Téléchargez votre modèle de bulletin de salaire gratuit ! [Mise à jour 2021]

Par Nathalie Pouillard
Mis à jour le 29 juin 2021, publié initialement en février 2018
how-to backgroundTéléchargez votre modèle de bulletin de salaire gratuit ! [Mise à jour 2021]

Un modèle de bulletin de salaire, pour quoi faire ? En tant que gestionnaire d’entreprise, PDG ou responsable des ressources humaines, par exemple, vous ĂŞtes dans l’obligation lĂ©gale de fournir un bulletin de paie Ă  vos salariĂ©s. Avoir un recours Ă  un modèle Excel vous fait gagner du temps et Ă©viter les erreurs.

Allez plus loin dans la professionnalisation de vos bulletins de salaire en les créant plus rapidement, sans erreurs et en respectant les obligations légales grâce à un logiciel de paie ou un SIRH.

Cet article vous éclaire sur les derniers changements impactant le bulletin de paie, les enjeux de la paie et l’importance de l’utilisation d’un logiciel dédié.

Comment faire une fiche de paie ?

Pour comprendre comment élaborer une fiche de paie, il convient de suivre l’actualité de la paie.
Taux applicables, cotisations et exonĂ©rations, etc., vous trouverez aussi ci-dessous :

  • les mentions obligatoires,
  • un exemple de fiche de paie vierge,
  • un modèle de bulletin de salaire Excel Ă  tĂ©lĂ©charger,
  • un rĂ©sumĂ© des informations importantes pour 2021,
  • mais aussi tout ce qui a changĂ© en 2018, 2019 et 2020,
  • des alternatives Ă  Excel pour faire des fiches de paie en ligne.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous faire accompagner d’un professionnel de la paie pour vous assurer d’être en conformité.

Mentions obligatoires Ă  faire figurer

Depuis 2018, le nombre de lignes est divisĂ© par deux, mais un certain nombre de mentions est toujours obligatoire :

  • IdentitĂ© de l’employeur :
    • raison sociale, adresse postale, Ă©tablissement dont dĂ©pend le salariĂ©,
    • numĂ©ro de SIRET et code NAF (nomenclature d’activitĂ© de l’établissement d’emploi), 
    • convention collective applicable ou rĂ©fĂ©rence au Code du Travail (pour les dispositions relatives aux congĂ©s payĂ©s et aux dĂ©lais de prĂ©avis d’arrĂŞt de travail) ;

  • IdentitĂ© du salariĂ© :
    • le nom, l’emploi,
    • le positionnement hiĂ©rarchique (niveau, coefficient) du salariĂ© ;

  • RĂ©fĂ©rences du bulletin de salaire :
    • pĂ©riode (mois) et nombre d’heures travaillĂ©es (heures normales et majorĂ©es pour heures supplĂ©mentaires),
    • date de versement du salaire ;

  • RĂ©munĂ©ration :
    • montants net et brut de la rĂ©munĂ©ration,
    • nature et montant des accessoires de salaire soumis aux cotisations (primes, avantages en nature, frais professionnels, etc.),
    • nature et montant des autres versements et retenues (comme les frais de transport et tickets restaurants) ;
    • taux, montant et assiette de la retenue Ă  la source (depuis 2019) ;

  • CongĂ©s :
    • dates de congĂ©s, nombre de jours acquis, du total pris et du solde restant,
    • montant de l’indemnitĂ© de congĂ© sur le mois en question ;

  • Cotisations et exonĂ©rations :
    • assiette et montant des cotisations de protection sociale rĂ©unies au sein de 5 rubriques (santĂ©, accidents du travail et maladies professionnelles, retraite, famille et chĂ´mage),
    • montant total des exonĂ©rations et exemptions de cotisations et contributions sociales, etc.,
    • montant total versĂ© par l’employeur (rĂ©munĂ©ration, cotisations et contributions) ;

  • Mentions diverses :
    • mention de la rubrique dĂ©diĂ©e au bulletin de paie sur le portail du service public,
    • mention « conserver le bulletin de salaire sans limitation de durĂ©e Â».

