8 actions faciles à mettre en place pour une marque employeur efficace

8 actions faciles à mettre en place pour une marque employeur efficace

La marque employeur c’est « THE » sujet RH « so » 2020 ! Ce phénomène s’explique par des critères convergents vers une tension du marché de l’emploi : plein emploi des cadres, des nouvelles générations en quête de sens, l’influence grandissante des réseaux sociaux.

Les dirigeants et responsables RH ont compris cette mutation de leurs fonctions depuis plusieurs années, mais il est temps d’accélérer et de marier le marketing et les RH.

Pas de plan de communication sans valoriser l’image de l’entreprise : son environnement, ses qualités, ses valeurs et ses hommes ; plus de recrutement sans plan de communication.

On crée un cercle vertueux de la com’ qui bénéficie aux produits, à la notoriété de marque, mais aussi à l’attractivité de l’entreprise.

Nous vous livrons nos bonnes pratiques pour une marque employeur efficace, et un recrutement qui le sera tout autant :

Suggestion de logiciels pour vous

Softy

Softy
Recrutez à 360° : multidiffusion, tri et analyse des profils
Demander une démo
Voir ce logiciel

On se présente

Le site de l’entreprise est sa vitrine commerciale, mais la page emploi/carrière est un site à part entière, il doit présenter la vie interne, les opportunités de carrières, les collaborateurs, les actions mises en place pour fidéliser, valoriser la QVT, la RSE…

Le site doit être responsive, c’est-à-dire accessible sur tablette et mobile, cela représente plus de 60 % du trafic, on doit aussi pouvoir postuler en mobilité.

📝 Que faire ?

Travailler votre site carrière comme un site dédié RH avec des articles, des actualités, diffuser des témoignages collaborateurs, des images de la vie interne, des exemples de carrières, présenter l’historique et les dirigeants. On crée une vraie ligne éditoriale pour se différencier et afficher sa propre identité. Les offres d’emploi doivent être visibles, actualisées et la candidature facile.

Exemple de site carrière réalisé en 10 min avec Softy

Exemple de site carrière réalisé en 10 min avec Softy.

On mise sur la vidéo

C’est le vecteur de communication incontournable, on ne lit plus, on regarde.

Une offre vidéo capte 34 % plus de candidats qu’une offre rédigée, un témoignage collaborateur est plus impactant qu’une plaquette de présentation, passez vos messages par l’image.

📝Que faire ?

On réalise de courtes vidéos afin de présenter l’environnement, les tâches, on s’appuie sur les collaborateurs en place, ils seront valorisés par cette mise en lumière. On filme tout : ce que l’on fait, comment on le fait, avec qui et où. Proposez une expérience candidat avec une immersion dans votre entreprise par l’image, ouvrez vos portes !

Vous n’avez pas de vidéo ? La team communication de Softy peut vous aider à créer une vidéo adaptée à vos recrutements.

Vous n’avez pas de vidéo ? La team communication de Softy peut vous aider à créer une vidéo adaptée à vos recrutements.

On travaille sa relation candidat

De la lecture de l’annonce à la sortie de l’entretien, le candidat vit une expérience utilisateur de votre service RH. C’est un relai, une mauvaise expérience entachera votre image employeur par son témoignage à son entourage, mais aussi sur les réseaux sociaux (les sites d’évaluation des entreprises sont de plus en plus consultés).

📝Que faire ?

On répond à tous les candidats qui postulent, on présente un process de candidature clair et simple, on traite le candidat comme un client.

Collaborateurs-ambassadeurs, pendant, mais aussi après

Les efforts de communication RH sont souvent concentrés en amont du recrutement. On veille à l’image de son entreprise pour les collaborateurs actuels, ils sont les ambassadeurs de leur entreprise. De plus en plus sollicité par les candidats en direct, ce sont eux qui informent du climat interne, des avantages à rejoindre l’entreprise, et qui dressent un portrait de l’envers du décor. Se faire recommander c’est essentiel aussi pour les entreprises !

La dernière image que garde le collaborateur de l’entreprise ce sont les conditions de sortie, que le départ soit volontaire ou forcé, on préserve ses relations et son image jusqu’à la porte de sortie. Les anciens collaborateurs sont souvent les plus bavards.

📝Que faire ?

On échange, on implique les salariés dans le travail de l’image employeur, on peut nommer des ambassadeurs volontaires, on communique sur les opportunités et on donne du sens aux pratiques.

On veille sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont les supports les plus pertinents pour communiquer et travailler son image auprès des candidats et des collaborateurs. Mais la puissance des réseaux sociaux peut aussi se retourner contre l’entreprise : bad buzz, témoignage accablant, image ou vidéo non contrôlées, la véracité et la vitesse des données sont parfois incontrôlables.

