La recette pour gérer efficacement la comptabilité de votre restaurant

La recette pour gérer efficacement la comptabilité de votre restaurant

Le 26/07/2023

En tant que restaurateur, vous multipliez les casquettes, entre la cuisine, la gestion du personnel, le suivi administratif… et bien sûr la comptabilité du restaurant.

Cette dernière représente une sacrée charge de travail, d’autant plus qu’il faut composer avec certaines particularités propres à votre secteur.

Toutefois, en faisant preuve de la rigueur nécessaire et en vous faisant accompagner par les bons professionnels et les outils adaptés, vous vous en sortirez à merveille ✨.

Alors, quelles sont vos obligations et comment comptabiliser un restaurant ?

Tous les ingrédients se trouvent dans cet article… à consommer sans modération 😋.

Qu’est-ce qu’implique la comptabilité d’un restaurant ?

Les obligations des restaurateurs

De par leur forme juridique (SARL, SAS, etc.), la plupart des restaurants sont soumis à l’impôt sur les sociétés. Par conséquent, ils sont tenus d’effectuer une comptabilité générale, plus particulièrement une comptabilité d’engagement.

Nombreux sont les restaurateurs à faire alors appel à un cabinet comptable pour les assister dans cette lourde tâche, et notamment dans la production des états financiers :

💡 À savoir : tous ces documents comptables doivent être conservés a minima 10 ans après la clôture de l’exercice concerné.

En parallèle, de grosses responsabilités incombent quotidiennement aux restaurateurs, puisqu’il leur faut enregistrer les dépenses et les recettes de l’établissement. Ce sont ces mouvements qui génèrent les fameuses écritures comptables.

Enfin, vous avez aussi pour obligation de :

  • déclarer votre TVA ;
  • réaliser un inventaire au moins une fois par an, dans le but d’éviter les ventes dissimulées.

La rigueur est de mise !

Mais au-delà des obligations légales, tenir votre comptabilité à jour favorise un meilleur pilotage de votre activité. En suivant à la loupe vos rentrées et sorties d’argent, ainsi que différents indicateurs financiers, vous adaptez votre stratégie en conséquence.

De ce fait, il convient de faire preuve d’une grande rigueur au quotidien, en particulier dans la gestion documentaire. En d’autres termes, conservez et rangez soigneusement toutes vos pièces comptables.

💡 Notre conseil : on vous recommande de créer deux classeurs :

  • le premier, structuré avec 12 intercalaires, servira à classer vos factures par mois et par ordre chronologique, tout au long de l’exercice comptable ;
  • le second permettra de garder l’ensemble des autres documents : les relevés de banque, les bulletins de salaire, etc.

La comptabilisation des recettes et des dépenses

Enregistrer toutes vos transactions financières, voici votre plus gros travail comptable en tant que restaurateur.

Mais grâce aux logiciels de caisse certifiés utilisés par la plupart des professionnels du secteur, ou encore aux solutions de comptabilité en ligne, la tâche devient beaucoup plus simple !

La comptabilisation des recettes d’un restaurant

La comptabilisation des recettes d’un restaurant implique de consigner toutes les ventes réalisées (nourriture, boissons, autres services, etc.) dans les comptes appropriés.

👉 On utilise généralement le compte de produit 701 Ventes de produits finis.

Toutefois, là où ça se complique par rapport à d’autres métiers, c’est au niveau de la ventilation.

En effet, dans la restauration, on a affaire à plusieurs :

  • taux de TVA ;
  • moyens de règlement (CB, espèces, etc.) ;
  • modes de consommation, sur place ou à emporter par exemple.

Heureusement, des logiciels facilitent grandement le processus. 

Citons par exemple : 

  • L’Addition, une caisse enregistreuse sur iPad, conçue pour simplifier les actions quotidiennes des acteurs du CHR. Gagnez en moyenne 30 minutes sur vos clôtures, réalisées directement depuis la caisse directement. Retrouvez toutes les opérations saisies durant le service pour simplifier votre comptabilité, gérez vos écarts, commentez l’activité si nécessaire et éditez vos tickets Z. Ces derniers sont automatiquement stockés de manière fiable et sécurisée dans votre back-office/reporting.

  • Pennylane, la plateforme de gestion financière tout-en-un adressée entre autres aux métiers de la restauration. Grâce aux nombreuses intégrations disponibles, elle se connecte avec la plupart des outils de caisse du marché. Elle remonte ainsi à votre expert-comptable toutes les données relatives à vos transactions (Ticket Z) afin de simplifier les opérations de comptabilisation. Pennylane prend également en charge la facturation, le suivi de trésorerie et calcule même pour vous vos commissions Uber Eats !

La comptabilisation des dépenses d’un restaurant

Après les recettes, comment comptabiliser les achats d’un restaurant ?

Il vous faut tout simplement inscrire au bon endroit vos diverses dépenses :

  • denrées alimentaires ;
  • produits d’entretien ;
  • mobilier et vaisselle ;
  • salaires ;
  • loyers, etc.

Toutefois, prenez soin d’étudier en détail le Plan Comptable Général afin d’identifier les comptes concernés.

💡 Voici par exemple des sous-comptes communément utilisés pour les frais d’un restaurant :

Achats Numéro de compte Libellé
Produits alimentaires 601 050 Achats à 5,50 %
Produits alimentaires 601 200 Achats à 20 %
Produits d’entretien 602 220 Produits d’entretien (s’ils sont stockés)
Produits d’entretien 606 320 Produits d’entretien (s’ils ne sont pas stockés)
Petites fournitures 606 310 Petites fournitures
Vêtements de travail 606 800 Autres fournitures

© Compta Online

On constate dans ce tableau que, pour les produits d’entretien, l’enregistrement diffère selon qu’ils soient stockés ou non. Et des spécificités comme ça, vous en rencontrez beaucoup, comme lors de la comptabilisation des boissons (alcoolisée, non alcoolisée, consignée, etc.).

☝️ D’où l’intérêt de recourir à un expert-comptable pour l’analyse des différents postes et la mise en place d’un plan comptable spécifique !

Plan comptable de restaurant gratuit à télécharger

Vous recherchez un plan comptable pour votre restaurant au format PDF ?

Téléchargez gratuitement notre Plan Comptable Général, avec la liste de tous les comptes.

Plan Comptable Général

Télécharger le document

Les particularités du secteur de la restauration

Les différents taux de TVA

On rencontre différents taux de TVA en restauration :

  • taux de TVA à 5,5 % : plats et boissons non alcoolisées, scellées et qui peuvent être consommées plus tard (repas à emporter par exemple) ;
  • taux de TVA à 10 % : plats et boissons consommés immédiatement, hors boissons alcoolisées ;
  • taux de TVA à 20 % : boissons alcoolisées.

☝️ Veillez donc à ventiler la TVA en répartissant les recettes en conséquence. Mais comme vu précédemment, il est possible de vous appuyer sur un logiciel de caisse correctement paramétré.

La livraison à domicile

La livraison à domicile a explosé ces dernières années, et de plus en plus de restaurateurs se laissent séduire par ce nouveau mode de consommation.

Toutefois, elle implique d’enregistrer à part certaines dépenses supplémentaires :

  • les emballages ;
  • la distribution effectuée par le salarié ;
  • les commissions des plateformes de livraison (Uber Eats, Deliveroo, etc.).

Les repas des employés

Enfin, dernière singularité qui ressort souvent lorsqu’on traite du sujet de la comptabilité d'un restaurant : les repas du personnel.

En effet, vous êtes tenu de les fournir :

  • lorsque le restaurant est ouvert pendant les heures de repas usuelles ;
  • si le salarié se trouve dans les locaux pendant ces mêmes heures.

Cette obligation constitue alors un avantage en nature et implique pour vous :

  • le paiement de cotisations sociales ;
  • un enregistrement comptable, effectué de la manière suivante :
    • au débit du compte 6417 Avantages en nature ;
    • au crédit du compte 726 Production consommée.

Quels indicateurs suivre pour un restaurant ?

Le taux de marge

Le taux de marge est un excellent indicateur pour évaluer la rentabilité de votre établissement, et donc prendre les meilleures décisions stratégiques.

Il représente la proportion de bénéfice réalisé par rapport au chiffre d’affaires.

👉 Calcul du taux de marge :

Taux de marge = (Marge brute / Chiffre d’affaires HT)

💡 À savoir : dans le secteur de la restauration, on rencontre un taux de marge moyen se situant entre 70 % et 75 %, avec des variations selon l’activité (67 % pour un établissement traditionnel, 75 % pour une crêperie, 67 % pour la restauration rapide, etc.).

Le ticket moyen

Le ticket moyen mesure le montant moyen dépensé par chaque client lors d’une visite dans votre restaurant.

Grâce à cet indicateur, vous évaluez l’efficacité de votre stratégie commerciale. Par exemple, faut-il vous montrer davantage persuasif lorsqu’il s’agit d’inciter votre clientèle à consommer plus (une boisson pour accompagner le repas, etc.) ?

👉 Calcul du ticket moyen :

Ticket moyen = Chiffre d'affaires total / Nombre de clients

Le taux de charge du personnel

Le taux de charge du personnel révèle le niveau des coûts liés à la main-d’œuvre par rapport au CA de l’entreprise.

Il permet de mieux contrôler les dépenses salariales et de déployer certaines actions correctives au besoin : ajuster les effectifs, faire évoluer les horaires de travail, œuvrer plus pour l’efficacité opérationnelle, etc.

👉 Calcul du taux de charge du personnel :

Taux de charge du personnel = (Coûts totaux de la main-d'œuvre / Chiffre d'affaires) X 100

💡 À savoir : un bon ratio s’élève en moyenne à 30 %/40 %.

Le chiffre d’affaires par salarié

Le chiffre d’affaires par salarié en dit long sur le niveau de productivité d’un restaurant et sur la rentabilité du personnel.

👉 Calcul du chiffre d’affaires par salarié :

Chiffre d'affaires par salarié = Chiffre d'affaires total / Nombre de salariés

Que retenir de la comptabilité d’un restaurant ?

Ça y est, vous savez comment gérer les comptes d’un restaurant efficacement, en prenant en considération les particularités du secteur. Ce travail requiert beaucoup d’attention pour vous conformer aux obligations légales… et éviter les amendes en cas d’erreurs ou d’omissions.

En parallèle, cette rigueur permet un meilleur pilotage de votre activité, par le suivi d’indicateurs financiers. Pour atteindre vos objectifs, encore faut-il savoir vous situer !

Face à ces exigences, pas de panique : vous pouvez compter sur deux aides précieuses. D’abord les experts-comptables, chargés de vous accompagner dans l’exécution des tâches les plus fastidieuses. Ensuite les logiciels, qui automatisent une grande partie des opérations, vous faisant ainsi gagner du temps et en fiabilité.

Grâce à ces solides appuis, il devient plus facile de vous consacrer majoritairement à votre cœur de métier : régaler nos papilles 😋.

Actuellement Editorial Manager, Jennifer Montérémal a rejoint la team Appvizer en 2019. Depuis, elle met au service de l’entreprise son expertise en rédaction web, en copywriting ainsi qu’en optimisation SEO, avec en ligne de mire la satisfaction de ses lecteurs 😀 !

Médiéviste de formation, Jennifer a quelque peu délaissé les châteaux forts et autres manuscrits pour se découvrir une passion pour le marketing de contenu. Elle a retiré de ses études les compétences attendues d’une bonne copywriter : compréhension et analyse du sujet, restitution de l’information, avec une vraie maîtrise de la plume (sans systématiquement recourir à une certaine IA 🤫).

Une anecdote sur Jennifer ? Elle s’est distinguée chez Appvizer par ses aptitudes en karaoké et sa connaissance sans limites des nanars musicaux 🎤.

Jennifer Montérémal

Jennifer Montérémal, Editorial Manager, Appvizer

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus