Méthode Waterfall vs Agile : laquelle choisir pour votre projet ?

Par Nathalie Pouillard
Le 31/05/2021
definition backgroundMéthode Waterfall vs Agile : laquelle choisir pour votre projet ?

Connaissez-vous la méthode Waterfall, aussi appelée méthode en cascade ? Comment fonctionne-t-elle et pourquoi la choisir par rapport à d’autres méthodes plus agiles ?

Si chaque projet a en commun deux phases clés, la planification et l’exécution, la méthodologie de gestion de projet utilisée peut avoir un réel impact sur le résultat final.

La méthode Waterfall, linéaire et classique, comporte de nombreux avantages mais aussi des inconvénients.

Alors comment choisir ? Suivez le guide !

Qu’est-ce que la méthode Waterfall ?

Définition et fonctionnement

La méthode Waterfall est une approche caractérisée par une gestion de projet très structurée, suivant des phases linéaires et séquentielles.

Les exigences de toutes les parties prenantes sont collectées au début, puis un planning de projet est conçu afin de répondre à ces exigences de façon ordonnée, sans retour en arrière possible.

D’où le nom de waterfall ou cascade, chaque phase du projet provoquant la suivante.

La méthode waterfall est appréciée pour son fonctionnement très structuré et son enchaînement logique

Les secteurs qui l’utilisent majoritairement sont ceux de la construction, l’informatique et le développement de logiciels.

Le diagramme de Gantt est son outil privilégié, idéal pour planifier tâches, des sous-tâches et des tâches interdépendantes pour chaque phase du projet, conditionnant l’avancement du cycle de vie du projet.

Étapes clés

  1. Exigences (requirements) : analyse et expression des besoins du donneur d’ordre ;
  2. Analyse : élaboration du cahier des charges et définition des spécifications fonctionnelles ;
  3. Conception du projet : c’est-à-dire sa planification ;
  4. Mise en œuvre : la réalisation du produit selon les specs ;
  5. Validation (test) : le produit est testé par l’équipe projet et vérifié par le donneur d’ordre ;
  6. Mise en service : le produit est validé.

☝️  Le cycle en V est une autre méthode classique de gestion de projet, basée sur la méthode en cascade, mais qui accorde plus d’importance à l’étape de validation.

Avantages et inconvénients de la méthode en cascade

Avantage 1 — Structure et enchaînement logique

La méthode waterfall se concentre sur un ensemble d’étapes définies en amont, réalisées dans un ordre précis.

Les équipes doivent terminer une phase entière avant de passer à la suivante.

Par conséquent, s’il y a des obstacles à l’achèvement, ils sont immédiatement visibles.

Avantage 2 — Suivi simplifié

Cette méthode permet de visualiser la progression du projet de manière claire et évidente. Cela signifie également qu’aucune certification ou formation spécifique n’est requise au niveau de la gestion de projet.

Avantage 3 — Clarté des objectifs

La définition claire des objectifs à atteindre, dès le départ, est l’une des caractéristiques de la méthode Waterfall.

Cela donne aux équipes de la clarté et leur permet de travailler de manière ciblée, sans jamais perdre l’objectif final de vue.

Avantage 4 — Traçabilité

L’approche en cascade est, par définition, méthodique.

Cela signifie qu’il dispose de processus normalisés qui favorisent une communication efficace et précise des informations.

Pour le bon développement de chaque étape du projet, le transfert des informations doit être effectué avec précision et de manière documentée.

Inconvénients

Malgré les avantages de la méthode waterfall, elle peut être critiquée pour :

  • son manque de flexibilité et la difficulté à faire des changements, qui sont exclus de la planification ;
  • l’exclusion des utilisateurs finaux et des clients, qui n’interviennent pas passés le recueil des besoins et la validation du cahier des charges ;
  • un manque d’anticipation des risques et des imprévus, la phase de test n’ayant lieu qu’à la fin du projet, pouvant engendrer des retards de livraison conséquents.

Waterfall vs Agile : le match

Contrairement aux méthodes linéaires comme la méthode en cascade, il existe des méthodologies agiles qui reposent sur un développement itératif (par cycles répétés), la flexibilité et la valorisation du retour d’expérience.

C’est le mode de fonctionnement des frameworks comme Scrum.

Qu’est-ce que la méthode agile ?

Avec la méthode agile, les activités de développement d’un produit et de tests sont récurrentes.

Elle permet une meilleure communication entre les clients, l’équipe de développement et les autres parties prenantes du projet.

L’agilité repose sur quatre piliers principaux :

  • les personnes et les interactions sont plus importantes que les processus et les outils ;
  • la documentation est limitée à son minimum, relayée par des programmes informatiques ;
  • la collaboration avec les clients est constante, de la phase de négociation au développement du produit ;
  • la flexibilité offre une plus grande réactivité face aux changements ou aux imprévus.

Différences entre les méthodes Waterfall et Agile

waterfall vs agile© Planview
Méthode Waterfall (ou méthode cascade) Méthode agile
Le processus de développement est divisé en phases distinctes et bien organisées. Le cycle de vie du développement du projet est divisé en plusieurs cycles de développement courts (sprints).
Le développement du produit est réalisé en un seul projet. Le projet est un ensemble de nombreux sous-projets.
Il est impossible de modifier les exigences une fois que le développement du projet a commencé. Le client peut demander des modifications en cours de projet.
La phase de test n’a lieu qu’à la fin du projet. Dans les projets encadrés par la méthodologie Scrum, par exemple, la phase de test est revue après chaque sprint.
Toutes les phases de développement du projet sont terminées une fois. Les phases de planification, de développement et de prototypage peuvent apparaître plusieurs fois → développement itératif.
Idéal pour développer des projets avec des exigences définies et des événements imprévus limités. Idéal pour développer des projets où les exigences sont susceptibles de changer et d’évoluer.
L’accent est mis sur l’exécution du projet, le produit final est connu dès le début. L’accent est mis sur le client final, donc le produit évolue et change en fonction de ses besoins.
Convient aux grandes équipes avec différentes spécialités. Convient aux petites équipes spécialisées dans un domaine.
Grâce au planning, les exigences du projet sont créées avant même que le projet ne commence. En collaboration avec les chefs de produit, les exigences du projet sont mises à jour en permanence.
Le processus est toujours linéaire, le chef de projet joue donc un rôle essentiel à chaque étape du développement du processus. Les membres de l’équipe Agile sont interchangeables, ils travaillent donc plus rapidement.
Les chefs de projet ne sont pas non plus nécessaires, car toute l’équipe est responsable.

☝️  Il existe des projets dont la complexité permet d’envisager l’utilisation de plusieurs méthodologies. D’où la notion de méthode en cascade incrémentale, par exemple, qui combine la gestion en cascade, pour un produit divisé et développé en paquets. Exemple : un logiciel conçu et testé progressivement, par modules de fonctionnalités.

Comment choisir entre la méthode agile et la méthode Waterfall ?

Parmi les bonnes questions à se poser, que vous retrouverez dans la vidéo ci-dessous, il y a :

  • Est-ce que les exigences sont stables ou changeantes ?
    Dans le premier cas, choisissez la méthode en cascade, dans le second, la méthode agile.
  • Les ressources humaines dédiées au projet sont-elles localisées au même endroit pour pouvoir se réunir souvent ? Si oui, méthode agile !
  • Le client est-il réactif et très impliqué dans le projet ? Encore un vote pour l’agilité.
  • Les budget et planning sont-ils rigides ? Waterfall. Flexibles ? Agile.
  • Y a-t-il beaucoup de documentation nécessaire ? Si oui, Waterfall !

Maintenant que vous connaissez les avantages de ces deux méthodes reconnues, vous pouvez les comparer et déterminer laquelle est la plus intéressante pour gérer vos projets spécifiques.

Dites-nous laquelle vous préférez dans les commentaires !

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Définition backgroundZoom sur la méthode classique de gestion de projet
Définition
il y a 8 mois
Zoom sur la méthode classique de gestion de projet
Devez-vous privilégier la méthode classique ou la méthode agile pour votre gestion de projet ? Découvrez les spécificités des méthodes Waterfall et Cycle en V, ainsi que les différences avec Scrum.