Il faut rester perpétuellement en veille pour maitriser son e-réputation.

Gardez en tête que l’on ne peut pas maitriser à 100 % sa communication sur Internet alors cadrer, anticiper c’est déjà se prémunir de certaines déconvenues.

📝Que faire ?

On forme et on informe ses salariés sur les bonnes pratiques, on nomme des relais internes, on veille au contenu et aux données disponibles sur son entreprise. La communication RH sur les réseaux sociaux comme sur le site carrière doit être cohérente, travailler une ligne éditoriale, une stratégie.

On adapte ses processus de recrutement

Le candidat intéressé par une offre d’emploi ou qui souhaite déposer une candidature spontanée ne doit pas se perdre dans le process de recrutement. Vous venez de capter son attention, ne le laissez pas filer ! En moyenne, 10 à 15 % des lecteurs de votre offre deviendront des candidats, le processus de candidature doit être simple, fluide et rapide. Optimiser son formulaire de candidature peut faire gagner jusqu’à 20 % de candidats en plus.

Le processus de recrutement ce n’est pas que le formulaire, c’est aussi le chemin de candidature (pièces à joindre, tests…) : pourquoi demander une lettre de motivation si elle n’est pas lue ou non adaptée au profil recherché ? Pourquoi faire passer un test Word à des techniciens ?

📝Que faire ?

On s’adapte ! Chaque process de recrutement doit faire l’objet d’une stratégie : qui est notre cible ? Est-ce un marché en tension ? Le chemin de candidature doit se paramétrer selon l’offre pour plus de personnalisation.

On crée un plan de communication par offre

Comme pour le process de recrutement, les supports utilisés pour communiquer son offre doivent aussi être sur mesure.

On ne cherche pas un maçon sur les mêmes sites d’emploi qu’un directeur commercial. Pensez à vos candidats, analyser leurs pratiques, leurs comportements.

Le support et la durée de vie de l’offre sont des critères d’évaluation, une offre en ligne depuis 6 mois est un signal faible aux yeux du candidat.

📝Que faire ?

Interrogez vos collaborateurs sur des postes similaires pour connaitre leurs pratiques sur Internet, interrogez les candidats que vous recevez, tracez la provenance pour investir sur des supports pertinents.

On analyse sa performance RH

Pas de marketing RH sans stratégie, pas de stratégie sans chiffres. On devient data analyst, c’est-à-dire qu’on analyse les données RH : turn over, taux de candidature, rebond sur mon site d’emploi, provenance des visiteurs, provenance des candidats, quelles sont les offres les plus consultées ? Quand ? Quels sont les jobboards les plus efficaces ? Quel est le coût par candidature/recrutement ?

Bref, on crée des indicateurs pour piloter son image employeur et viser des objectifs concrets : augmenter ses candidatures, réduire ses coûts de recrutement, optimiser les budgets des jobboards…

📝Que faire ?

Dotez-vous d’outils, le ROI sera très rapide et vous permettra de piloter vos indicateurs RH sans faille.

Conclusion

Mettre en place une stratégie Marque Employeur est donc indispensable si on souhaite capter les meilleurs Talents. Pour mettre en place un tel projet, il faut qu’il soit traité dans sa globalité.

Pour répondre à cet enjeu, et mettre en place une stratégie complète, pensez à vous appuyer sur des outils existants. Choisir un logiciel de recrutement comme Softy vous permet de répondre aux problématiques d’image et d’attractivité avec un site carrière complet et des vidéos, mais aussi de travailler l’expérience utilisateur avec des processus de candidature personnalisables, de mieux communiquer avec les candidats et de gérer plus rapidement vos recrutements.

Softy étant paramétrable, il s’adaptera aux entreprises de toutes tailles qui souhaitent faire de leur service recrutement un service efficient !

 

À propos de l’auteure : Marion Pageot, Dirigeante d’Altagile

Dirigeante épanouie et manager agile, sa devise : « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Marion est diplômée en communication et en ressources humaines, passionnée par l’innovation et la révolution digitale, elle crée la société Altagile après une première partie de carrière en qualité de consultante RH. Une expertise au service de l’accompagnement des entreprises pour répondre aux nouveaux enjeux du recrutement.

Article sponsorisé. Les contributeurs experts sont des auteurs indépendants de la rédaction d’appvizer. Leurs propos et positions leur sont personnels.

Suggestion de logiciels pour vous

Softy

Softy
Recrutez à 360° : multidiffusion, tri et analyse des profils
Demander une démo
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire