Passez à un Work OS, l’outil aussi flexible qu’un tableur et aussi puissant qu’un système d’exploitation

Par Naomi Soman
Le 14/10/2021
guest background5 raisons de passer à un Work OS pour vous préparer au future of work

Si vous dirigez une petite ou moyenne entreprise, vous savez que les marges sont réduites. Vous devez vous assurer de suivre le moindre euro qui entre et sort de votre compte tous les mois. C’est pourquoi il est important de ne pas vous précipiter sur le moindre logiciel qui se présente à vous. Les logiciels coûtent cher, et bien que de nombreuses plateformes puissent être très utiles, vous n’avez peut-être pas les fonds nécessaires pour acheter n’importe quelle solution.

Cependant, certains logiciels sont indispensables pour assurer une croissance sur le long terme - un Work OS, par exemple. Un Work OS est une plateforme ouverte qui vous permet de créer les outils dont vous avez besoin pour organiser votre travail. Il s’agit d’un « guichet unique » pour votre organisation, qui allie la souplesse d’un tableur à la puissance d’un système d’exploitation.

Démonstration en quelques exemples de ce qu’un Work OS peut vous apporter :

Centralisez vos données dans un unique environnement de travail

Quand on travaille dans une PME, on prend l’habitude de porter plusieurs casquettes. Même si vous avez été embauché·e pour gérer des campagnes de marketing, il y a de fortes chances pour que vous soyez impliqué·e dans d’autres projets. Un jour, vous pourriez être amené·e à travailler avec des journalistes et un autre jour à vous occuper des opérations. Vous n’avez tout simplement pas le luxe de travailler dans des systèmes fermés.

C’est pourquoi il est d’autant plus important que toutes les équipes soient alignées, à tout moment. Un Work OS est une solution parfaite pour les start-ups et les organisations en croissance, car il permet de conserver toutes les informations en un seul endroit facilement accessible. Chacun sait toujours qui est responsable de quelle tâche, quelles étapes ont déjà été accomplies et où se trouve la version la plus récente d’un document.

Plutôt que de parcourir d’interminables échanges d’e-mails, de perdre du temps lors de réunions quotidiennes de mise à jour, ou de rechercher la version « finale.finale.finale » de votre dernière feuille de calcul, vous pouvez simplement vous connecter à la plateforme et voir en un seul coup d’œil l’état d’avancement de tous les projets en cours. Mieux encore, un Work OS comme monday.com peut intégrer des outils que vous utilisez déjà, notamment Zoom, Microsoft Teams et G-suite. Ainsi, vous pouvez importer vos données directement sur la plateforme.

Automatisez intégralement vos processus

Les startups et les PME sont très, très, très occupées. Que vous soyez propriétaire d’une entreprise, devant superviser vous-même tous vos employés, ou directeur de startup en hypercroissance, votre to-do list est infinie. Votre mot d’ordre est l’efficacité, si vous souhaitez un jour recruter des personnes pour vous décharger de certaines de vos responsabilités.

Vous n’en êtes pas encore là ? Aucun problème. Un Work OS peut automatiser entièrement vos processus. Au lieu de prendre le temps d’envoyer un rapport d’avancement par e-mail pour informer tout le monde, vous pouvez paramétrer des automatisations no-code pour notifier les membres de l’équipe grâce à la mise à jour d’un statut (le tout en cliquant simplement sur un bouton !).

Que vous souhaitiez déplacer des tâches sur un flux de travail bien précis, créer un entonnoir de marketing par e-mail à l’aide de séquences prédéfinies, ou informer les employés dès qu’ils peuvent commencer à travailler sur leurs tâches dans un projet de groupe, les automatisations permettent de s’assurer qu’aucune information ne passe à la trappe.

Faites évoluer vos flux de travail en fonction de votre croissance

Le plus difficile dans l’adoption d’une solution logicielle est de se projeter sur le long terme. Une plateforme de gestion de projet peut sembler parfaite aujourd’hui, mais si elle ne répond pas à vos besoins dans trois ans, elle risque de vous causer plus de tort que de bien. Pour assurer l’avenir de votre entreprise, vous devez mettre en place dès maintenant des systèmes qui vous permettront de poursuivre vos ambitions de croissance. Après tout, le succès se construit un projet après l’autre.

Avec un Work OS, ne vous souciez plus des coûts qui pourraient être impliqués par un renouvellement d’outil. Grâce à sa flexibilité, vous pouvez faire évoluer vos flux de travail pour qu’ils s’adaptent à votre croissance. Au lieu de passer à un système plus robuste, vous pouvez simplement :

  • créer plus d’outils,
  • ajouter plus de colonnes,
  • intégrer plus de systèmes externes,
  • télécharger plus d’applications à partir de la marketplace d’app (ou créer les vôtres !),
  • et créer plus d’automatisations.

Que votre organisation compte 10 ou 100 000 personnes, un Work OS est toujours capable de gérer l’ensemble de votre travail.

Réduisez vos coûts logiciels à long terme

Soyez assuré·e qu’un Work OS ne videra pas votre compte en banque. C’est plutôt l’inverse : un Work OS vous fera économiser des centaines, voire des milliers d’euros. Non seulement vous économiserez l’argent que vous auriez dépensé pour renouveler votre outil « taille unique » conçu uniquement pour les petites entreprises, mais vous économiserez également l’argent que vous auriez dû dépenser pour des applications spécifiques aux besoins métier de chaque département.

Parce qu’un Work OS peut gérer un grand nombre de processus différents, il remplacera tout un ensemble d’outils, comme :

  • un outil de gestion de projet,
  • un CRM,
  • un pipeline de recrutement,
  • un système de gestion de tickets IT,
  • une plateforme de révision de travaux créatifs,
  • un calendrier de contenu,
  • un logiciel de développement agile, et bien plus encore.

Les possibilités sont réellement infinies. Avec les centaines de modèles, d’intégrations, d’automatisations, de widgets et d’applications disponibles, votre Work OS peut vous servir d’innombrables façons.

Gagnez du temps, économisez de l’argent et restez efficace avec un Work OS

Si vous avez consulté au hasard les sites de comparaison de logiciels à la recherche de la solution miracle, ne cherchez plus. Nous savons que, pour une petite entreprise, vous devez constamment changer de direction pour suivre le rythme de votre activité évoluant rapidement.

C’est pourquoi un Work OS est parfait pour vous aujourd’hui. Un Work OS est suffisamment robuste pour gérer des flux de travail complexes, et suffisamment flexible pour évoluer avec vous chaque trimestre.

Article traduit de l'anglais, écrit par Naomi Soman.

En utilisant des informations fondées sur des données, Naomi Soman enrichit et renforce la stratégie d’optimisation du funnel et des canaux d’acquisition de monday.com.

Naomi Soman

Naomi Soman, Copywriter for the Media Buying team

Article invité. Appvizer accueille ponctuellement des experts. Indépendants de la rédaction d'Appvizer, ils partagent leurs expériences et opinions personnelles. Les propos mentionnés dans cet article sont ceux de l'auteur et ne reflètent pas le point de vue d'Appvizer.
La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Définition backgroundZoom sur la méthode classique de gestion de projet
Définition
il y a 9 mois
Zoom sur la méthode classique de gestion de projet
Devez-vous privilégier la méthode classique ou la méthode agile pour votre gestion de projet ? Découvrez les spécificités des méthodes Waterfall et Cycle en V, ainsi que les différences avec Scrum.