DevOps : le secret du succès de vos projets applicatifs

DevOps : le secret du succès de vos projets applicatifs

DevOps : c’est quoi ?

On entend de plus en plus parler de ce terme dans les départements IT des entreprises.

Cette véritable révolution dans la manière de travailler mise sur plus d’automatisation et de collaboration entre les équipes, afin d’être de plus en plus réactifs face aux évolutions du marché.

Envie de profiter de tous les bienfaits du DevOps pour vos projets applicatifs ? Découvrez en détail la méthode DevOps, pourquoi et comment la mettre en place et quels outils DevOps utiliser pour vous aider au quotidien.

Suggestion de logiciels pour vous

HIDDEN MARKET

HIDDEN MARKET
La marketplace de recrutement des talents de la tech
Demande de démo
Voir ce logiciel

LockPass

LockPass
Gestionnaire de mots de passe pour entreprise
Essai Gratuit - 14 jours
Voir ce logiciel

Zeendoc

Zeendoc
Classement-Exploitation de documents pour PME&collectivités
Demander une démo
Voir ce logiciel

Qu’est-ce que la méthode DevOps ?

DevOps : définition

DevOps est un ensemble de méthodes de travail, de bonnes pratiques, de valeurs et d’outils, qui permettent de fluidifier les processus et d’accélérer la résolution des incidents et la livraison de nouvelles fonctionnalités.

Dans les entreprises ne pratiquant pas la philosophie DevOps, les équipes Dev (développement) et Ops (exploitation) sont cloisonnées et ont des objectifs différents, pouvant entraîner conflits, ralentissements de livraison ou instabilités techniques.

💡 DevOps les fait converger vers un but commun : la création de valeur pour le client, grâce à une livraison continue de nouvelles fonctionnalités pour répondre aux attentes du marché, sans altérer la qualité du code en place et la stabilité du système.

Cette culture organisationnelle repose sur trois piliers majeurs :

  • l’alignement des équipes Dev et Ops,
  • l’automatisation des tâches et des processus,
  • et le déploiement continu.

Si en 2019 les projets DevOps ne concernaient que 20 % des projets informatiques, ils pourraient représenter 40 % en 2021.

Source : étude IDC

La culture DevOps

DevOps prend sa source dans différentes méthodes existantes :

  • les méthodes agiles, Scrum le plus souvent, très utilisées par les équipes Dev,
  • les bonnes pratiques de l’ITL (Information Technology Infrastructure Library), qui permettent aux équipes Ops d’assurer un service de qualité,
  • le lean management, qui vise à optimiser la qualité livrée tout en développant un cadre de travail propice à la collaboration et l’épanouissement des collaborateurs·trices.

La culture DevOps s’accompagne également d’un état d’esprit éthique et collaboratif, articulé autour de valeurs communes telles que la transparence et la conduite du changement.

Culture DevOps

© Digital PACA

Fonctionnement de la méthode DevOps

Le modèle DevOps fonctionne via un pipeline d’intégration et de déploiement continu appelé CI/CD (continuous integration / continuous delivery).

L’automatisation et la surveillance continues :

  • limitent les interventions manuelles,
  • fluidifient les différentes étapes,
  • permettent de repérer rapidement les problèmes afin de les corriger.

Pipeline devops

© Systres Consulting

Pourquoi faire du DevOps ? 5 avantages

Pour augmenter la productivité

💪  Avec l’alignement des équipes sur un objectif commun, le partage des processus de travail, des outils et des responsabilités, on note une fluidification de la collaboration.

En résultent également moins de conflits, et une plus grande satisfaction des collaborateurs·trices.

Pour améliorer la qualité livrée

👌  La prise en compte des contraintes de chacun permet de réduire les erreurs, de produire un code de plus grande qualité.

Les livraisons régulières permettent de prendre en compte les retours clients plus souvent pour mieux coller à leurs attentes.

Pour livrer plus rapidement

🚀  En mettant sur le marché des versions de plus petite taille, on peut livrer beaucoup plus fréquemment. Aussi, des déploiements plus fréquents permettent de s’améliorer en continu et de les rendre de plus en plus fluides et fiables.

Selon le rapport State of DevOps de 2019, les entreprises qui ont mis en place une organisation DevOps peuvent avoir des délais de production jusqu’à 2 604 fois plus courts.*

*écart entre les plus productifs et les moins productifs

Pour renforcer la sécurité

🚧  L’automatisation des processus limite les actions manuelles, entraînant une réduction des risques d’erreur et augmentant la fiabilité d’exécution.

Pour perfectionner la satisfaction client

😍  Les déploiements continus permettent :

  • l’ajout régulier de nouvelles fonctionnalités,
  • la résolution des incidents,
  • et la prise en compte rapide du feedback utilisateur.

Tout ceci contribue pleinement à la satisfaction client, et cette réactivité permet une adéquation avec le marché en permanence, et donc une meilleure compétitivité.

Comment mettre en place la méthode DevOps ?

Étape n° 1 : la planification

Cette première étape permet de définir un certain nombre d’éléments indispensables avant de démarrer le projet :

  • définition des fonctionnalités à partir des besoins métier,
  • définition des indicateurs de suivi,
  • planning du déploiement, etc.

La planification implique également un suivi avec les tableaux de bord, tout au long du projet.

Étape n° 2 : le développement

C’est ici que sont effectuées la conception du logiciel ou de l’application, et l’écriture du code en prenant en compte les besoins et contraintes de chaque équipe. Grâce à l’automatisation, le code est compilé et intégré automatiquement.

Étape n° 3 : les tests

Cette étape de vérification est directement liée au contrôle de la qualité de ce qui vient d’être développé. Des phases de tests automatiques se succèdent dès que le code est terminé, afin de détecter le plus tôt possible d’éventuelles anomalies :

  • tests de régression,
  • test d’acceptation,
  • test de sécurité,
  • test de performance, etc.

Étape n° 4 : le déploiement

Toujours de manière automatique et continue, chaque nouvelle modification dont la qualité est validée par les tests est déployée et mise en production.

ℹ️  Il peut y avoir plusieurs déploiements dans une même journée.

Étape n° 5 : l’exploitation et la surveillance

Il s’agit de surveiller les performances et la stabilité du système grâce aux métriques mises en place lors de l’étape de planification.

La vérification de la conformité et la gestion de l’infrastructure peuvent également être automatisées, car à l’Infrastructure as Code (IaC). Les problèmes constatés sont remontés dès que possible à l’équipe de développement.

Les 6 bonnes pratiques DevOps

Adoptez une culture agile

🤓  La culture DevOps reposant sur une agilité permanente, il est plus facile de mettre en place cette démarche dans les entreprises qui travaillent déjà avec Scrum ou d’autres méthodes agiles.

Si ce n’est pas déjà le cas, il faudra peut-être d’abord passer par cette étape en guise de transition vers la culture DevOps.

Ne sous-estimez pas l’accompagnement au changement

👫  Passer à une philosophie DevOps est un véritable chamboulement pour une entreprise. Si cela représente une superbe opportunité d’améliorer la collaboration et les performances, cela peut également être mal vécu.

Il est nécessaire de prendre en compte l’existant et de s’adapter, afin d’opérer une transition douce et accompagnée. Vos chances de succès n’en seront que maximisées !

Développez les compétences

🎓  Est-ce que vos collaborateurs·trices possèdent les compétences nécessaires pour travailler en mode DevOps ? Sont-ils·elles familier·es avec les nouveaux processus et les nouveaux outils ?

Ne lésinez pas sur la formation, car ce sont eux qui assureront la réussite du DevOps dans votre entreprise.

Facilitez la collaboration

🤝  La collaboration transverse des équipes métier, développement et opérations est au cœur du DevOps. Elle doit donc être considérée comme une mission à part entière, et non comme une tâche parallèle.

C’est pourquoi il faut inclure de vrais ateliers de collaboration entre les équipes dans les sprints et y allouer un nombre d’heures suffisant, afin que la concertation puisse se faire dans les meilleures conditions.

Mesurez les performances

📊  Afin de mesurer les effets positifs de la mise en place du DevOps dans votre entreprise, il est indispensable de mettre en place certains indicateurs de mesure de performance (KPI). Définir des indicateurs communs aux équipes Dev et Ops permet de renforcer la coopération et le sentiment d’appartenance à une équipe unique.

Vous pouvez mesurer par exemple :

  • la satisfaction client,
  • le nombre de mises en production,
  • le temps de déploiement,
  • le taux d’échec des déploiements,
  • le respect des délais et des budgets, etc.

Recrutez un ingénieur DevOps

La volonté de mettre en place la méthode DevOps dans une entreprise est bien souvent du fait du CTO. En revanche, sa mise en place opérationnelle requiert d’avoir déjà expérimenté ces processus, et recruter un·e ingénieur·e DevOps peut s’avérer utile si vous ne savez pas par où commencer pour passer au DevOps.

Mais les bons profils Tech, et particulièrement les développeurs DevOps, sont difficiles à détecter et à recruter. Utiliser les services d’une plateforme spécialisée peut vous faire gagner du temps précieux, et vous aider à trouver la perle rare.

Hidden Market est une plateforme qui sélectionne des profils à haut potentiel parmi plus de 50 métiers de la Tech, et les fait avec matcher avec les besoins des entreprises. Ces dernières peuvent envoyer une offre personnalisée avec les détails de la mission et de la rémunération aux profils anonymisés, qu’elles jugent les plus prometteurs. S’ils sont intéressés, ils peuvent alors lever leur anonymat pour que les recruteurs prennent contact avec eux.

Quels sont les meilleurs outils DevOps ?

🛠 Quand on veut travailler sur le principe du déploiement continu, il est indispensable d’utiliser des outils adaptés, notamment pour automatiser les processus et renforcer la collaboration entre les équipes.

Voici une sélection des quelques outils indispensables pour chacune des étapes du pipeline DevOps.

  • Planifier, gérer et piloter un projet : Jira, Redmine.
  • Gérer le code source : Bitbucket, GitHub.
  • Automatiser les tests : Gitlab CI, Jenkins.
  • Gérer le déploiement continu : Chef, Kubernetes.
  • Stocker sur le cloud : Amazon Web Service (AWS), Azure DevOps.
  • Superviser l’infrastructure : Nagios, New Relic.

👉  Bon à savoir : certaines plateformes spécialisées DevOps comme Azure DevOps de Microsoft ou DevOps AWS d’Amazon permettent de gérer tout le cycle de développement DevOps, sur le Cloud ou en local : planification, hébergement, tests, etc.

Suggestion de logiciels pour vous

PostFiles

PostFiles
Solution leader de partage et de synchronisation de fichiers
Demander une démo
Voir ce logiciel

DataGalaxy

DataGalaxy
Le Data Catalogue 360° de la gouvernance des données
Demander une démo
Voir ce logiciel

Dokmee

Dokmee
Solution GED complète, facile et intuitive pour les PME/ETI
Essai Gratuit
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire