre en place un outil de prévention pour anticiper les départs ou le mécontentement des collaborateurs s’ils jugent que leurs compétences ne sont pas utilisées de la bonne manière.

Comment faire des évaluations un moment d’échange entre collaborateurs et managers ?

L’entretien annuel d’évaluation sous la forme d’un rendez-vous annuel ne correspond plus aujourd’hui aux attentes des entreprises ni à celles des collaborateurs.

56 % des entreprises estiment que les systèmes actuels de gestion de la performance doivent permettre de faire des retours en temps réel et régulièrement.

Deloitte, Évaluation de la performance : quelles nouvelles pratiques ?

Pour que l’évaluation soit complète, l’entreprise évalue à la fois le travail fourni et les performances, d’une part, et ce que les salariés peuvent apporter à l’entreprise d’un point de vue humain, d’autre part.
 
Pour qu’une évaluation soit optimale, gardez en tête ces conseils :

  • ne pas se contenter d’un rendez-vous ponctuel une fois par an, mais mettre en place une communication collaborateur-manager durable tout au long de l’année,

  • se tenir au courant des missions de vos collaborateurs et des compétences sollicitées pour éviter les mauvaises surprises lors de l’entretien,

  • s’assurer que l’état d’esprit de vos collaborateurs s’inscrit dans la culture d’entreprise,

  • procéder à des évaluations à 360°, des évaluations en temps réel qui ne prennent pas en compte les questions de hiérarchie.

Hard skills versus soft skills

Les hard skills représentent l’ensemble des connaissances techniques et des compétences acquises par un collaborateur. À l’inverse, les soft skills sont transversales et font davantage appel aux « compétences humaines ».

Ces concepts sont souvent désignés en français par les notions suivantes :

  • savoirs : connaissances métiers ou techniques,
  • savoir-faire : compétences acquises au cours des différentes expériences professionnelles,
  • savoir-être : ensemble de valeurs, comportements, ou encore « intelligence émotionnelle ».

💡 Comment les évaluer ?

L’évaluation des hard skills est plus aisée ; elle s’appuie sur des résultats quantifiables. En clair : les objectifs ont-ils été atteints ?
 
Pour les soft skills, identifier si un collaborateur possède les qualités attendues est plus complexe. Pour commencer, il est plus ardu de les détecter lors d’un entretien, là où un diplôme ou une expérience peut attester d’une compétence ou d’un savoir.

Par ailleurs, le savoir-être peut davantage être évalué au terme d’une période passée dans l’entreprise :

  • la personne est-elle intégrée au sein de son équipe ? de l’entreprise en général ?
  • Adhère-t-elle à la culture de l’entreprise ?
  • A-t-elle de bonnes relations avec ses clients ?

En substance, il est délicat, pour ne pas dire impossible, de quantifier le comportement d’un collaborateur.

💡 Vous êtes dans la fonction publique ? Vos enjeux spécifiques de GPEC sont couverts dans notre article dédié.

Comment gérer l’évaluation des compétences à l’échelle de l’entreprise ?

Définir des critères d’évaluation communs

Étape indispensable pour que collaborateurs, managers, ressources humaines et direction œuvrent ensemble vers une même direction : établir un référentiel commun pour l’évaluation des compétences.

Si chacun·e a un mode d’évaluation différent, il est difficile d’obtenir un résultat fiable et satisfaisant pour toutes les parties.

👉 Comment partager ces critères communs à l’ensemble de l’entreprise ?

  1. Soignez les fiches de poste : chaque personne sait ce qui est attendu pour chaque mission.
  2. Diffusez dans votre welcome kit, par exemple, un document faisant état des compétences attendues pour chaque collaborateur.
  3. Communiquez en amont de chaque entretien : partagez les documents pertinents faisant état des critères d’évaluation.

Exemple de référentiel de critères d’évaluation des compétences professionnelles et techniques :

Exemple de critères pour l'évaluation des compétences professionnelles© Pôle Emploi 31

Mener des campagnes d’entretiens… et bien les préparer !

Les différents entretiens qui rythment une carrière professionnelle sont autant d’occasions de faire le point sur les compétences :

  • entretien annuel,
  • entretien professionnel,
  • entretien récapitulatif à 6 ans (obligatoire depuis 2014),
  • entretien de retour à l’emploi, etc.

Bien les préparer est essentiel. Non, rassembler quelques notes sur un post-it 15 minutes avant l’heure du rendez-vous n’est pas considéré comme de la « préparation » 😉 Nos conseils :

  • prenez note de chaque réalisation marquante une fois terminée, que vous soyez collaborateur·ice ou manager,
  • listez toutes les difficultés rencontrées et les moyens mis en œuvre pour les surmonter,
  • relever les formations menées, ce qu’elles ont apporté, et les souhaits de formation en précisant à quoi elles serviront, etc.

Dernier conseil : n’attendez pas la veille d’un entretien pour consigner ce que vous souhaitez communiquer à votre collaborateur ou à votre manager ! Pourquoi ne pas mettre en place des entretiens mensuels ou trimestriels pour faire le point régulièrement sur les compétences ?

Mettre en place l’évaluation à 360°

L’évaluation à 360° est une évaluation collaborative des salariés ; le manager n’est plus le seul à évaluer le collaborateur. Elle se construit de la manière suivante :

  • Elle commence par une auto-évaluation du salarié.

  • Elle est ensuite enrichie par celle des autres collaborateurs (au sein d’un service, d’une équipe projet, etc.).

  • Enfin, le manager N+1 évalue le salarié en question.

Cette forme d’évaluation se veut plus objective : le collaborateur est jaugé par plusieurs sources et en contexte.

Définir une grille d’évaluation des compétences

L’évaluation des compétences ne s’improvise pas, ni pour les collaborateurs et collaboratrices, ni pour les ressources humaines ou les managers. Il convient de proposer des outils RH communs à toute l’entreprise pour disposer d’un modèle et garantir l’équité lors des évaluations.

En ce sens, une grille d’évaluation des compétences est un outil précieux. Un modèle de grille sert à :

  • préparer l’entretien annuel pour toutes les parties,
  • évaluer la performance sur une période donnée grâce à des critères définis en amont,
  • évaluer également les axes d’amélioration,
  • définir une base de discussion pour négocier une évolution de poste, une augmentation, une formation,
  • fixer de nouveaux objectifs pour la période à venir,
  • centraliser les informations dans un document unique.

Une grille d’évaluation reprend les savoirs, savoir-faire et savoir-être requis pour un poste et aide à mesurer les performances d’un individu pour chacun de ces critères en attribuant soit une note, soit une appréciation (de passable à excellent, par exemple).

Notons que ce document doit être constructif : il sert à identifier les acquis, les points positifs, mais également les axes d’amélioration. Il sert de base aux ressources humaines pour développer un plan de formation.

Exemple de grille d’évaluation des compétences proposé par manager-go.com :

exemple grille entretien annuel evaluation

Adopter un outil de gestion des compétences

Quels sont les avantages d’un logiciel pour l’évaluation des compétences ? Qu’il s’agisse d’un logiciel dédié ou d’une solution SIRH, les effets positifs sont immédiats :

  • simplifie la préparation des entretiens,
  • centralise les informations et assure leur traçabilité pour les collaborateurs, les managers et les ressources humaines,
  • offre une vue complète des compétences disponibles dans l’entreprise, et des capacités d’évolution d’un collaborateur,
  • facilite l’échange d’informations avec l’évaluation à 360°,
  • aide à la décision compte tenu des données à disposition,
  • sert de support pour les entretiens annuels et les entretiens professionnels, etc.

Notre conseil pour choisir 👉 étudiez les quelques critères suivants :

  • la taille de votre entreprise, le nombre de collaborateurs,
  • le nombre d’utilisateurs du logiciel,
  • les fonctionnalités dont vous avez besoin : gestion des compétences, mais également gestion des formations, recrutement, etc.
  • la facilité de prise en main et le temps de paramétrage nécessaire,
  • l’aspect collaboratif pour fluidifier la transmission d’informations et les processus de validation, par exemple.

Sélection d’outils de gestion des compétences à suivre plus bas dans cet article !

Outils d’évaluation des compétences professionnelles : lequel choisir ?

À la question « Comment évaluer les compétences professionnelles ? », la réponse commence souvent par « adopter les bons outils ». Voyons lesquels sont à votre disposition.

S’aider d’une grille d’évaluation en entretien annuel [Exemple Excel gratuit]

Votre évaluation des compétences professionnelles ne peut se faire sans l’aide d’un support lors de l’entretien.

Appvizer met à votre disposition gratuitement un exemple de grille d’entretiens annuel et mensuel avec un questionnaire à personnaliser !

S’appuyer sur un logiciel de gestion des compétences

Quel logiciel choisir pour votre organisation ?

  • Alcuin, une solution RH pour piloter le développement des compétences grâce à :
    • des module de gestion des compétences (GPEC), de la formation et des entretiens,
    • des workflows pré-paramétrés,
    • la cartographie des compétences d’un collaborateur ou d’une équipe,
    • un référentiel des compétences commun et homogène à l’aide du Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois (ROME), etc.

  • Eurécia, une solution modulaire pour un outil sur mesure, avec :
    • un module Compétences et un module Entretiens, pour gérer les entretiens professionnels, annuels, individuels ou d’évaluation,
    • l’évaluation de l’adéquation entre les compétences d’un collaborateur et sa fiche de poste,
    • l’identification des compétences manquantes dont l’entreprise a besoin,
    • le développement des compétences par poste et/ou selon les aspirations des salariés, etc.

  • Poplee Entretiens & Objectifs facilite la gestion des campagnes d’entretiens pour évaluer les compétences de vos collaborateurs :
    • la définition et le suivi d’objectifs à tout moment pour faire le point sur les réalisations et la performance régulièrement,
    • la préparation des campagnes ainsi simplifiée et mieux gérée,
    • la dématérialisation des documents : supports d’évaluation, grilles d’entretien, comptes-rendus, analyses, etc.,
    • un meilleur pilotage de la rémunération grâce à une vue d’ensemble, etc.

  • ServicesRHOnline gère tous les types d’entretiens (d’évaluation, professionnel, récapitulatif à 6 ans, de retour à l’emploi, etc.) pour faire le point sur les compétences avec :
    • l’autoévaluation par le collaborateur, puis la confrontation des trames d’entretien du collaborateur et du manager,
    • l’automatisation du workflow depuis la convocation du salarié en entretien,
    • des alertes pour les RH et les managers pour suivre le bon déroulement des campagnes d’entretiens,
    • des analyses graphiques et des exports de données prêts à l’emploi pour administrateurs et chefs d’équipe (atteintes des objectifs, besoins de formation, etc.),
    • le lancement automatique des campagnes d’entretien récurrentes, etc.

  • Talentsoft pour une approche collaborative et des évaluations à 360°, ainsi qu’une évaluation continue de la performance :
    • le social feedback : donnez des évaluations en contexte et transparentes de vos collègues,
    • une approche collaborative avec les évaluations 360° pour booster l’engagement des collaborateurs,
    • l’évaluation des managers,
    • l’analyse des données RH pour piloter efficacement votre stratégie RH, etc.

    Modernisez vos processus d’évaluation des compétences

    Les tendances RH vont toutes dans ce sens : l’évaluation des compétences professionnelles évolue et laisse place à l’instauration d’un dialogue régulier entre managers et collaborateurs, des évaluations collaboratives, la communication auprès des managers en amont des entretiens d’évaluation, etc.
     
    Avec un logiciel RH dédié à la gestion des talents ou gestion des compétences, vous capitalisez sur les compétences de vos collaborateurs et assurez l’alignement avec les enjeux de votre organisation.

    Et vous, quels méthodes et outils mettez-vous en place dans votre organisation pour évaluer les compétences de vos collaborateurs ?

    Article mis à jour, publié initialement en janvier 2018.

    La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus