5 conseils incontournables pour gérer votre TPE efficacement (+ livre blanc gratuit)

Par Rita Hassani Idrissi
Mis à jour le 10 septembre 2021, publié initialement en août 2021
how-to background Gestion TPE : les 5 conseils pour un pilotage optimal

3 millions. C’est le nombre de TPE en France en 2020 d’après les Échos solutions. La gestion d’une TPE semble donc être le quotidien de centaines de milliers de dirigeants français chaque jour. Diriger une entreprise peut être une activité passionnante et captivante, mais cela peut également faire surgir des difficultés et des interrogations.

Entre les tâches quotidiennes souvent chronophages, la gestion financière et votre cœur de métier, vous pouvez vite vous sentir dépassé. La comptabilité n’est pas une activité que tout le monde apprécie, mais en tant que dirigeant, elle reste indispensable.

Comment gérer votre TPE efficacement ? Quelles sont les erreurs à éviter et leurs solutions ? Quels outils utiliser ? Sans plus attendre, nous vous présentons les 5 conseils incontournables pour une gestion de TPE optimale !

Les 5 bonnes pratiques à adopter pour bien gérer une TPE

1 — Bien définir sa stratégie d’entreprise

Définir une stratégie d’entreprise est la base de toute organisation. Votre société doit être cohérente avec vos :

  • aspirations,
  • moyens,
  • et objectifs.

Pour cela, il ne faut pas définir d’objectifs trop ambitieux qui ne seraient pas réalisables en fonction de votre effectif ou budget.

Cela ne veut pas dire que l’audace ne devrait pas faire partie de votre stratégie, simplement que des objectifs démesurés peuvent vous être fatal. Pour éviter toute potentielle difficulté, inspirez vous de la méthode SMART :

S comme Spécifique,

  • A comme Atteignable
  • R comme Réaliste
  • T comme limité dans le Temps

2 — Optimiser sa gestion de trésorerie

La gestion de la trésorerie est une étape indispensable à toute bonne gestion TPE. Rien n’est pire que de se rendre compte un beau jour qu’il n’y a plus assez d’argent pour payer ses salariés et/ou ses fournisseurs. Pour ne pas arriver à cette situation, il est nécessaire que vos rentrées d’argent soient supérieures aux sorties.

Pour cela, vous devez adopter quelques réflexes :

  • Suivre votre trésorerie régulièrement, que ce soit de façon hebdomadaire, mensuelle ou trimestrielle.
  • Réaliser un budget de trésorerie afin de mieux suivre les dépenses et entrées d’argent à moyen terme.
  • Assurer un suivi des factures impayées scrupuleux pour vous faire payer.
  • Identifier les dépenses inutiles et les réduire en analysant les différents postes de dépenses. Cela peut concerner :
    - frais d’électricité, d’eau, de gaz…
    - contrats fournisseurs à renégocier (tentez de rallonger les délais de paiement),
    - abonnements de logiciels ou d’outils à revoir (peut-être que votre effectif a diminué et que des abonnements non utilisés traînent quelque part), etc.
  • Faire attention au gaspillage en sensibilisant vos salariés. Une démarche d’entreprise plus éthique peut considérablement réduire vos coûts !

Si vous faites déjà face à une insuffisance de trésorerie, vous pouvez :

  • demander un crédit à votre banque,
  • négocier des échéances de paiement plus longues auprès de vos fournisseurs.

3 — Motiver ses employés

La culture d’entreprise et l’épanouissement professionnel sont des critères incontournables pour une bonne gestion d’entreprise. Encore plus pour une TPE qui ne compte pas beaucoup de salariés et où une mauvaise ambiance peut avoir des répercussions négatives. Il est important de créer une bonne cohésion d’équipe et de favoriser l’engagement au travail.

Pour cela, voici quelques conseils pour rendre vos salariés plus productifs et performants :

  • Garantir la santé et le bien-être au travail

    Le bien-être au travail est reconnu aujourd’hui comme un des principaux acteurs de l’épanouissement professionnel, mais aussi personnel. Vous pouvez par exemple :

    • proposer des horaires plus souples,
    • mettre en place des systèmes de gamification sous forme de défis, etc.
  • Donner des perspectives d’évolution

    Vos salariés doivent sentir qu’ils peuvent évoluer au sein de votre entreprise. Cela participe considérablement à leur satisfaction et estime personnelle.

  • Mettre à disposition du matériel adapté et de qualité
    L’environnement de travail est également très important. Vos salariés doivent se sentir bien psychologiquement, mais aussi physiquement. Des outils et un matériel adapté sont indispensables.

  • Proposer des formations
    L’apprentissage continu est un levier d’engagement au travail très reconnu. Mener une politique RH incluant une véritable gestion des talents, va considérablement favoriser la motivation de vos salariés.

4 — Suivre l’évolution de ses activités

La bonne gestion de votre entreprise passe également par le suivi constant et régulier de votre activité. Concernant une TPE, 3 indicateurs financiers clés sont à prendre en compte :

  • Le chiffre d’affaires ainsi que son évolution,
  • L’état de votre trésorerie (budget de trésorerie, potentiels écarts…)
  • La rentabilité

L’accès à ces données est également très important. Vous devez pouvoir vous assurer de la santé financière et économique de votre entreprise à tout moment. Plusieurs outils existent sur le marché des logiciels afin de vous accompagner dans cette démarche. Nous les verrons un peu plus loin dans l’article, et en quoi ils peuvent vous être utiles au quotidien !

5 — Mettre en place un système de management adapté

Comment allez-vous manager et piloter vos salariés ? C’est une question importante que vous devriez vous poser, afin de tirer le meilleur de vos collaborateurs. Pour cela, il est important de :

  • Définir son style de management : Il est important que vous définissiez le style de management qui vous ressemble et qui est cohérent avec votre entreprise et salariés. Il en existe plusieurs, à vous de choisir celui qui vous apportera le plus d’organisation, de contrôle et de bien-être au travail,

Les 3 erreurs à éviter et des solutions pour les contourner !

Négliger sa gestion de trésorerie

Comme vu précédemment, la gestion de votre trésorerie est un des leviers les plus importants pour gérer efficacement sa TPE. Deux erreurs assez fréquentes qu’il faut à tout prix éviter, sont faites régulièrement par les dirigeants de TPE :

Ne pas faire attention aux retards de paiement

Si un client ne vous règle pas à temps, votre trésorerie est automatiquement mise à mal, ce qui engendre un retard important. C’est un véritable cercle vicieux qui débute : vous serez donc dans l’incapacité de régler vos charges.

👉 Pour remédier à cela, réservez les délais de paiement exceptionnellement longs à vos meilleurs clients.

Mal définir son BFR (besoin en fonds de roulement)

Vous avez besoin de savoir quel montant il vous faut pour couvrir vos décalages de trésorerie. Le BFR est donc très important, le sous-estimer peut engendrer des difficultés financières importantes.
👉 Nous vous conseillons de toujours prévoir un fonds de roulement plus élevé que le résultat obtenu lors de vos prévisions.

Vouloir aller trop vite

Cette partie rejoint la définition d’objectifs dont nous avons parlé précédemment. Vouloir des résultats trop ambitieux trop rapidement peut engendrer plus de difficultés. Il vous faut garder à l’esprit qu’il est normal qu’une TPE prenne du temps à se développer, il ne faut pas brûler les étapes ni être trop audacieux.

👉 Nous vous conseillons de suivre l’évolution et l’avancement de vos projets par le biais d’un outil digital. Il vous permet de contrôler vos tâches et l’avancement de vos missions en temps réel.

Sous-estimer les tendances de votre marché

L’aspect marketing de votre entreprise est également indispensable si vous souhaitez être à la page et ne pas vous faire dépasser par vos concurrents. Quel que soit le secteur dans lequel vous êtes positionné, une analyse marketing complète du marché, de ses acteurs, de ses nouveaux entrants et évolutions est incontournable.

👉 Nous vous conseillons de faire appel, au moins une fois par an, à un expert marketing qui vous fera une étude de marché complète. Cela vous permettra :

  • d’améliorer votre offre,
  • de mieux segmenter votre clientèle,
  • de ne pas être dépassé par les nouveautés, etc.

Quels sont vos outils indispensables au quotidien pour gérer votre TPE ?

Afin de mener à bien la gestion de votre TPE, plusieurs outils sont à votre disposition :

Un logiciel de comptabilité pour un suivi financier optimal

Les logiciels de comptabilité sont indispensables pour dématérialiser votre gestion financière et ainsi gagner en efficacité. Ils sont simples d’utilisation, ce qui est très avantageux pour les dirigeants qui n’apprécient pas particulièrement la gestion comptable. Ils vous permettent de :

  • Gérer vos dépenses,
  • Générer des factures et en suivre le paiement
  • Créer automatiquement vos prévisionnels de trésorerie,
  • Suivre en temps réel vos indicateurs de performance, etc.


✅ Vous n’êtes pas encore convaincu qu’un outil peut vous faciliter la vie ? Vous vous demandez comment gagner en sérénité au quotidien, mais ne savez pas par où commencer ? Cegid Gérer Ma Boîte et Appvizer ont co-rédigé pour vous un guide avec toutes ces réponses :

  1. comment simplifier sa facturation et enfin se faire payer à temps ?
  2. mieux suivre sa trésorerie et éviter les trous dans la caisse,
  3. être enfin serein dans sa gestion d’entreprise !

Un logiciel de relation client

Que vous soyez en BtoB ou en BtoC, la gestion de votre clientèle est indispensable. Plusieurs logiciels sont disponibles sur le marché pour vous aider à y parvenir efficacement et ainsi toujours améliorer votre image de marque. Un bon logiciel CRM ou GRC vous permet :

  • d’optimiser et d’analyser les données et informations de vos clients,
  • de centraliser l’ensemble des informations,
  • de mieux gérer les réclamations, etc.

Et vous, quels sont vos outils indispensables au quotidien pour gérer votre TPE ?

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Conseil backgroundPME : 5 étapes pour booster la productivité de mon entreprise
Conseil
l’année dernière
PME : 5 étapes pour booster la productivité de mon entreprise
Votre PME souhaite signer un pacte de réussite avec l’avenir ? Voici notre veille en faveur de l'entrepreneuriat, nos modestes contributions en matière de financement, enjeux RH, gestion d’entreprise. Prêt à innover et à gagner en productivité ? C’est parti !
Conseil backgroundLa vente additionnelle, technique infaillible pour booster votre CA
Conseil
l’année dernière
Les 12 commandements de l’entrepreneur
Avant de créer son entreprise, il est un certain nombre de points à considérer. Qu’ils relèvent du personnel comme du professionnel, tous sont importants.