Exemple de fiche de paie vierge

exemple bulletin de paie 2021 viergeexemple bulletin de paie 2021 vierge © PayFit

Modèle de bulletin de salaire à télécharger

Nous vous proposons un modèle gratuit sur Excel avec :

  • 2 onglets, un pour les non-cadres, un pour les cadres,
  • des formules de calcul pour comprendre comment calculer la paie.

Changements et nouveautés de la paie

NouveautĂ©s Paie 2021 : SMIC, congĂ© paternitĂ©

Augmentation du SMIC

Le 1er janvier 2021, le SMIC brut horaire est passé de 10,15 € à 10,25 €.

Pour 35 h de travail hebdomadaire, cela donne un SMIC mensuel brut de 1 554,58 â‚¬ en 2021 contre 1 539,42 â‚¬ en 2020.

Allongement du congé paternité

Ă€ compter du 1er juillet 2021, le congĂ© paternitĂ© passe de :

  • 11 jours Ă  25 jours calendaires (dimanches compris) pour la naissance d’un enfant,
  • 18 jours Ă  32 jours calendaires (dimanches compris) en cas de naissances multiples,
  • sans compter les 3 jours obligatoires !

Rémunération d’un salarié au chômage partiel

Avec la crise sanitaire, le gouvernement a mis en place un dispositif de rémunération en cas d’activité partielle. Suivez-en l’évolution via le lien officiel fourni.

NouveautĂ©s Paie 2020 : seuils, plafonds, imposition taux neutre, SMIC

Chaque annĂ©e a son lot de changements. Au 1er janvier 2020, voici ce qui avait changĂ© :

Seuils en matière d’effectifs

  • l’application du taux FNAL (fonds national d’aide au logement) Ă  0,10 % se fait Ă  partir non plus de 20 mais de 50 salariĂ©s ; 
  • la PEEC (participation des employeurs Ă  l’effort de construction) se fait Ă  partir de 50 salariĂ©s dans tous les secteurs ; 
  • l’exonĂ©ration du ZRR (impĂ´ts en zone de revitalisation rurale) est applicable aux effectifs de moins de 50 salariĂ©s.

Prélèvement à la source

Une nouvelle grille taux neutre (par dĂ©faut) entre en vigueur pour vos salariĂ©s n’ayant pas souhaitĂ© vous communiquer leur taux personnalisĂ©. La voici pour les contribuables rĂ©sidents en mĂ©tropole :

Base mensuelle de prélèvement (net imposable) Taux applicable
InfĂ©rieure Ă  1 626 â‚¬ 0 %
de 1 626 â‚¬ Ă  1 723 â‚¬ 0,5 %
de 1 724 Ă  1 899 â‚¬ 1,3 %
de 1 900 â‚¬ Ă  2 074 â‚¬ 2,1 %
de 2 075 â‚¬ Ă  2 291 â‚¬ 2,9 %
de 2 292 â‚¬ Ă  2 416 â‚¬ 3,5 %
de 2 417 â‚¬ Ă  2 499 â‚¬ 4,1 %
de 2 500 â‚¬ Ă  2 749 â‚¬ 5,3 %
de 2 750 â‚¬ Ă  3 399 â‚¬ 7,5 %
de 3 400 â‚¬ Ă  4 349 â‚¬ 9,9 %
de 4 350 â‚¬ Ă  4 941 â‚¬ 11,9 %
de 4 942 â‚¬ Ă  5 724 â‚¬ 13,8 %
de 5 725 â‚¬ Ă  6 857 â‚¬ 15,8 %
de 6 858 â‚¬ Ă  7 624 â‚¬ 17,9 %
de 7 625 â‚¬ Ă  8 666 â‚¬ 20 %
de 8 667 â‚¬ Ă  11 916 â‚¬ 24 %
de 11 917 â‚¬ Ă  15 832 â‚¬ 28 %
de 15 833 â‚¬ Ă  24 166 â‚¬ 33 %
de 24 167 â‚¬ Ă  52 824 â‚¬ 38 %
SupĂ©rieure Ă  52 825 â‚¬ 43 %

Source : LĂ©giSocial

Plafonds de sécurité sociale

Un nouveau PMSS (plafond mensuel de sĂ©curitĂ© sociale), sur lequel se base de nombreux calculs (tranches de salaires A et B, tranches 1 et 2 (pour la retraite complĂ©mentaire AGIRC-ARRCO), cotisations et contributions sociales, gratifications de stage, etc.) a Ă©tĂ© dĂ©terminĂ©.

Il impacte logiquement le PASS (plafonds annuel de sĂ©curitĂ© sociale) sur lequel se base les calculs d’exonĂ©rations fiscales et sociales des indemnitĂ©s de rupture).

Le PMSS s’élève dĂ©sormais Ă  3 428 â‚¬ et le PASS Ă  41 136 â‚¬ (soit 189 â‚¬ par jour et 26 â‚¬ par heure).

SMIC

Le SMIC horaire est de 10,15 â‚¬.

NouveautĂ©s Paie 2019 : prĂ©lèvement Ă  la source et exonĂ©rations sur les heures supplĂ©mentaires

Prélèvement à la source (PAS)

PlutĂ´t que d’être prĂ©levĂ©s sur 10 mois par l’administration fiscale, les salariĂ©s sont dĂ©sormais prĂ©levĂ©s directement sur leur bulletin de paie, sur 12 mois, par leur employeur.

Chaque année, une déclaration de revenus aura tout de même lieu en avril pour vérifier que les taux personnalisés sont toujours cohérents. La mise à jour du taux sera effective en septembre de la même année.

Cependant, le prĂ©lèvement est ajustable sur demande du salariĂ© sur son espace en ligne (impots.gouv), dans un dĂ©lai d’un mois, en cas de forte variation de salaire (au moins 10 % Ă  la hausse ou Ă  la baisse) et de changement de situation (mariage, enfant, etc.).

Concernant les taux, plusieurs choix possibles : 

  • un taux personnalisĂ© suivant la dĂ©claration du contribuable ;
  • un taux non personnalisĂ© ou taux neutre, basĂ© sur le montant de la rĂ©munĂ©ration du salariĂ© et ne tenant pas compte de sa situation familiale ni de ses revenus annexes, lorsqu’il souhaite que son employeur ne soit pas au courant (dans ce cas, le salariĂ© devra payer un complĂ©ment directement Ă  l’administration fiscale chaque mois) ;
  • pour les couples mariĂ©s, un taux individualisĂ© au sein du couple (sur demande, en cas de grande diffĂ©rence de revenus) ou un taux unique pour le foyer.

© economie.gouv.fr

Le rĂ´le de l’employeur, tiers collecteur :

  • l’entreprise applique le taux transmis par la DGFIP sur le salaire net imposable de chaque salariĂ© ;

Depuis le 1er janvier 2019, voici le calcul pour trouver le salaire net imposable :
RĂ©munĂ©ration brute - heures supplĂ©mentaires - cotisations sociales + CSG/CRDS non dĂ©ductibles + part patronale des cotisations santĂ© (mutuelle).

  • elle retient cette somme sur le salaire net Ă  verser ;
  • elle dĂ©clare les montants prĂ©levĂ©s Ă  chaque salariĂ© ;
  • elle reverse Ă  la DGFIP en M+1 les prĂ©lèvements Ă  la source du mois M.

Ce reversement peut ĂŞtre bĂ©nĂ©fique Ă  courte Ă©chĂ©ance pour la trĂ©sorerie de l’entreprise car elle restitue l’argent Ă  l’administration fiscale au plus tĂ´t le 10 du mois suivant, voire de façon trimestrielle (pour les moins de 11 salariĂ©s).

Exonérations de cotisations sociales salariales sur les heures supplémentaires

Initialement prévues pour septembre 2019, les exonérations de cotisations sociales salariales sont finalement appliquées depuis janvier 2019, suite aux mouvements sociaux.

En plus des cotisations maladie et chômage, exonérées depuis le 1er octobre 2018, les salariés du privé et les agents de la fonction publique ne sont plus redevables des cotisations vieillesse de base et complémentaires. Elles restent en revanche à la charge du patron.

Défiscalisation des heures supplémentaires

Comme indiqué dans le calcul plus haut, les heures supplémentaires effectuées depuis janvier 2019 ne sont plus prises en compte dans le calcul du net imposable, et donc plus soumises au prélèvement à la source.

En revanche elles restent assujetties Ă  la CSG (Contribution sociale gĂ©nĂ©ralisĂ©e) Ă  9,2 % et Ă  la CRDS (Contribution au remboursement de la dette sociale) Ă  0,5 %.

NouveautĂ©s Paie 2018 : le bulletin de paie simplifiĂ© pour toutes les entreprises

Le bulletin de paie simplifié

Cette nouveauté assure une lecture simplifiée des bulletins de salaire pour les salariés. Elle offre une vision d’ensemble et une meilleure compréhension des données. Les lignes sont regroupées sous différents libellés (chômage, retraite, sécurité sociale, etc.) plus clairs.

Déjà mis en place dans les entreprises de plus de 300 collaborateurs en 2017, cette version simplifiée de la fiche de paie est obligatoire pour toutes les entreprises depuis le 1er janvier 2018. Elle suit la tendance de la digitalisation des entreprises à travers la dématérialisation de la paie.

Du changement du côté des cotisations

Depuis le 1er janvier 2018, les taux de certaines cotisations ont Ă©voluĂ©. Les cotisations sociales chĂ´mage et maladie ont baissĂ© de 2,25 points. Cette diminution est compensĂ©e par une hausse de la CSG dĂ©ductible qui passe de 5,1 % Ă  6,8 %.

Les salaires nets augmentent très légèrement pour les salariés du privé.

Faire des bulletins de paie avec Excel

Modèles de bulletins de salaire Excel, exemples prêts à l’emploi

Les limites d’Excel pour vos bulletins de salaire

Vous avez la possibilitĂ© d’aller plus loin qu’une feuille de calcul Excel pour gĂ©rer l’édition et la distribution des bulletins de salaire au sein de votre entreprise. En effet, Excel comporte son lot d’inconvĂ©nients, parmi lesquels :

  • la multiplication des saisies,
  • le risque d’erreurs accru,
  • la perte de temps induite par les saisies Ă  rĂ©pĂ©tition chaque mois.

⚠️  Notre modèle Excel a pour vocation de donner deux exemples — un template de bulletin de salaire pour salariĂ© non cadre et un autre pour salariĂ© cadre — qui ne s’appliqueront pas Ă  tous les cas de figure. Un logiciel ou un professionnel vous guidera dans les diffĂ©rents taux de cotisations applicables selon les statuts et les niveaux de salaire, et les exonĂ©rations applicables Ă  votre type d’entreprise.

Faire des fiches de paie en ligne avec un logiciel dédié

Pourquoi utiliser un logiciel de bulletin de paie dĂ©diĂ© pour vos fiches de paie plutĂ´t qu’un modèle Excel ?

  • L’automatisation des tâches vous permet de vous consacrer pleinement Ă  votre cĹ“ur de mĂ©tier plutĂ´t qu’à des tâches Ă  faible valeur ajoutĂ©e.
  • Chaque salariĂ© bĂ©nĂ©ficie d’un meilleur suivi et peut Ă©galement, dans le cas de certains logiciels, consulter ses fiches de paie en ligne.
  • Vous avez la garantie d’être en conformitĂ© lĂ©gale quant aux cotisations, par exemple.

Agipaie, internalisation ou externalisation

Agipaie est une solution de gestion de la paie en ligne qui prĂ©sente deux offres : logiciel de paie en ligne ou externalisation totale de la paie.

La différence entre les deux est minime en matière de fonctionnalités, mais peut faire toute la différence pour vous. La première offre se singularise en proposant la gestion des contrats de travail, alors que la seconde propose l’accompagnement aux contrôles de l’Urssaf.

Cette solution ne se contente pas d’automatiser la déclaration, elle vous fait également bénéficier de conseils juridiques et de l’assistance d’experts.

Elle est lauréate du concours Frenchtech diversité.

PayFit, la simplification de la paie pour les PME

PayFit est un outil très intuitif qui accompagne ses utilisateurs dans les changements de législation.

La solution intègre les contraintes liées aux nouvelles dispositions en vigueur, accompagne les entreprises dans ces transitions, et calcule automatiquement les cotisations sociales et charges patronales.

L’édition des bulletins de salaire est automatisée, ces derniers sont envoyés par email à chaque salarié, qui disposent aussi d’un espace personnel en ligne pour renseigner eux-mêmes leurs notes de frais, souhaits de congés payés, télécharger leurs bulletins de salaire ou modifier leurs informations personnelles, etc.

Sage Business Cloud Paie, l’expert de la paie pour les TPE/PME

Sage Business Cloud Paie est la nouvelle solution full SaaS proposée par l’éditeur Sage, sur le marché depuis 30 ans.

Grâce à un partenariat avec les Éditions législatives, elle intègre toutes les conventions collectives pour adapter les bulletins de paie à tous les secteurs et tous les segments métiers. Son offre élastique convient à toutes les tailles d’entreprises, particulièrement les TPE et PME.

En outre, l’outil permet de partager le traitement de la paie entre externalisation et internalisation, à la carte : le niveau de service est ajusté en temps réel via l’interface grâce à un curseur, sans modification dans la tarification. L’utilisateur a le contrôle pour déléguer la gestion de la paie, ou pas.

Éditez vos bulletins de salaire simplement

Pourquoi perdre du temps Ă  rĂ©Ă©diter un modèle tous les mois alors qu’un logiciel peut le faire Ă  votre place ? Comparez les solutions et choisissez l’outil qui correspond le mieux Ă  vos besoins grâce Ă  notre comparateur.

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que mĂ©dia, nous avons pour objectif d'offrir Ă  nos lecteurs des contenus utiles et de qualitĂ© tout en permettant Ă  Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons Ă  dĂ©couvrir notre système de rĂ©munĂ©ration.   En savoir plus
Définition backgroundSi vous passiez au bulletin de paie dématérialisé  ?
DĂ©finition
•
le mois dernier
Si vous passiez au bulletin de paie dématérialisé ?
La dématérialisation des fiches de paie se démocratise tant elle présente de nombreux avantages. Pour en bénéficier vous aussi, découvrez le cadre légal et nos conseils pour la mettre en place efficacement.
Modèle backgroundComment déclarer sa DUE à l’Urssaf ?
Modèle
•
il y a 7 mois
Comment déclarer sa DUE à l’Urssaf ?
La déclaration unique d’embauche est désormais remplacée par la déclaration préalable à l’embauche (DPAE). Voici comment la déclarer à l’Urssaf.
Conseil backgroundComment préparer sa DSN pour Janvier 2021
Conseil
•
il y a 7 mois
Comment préparer sa DSN pour Janvier 2021
Depuis 2017, toutes les entreprises sont passées à la Déclaration Sociale Nominative marquant ainsi la fin de la DADS-U. Ce passage est facilité par les logiciels de paie.
Conseil backgroundSubrogation de salaire : définition et mode d'emploi
Conseil
•
il y a 7 mois
Subrogation de salaire : définition et mode d'emploi
Vous devez gérer l’arrêt de travail d’un·e employé·e ? Découvrez ce qu’est la subrogation de salaire et comment faciliter sa mise en place grâce à une sélection d'outils.
DĂ©finition backgroundPourquoi utiliser un logiciel de paie ?
DĂ©finition
•
l’année dernière
Pourquoi utiliser un logiciel de paie ?
Optimisez votre gestion de paie en vous appuyant sur un logiciel dédié et mis à jour régulièrement !
Conseil backgroundQuelle solution pour votre fiche de paie en ligne ?
Conseil
•
l’année dernière
Quelle solution pour votre fiche de paie en ligne ?
Le saviez-vous ? Les bulletins de salaire peuvent être dématérialisés. Quel intérêt pour l’entreprise et pour ses salariés d’utiliser un système de fiche de paie en ligne ? Et comment le mettre en œuvre ? Réponse en 3 points...
Définition backgroundQu’est ce que la gestion de paie ?
DĂ©finition
•
l’année dernière
Qu’est ce que la gestion de paie ?
Bulletin de paie, cotisations…Découvrez la gestion de paie et les particularités de l’administration des salariés !