Management transversal : définition et bonnes pratiques

Le management transversal, l’art de tisser des liens entre les métiers

Le management transversal, l’art de tisser des liens entre les métiers

Qu’est-ce que le management transversal et que peut-il apporter à l’entreprise ?

S’affranchissant des liens hiérarchiques, ce mode de management fleurit dans les organisations qui tendent vers plus d’horizontalité ou se structurent de façon plus collaborative.

Les échanges et les interactions sont favorisés, par rapport aux objectifs stricts et aux processus figés, et les équipes gagnent en souplesse et en productivité.

Mais comment fonctionne exactement le management transversal et quels objectifs poursuit-il ? Si vous avez à charge de mener un projet transverse, sur quelles compétences clés vous appuyer ?

Découvrez sans plus attendre si le management transversal est adapté à votre organisation, et si oui, comment le mettre en œuvre !

Suggestion de logiciels pour vous

BoardNox

BoardNox
Dématérialisation sécurisée des boards
Demander une démo
Voir ce logiciel

vcita

vcita
Tous les outils pour gérer votre entreprise en une appli
Essai gratuit
Voir ce logiciel

Elium

Elium
Solution de gestion et de partage des connaissances
Tester Gratuitement
Voir ce logiciel

Qu’est-ce que le management transversal ?

Management transversal : définition

Le management transversal est la conduite d’un groupe de personnes dotées de compétences et d’expertises variées vers un objectif commun, qu’il s’agisse d’un projet, d’un produit ou d’un processus.

Un manager sans lien hiérarchique ?

Oublions les niveaux hiérarchiques et prenons un peu de recul : un mode de management transversal fait abstraction des liens d’autorité qui lient les personnes.

Le management transversal est souvent opposé au management hiérarchique. Une précision s’impose ici toutefois : il n’induit pas que toute relation hiérarchique est inexistante au sein de l’organisation, comme dans un mode de management horizontal.

Simplement, le manager transverse exerce une certaine autorité managériale, quels que soient les statuts et les autres liens hiérarchiques entre les autres membres de l’équipe.

Il ne tend donc pas à supprimer tous les niveaux hiérarchiques, mais plutôt à rassembler des collaborateurs de différents profils en vue d’effectuer un travail transverse et d’atteindre les résultats escomptés.

💡 Le management transversal est d’autant plus facile à mettre en place dans une organisation favorisant le travail collaboratif.

Les objectifs du management transversal

Au croisement de plusieurs fonctions et services, le management transversal associe et fait travailler ensemble différents acteurs de l’entreprise en vue d’atteindre un but défini, sans exercer de pouvoir hiérarchique.

Pour conduire l’équipe vers l’objectif commun, il vise à :

  • assurer une coordination entre les personnes et fluidifier les échanges ;
  • créer une cohésion entre les membres de l’équipe ;
  • concilier les différents objectifs des parties prenantes avec ceux du projet transverse ;
  • valoriser les idées et contributions de chacun, à l’image du management participatif ;
  • s’appuyer sur le leadership comme pouvoir d’influence.

Pourquoi opter pour le management transversal ?

Les avantages du management transversal

Ce mode de management comporte de multiples atouts. Il :

  • favorise la prise d’initiative ;
  • génère plus de créativité et d’innovation ;
  • encourage les interactions entre les individus et la coopération ;
  • accroît l’autonomie des parties prenantes ;
  • accélère les processus et les prises de décision ;
  • joue en faveur des intérêts du client, qui prévalent sur les objectifs de services ;
  • renforce la motivation et l’engagement des collaborateurs, et apporte ainsi plus de confiance et de bien-être au travail.

Les limites du management transversal

Certaines difficultés peuvent se poser pour le manager transverse, qui :

  • peut se trouver aux prises avec des enjeux parfois divergents ;
  • doit s’adapter aux modes de fonctionnement et de communication des membres d’équipe issus de différentes cultures métiers ;
  • est amené à jongler entre les priorités de chacun tout en veillant au bon déroulement du projet transverse ;
  • doit consacrer une grande partie de son temps à communiquer et fluidifier les échanges.

Comment devenir un bon manager transversal ?

Les rôles du manager transversal

Bien connaître les différents rôles à jouer en tant que manager transversal est la première des cartes à jouer.

Pour réussir dans votre attribution, vous devez :

  • vous affirmer en tant que leader et responsable de la mission qui vous est confiée ;
  • clarifier les rôles de chaque partie prenante ;
  • trouver un mode de communication et des messages percutants pour tout un chacun ;
  • déterminer des bonnes pratiques adoptées de tous pour avancer dans la même direction ;
  • faire participer tous les membres d’équipe et valoriser leurs avis ;
  • vous appuyer sur les différences de profils pour enrichir les connaissances du groupe et faire naître de nouvelles idées ;
  • responsabiliser vos collaborateurs et veiller à leur engagement ;
  • motiver et inciter chacun à donner le meilleur.

roles_du_manager_transversal_e-marketing

© E-marketing

Les qualités du manager transversal

Si vous recherchez la personne compétente au sein de votre organisation ou si vous avez vous-même la responsabilité de diriger une équipe transverse, voici les principales qualités et compétences à posséder ou à développer :

  • organisation,
  • sens de l’écoute et empathie,
  • observation,
  • pédagogie et transmission,
  • confiance,
  • communication et ouverture,
  • diplomatie,
  • flexibilité et capacité d’adaptation,
  • intelligence émotionnelle.

Comment mettre en œuvre le management transversal dans votre entreprise ?

Connaître les formes de management transversal

  • Le mode projet : pour livrer un produit à un client en respectant les délais prévus. L’enjeu managérial est celui de la structuration ;
     
  • Le mode processus : pour déployer des orientations régulièrement ou produire des livrables de façon répétitive. L’enjeu est d’apporter un cadre et de la cohérence à des activités fragmentées ;
     
  • Le mode groupe de travail : pour traiter un sujet d’amélioration continue, ou répondre à un besoin spécifique urgent (task force). L’enjeu est de bien composer son équipe et de créer une émulation de créativité ;
     
  • Le mode réseau : pour faire vivre un groupe de partage autour d’intérêts professionnels communs. L’enjeu est de bien déterminer le but à atteindre et les types de résultats à obtenir.

Développer des pratiques managériales transverses

Voici quelques fondamentaux à développer pour atteindre les objectifs de vos projets transversaux :

  • Travailler son assertivité : il peut s’avérer complexe de manager des personnes sans lien hiérarchique et donc de trouver sa légitimité managériale. Vos capacités de persuasion et de négociation seront précieuses lorsqu’il faudra composer avec les différents objectifs de chacun, des services, de la direction ou des supérieurs hiérarchiques de vos collaborateurs.
     
  • Comprendre son environnement : il est primordial de cerner vos collaborateurs et de connaître l’environnement dans lequel chacun évolue. Cette compréhension globale vous permet de décoder les rapports de force, les besoins, les intérêts, les sources de motivation et les contraintes de chacun.
  • Savoir gérer les conflits : en manageant une équipe pluridisciplinaire et parfois multiculturelle, il faut s’attendre à gérer des personnalités différentes. Cette diversité est susceptible d’entraîner des relations conflictuelles. Tâchez de déceler des opportunités dans chaque difficulté et de capitaliser sur la diversité afin d’en faire une force.
  • Prôner les valeurs collaboratives : pour travailler en équipe, il est essentiel de véhiculer des valeurs basées sur la communication et la collaboration. L’idéal, en tant que manager, est de faire valoir les points forts de chacun, de trouver des bonnes pratiques à harmoniser pour soutenir une bonne dynamique de groupe et mettre les moyens en place pour faciliter les échanges.

Adopter des outils pour travailler en transversalité

Le mode collaboratif peut être optimisé grâce à différents outils :

Le manager transverse au temps des équipes distantes

Avec le travail à distance qui se répand dans les organisations, de nouveaux défis apparaissent pour les managers.

Pour contrer ces difficultés, gardez quelques conseils à l’esprit :

  • réorganisez l’équipe si besoin ;
  • trouvez des nouveaux modes de communication et de circulation de l’information ;
  • créez des rendez-vous réguliers et soignez les temps d’échange ;
  • adoptez un discours positif et motivant.

Vous pouvez tout à fait tisser des liens, encourager les échanges et continuer à porter la vision globale du projet en utilisant des méthodes et des outils digitaux.

Et vous, avez-vous un rôle de manager transverse dans votre entreprise ? Quels leviers et bonnes pratiques souhaiteriez-vous partager à vos pairs ? N’hésitez pas à nous en faire part en commentaire !

Suggestion de logiciels pour vous

Beesbusy

Beesbusy
Une utilisation simple et des fonctionnalités élaborées
S'inscrire gratuitement
Voir ce logiciel

Hivebrite

Hivebrite
Plateforme tout-en-un de gestion de communautés online
Demandez une démo
Voir ce logiciel

Sunnystamp

Sunnystamp
Signature en ligne pour les échanges à valeur probatoire
Demander une démo
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire