Télétravail & santé : les 7 pièges à éviter

Par Quentin Aoustin
Le 06/04/2021
guest backgroundTélétravail & santé : les 7 pièges à éviter

2020, avec la COVID-19, a été l’année la plus stressante jamais vécue pour les salariés d’après le cabinet Oracle.

L’étude menée montre — entre autres — l’augmentation de divers facteurs importants :

  • + 38 % de stress ;
  • + 35 % de déséquilibre entre vie professionnelle et personnelle ;
  • + 25 % de dépression due à l’absence de socialisation ;
  • + 14 % de solitude.

Et l’accélération du télétravail cette dernière année, souvent « forcé », y est pour beaucoup.

À travers cet article, nous vous proposons de découvrir les 7 pièges à éviter lorsque l’on télétravaille pour améliorer : son bien-être, sa santé physique et mentale, et de facto ses performances. 

Piège n° 1 : ne pas respecter ses besoins

Proverbe chinois : « Le Tigre a aussi besoin de sommeil ».

En Chine et en Inde, le Tigre représente la Royauté et symbolise le maintien de la justice. Et ce proverbe pointe du doigt le fait que tout le monde a besoin de sommeil, mais pas que...

Là où nous voulons en venir, est que peu importe qui nous sommes, nous avons des besoins vitaux physiques et psychologiques, pour nous épanouir et prendre pleinement du plaisir au quotidien.

Maslow l’a d’ailleurs très bien mis en avant avec sa pyramide aux 5 niveaux de besoins, et leur assouvissement est tout simplement essentiel à notre équilibre professionnel et personnel, surtout lorsque l’on télétravaille.

Notre conseil :

Prenez soin de vos besoins en commençant par les identifier par sphère de vie, jusqu’à les mettre en place en mode « arrosage automatique ».

Ce mode « arrosage automatique » est tout simplement le fait de positionner un besoin essentiel pour soi sur un créneau dédié dans sa semaine (comme aller marcher en forêt 30 minutes chaque jour après manger) et s’y tenir.

Si vous ne pouvez le maintenir, reportez-le, mais — peu importe la raison — ne l’annulez pas ! Pour vous faciliter la tâche, je vous invite à remplir le tableau ci-dessous.

Tableau des besoins Quentin Aoustin© Quentin Aoustin

Piège n° 2 : ne pas compter son temps

Travailler en dehors du lieu de travail n’est pas évident pour tous ; et certains peuvent même augmenter de manière significative leur temps de travail… Mais à quel prix ?

En effet, ce temps de travail « supplémentaire » empiète sur d’autres moments, dont le temps personnel souvent consacré à nos besoins essentiels, à notre équilibre…


Si nous faisons le point sur les 5 catégories de temps, nous avons :

  1. Le temps professionnel : toutes les activités ayant pour finalité une rémunération à court comme à long terme ;
  2. Le temps personnel : toutes les activités génératrices de plaisir sans autre bénéfice comme jouer aux jeux vidéo ;
  3. Le temps pour soi : activité qui nous fait progresser mentalement, physiquement voire spirituellement ;
  4. Le temps obligatoire : toutes les activités obligatoires comme les tâches administratives ou encore les tâches ménagères ;
  5. Le temps perdu : toutes les activités qui remplissent notre temps sans apport, sans être obligatoires, sans plaisir, ni déplaisir, comme regarder 50 fois son profil Facebook sur son smartphone en 1 heure.

Notre conseil :

Prenez conscience de vos temps et particulièrement du temps que vous passez au travail.

Pour cela, nous vous invitons à :

  1. Prendre une feuille ;
  2. Nommer tous les moments de votre semaine passée ;
  3. Les quantifier en heures et/ou minutes ;
  4. Les regrouper lorsqu’ils sont récurrents ;
  5. Les ranger par catégorie de temps en fonction des 5 catégories vues précédemment ;
  6. Se poser la question : « Est-ce que je suis satisfait de la répartition de mon temps ? »

Si la répartition vous semble bonne, bravo, sinon que pouvez-vous mettre en place pour équilibrer « vos temps » ?

Piège n° 3 : rester dans ses pantoufles

Certes, le télétravail à la maison permet de supprimer les temps de trajet « domicile-travail » pour gagner en « confort » et en « productivité », mais souvent au détriment d’un fléau mondial : celui du manque d’activité physique.

D’après la chercheuse Martine DUCLOS, conseillère scientifique auprès du Ministère français en charge des sports :

  • Depuis 2012, l’inactivité physique est devenue la première cause de mortalité évitable dans le Monde, responsable de plus de décès que le tabagisme.
  • Selon l’OMS, l’inactivité physique est responsable à elle seule de 10 % des décès en Europe.
  • À l’inverse, l’activité physique peut diminuer significativement la mortalité précoce.

Ainsi, ajouter à son mode de vie 15 minutes de marche tous les jours diminue la mortalité de 14 %, que l’on soit jeune ou âgé, un homme ou une femme, en bonne santé cardiovasculaire ou non, hypertendu ou non, obèse ou non, diabétique ou non.

Notre conseil :

Diminuer votre temps passé à des activités sédentaires (par exemple les temps passés assis au bureau ou derrière les écrans) pour arriver progressivement à un temps total sédentaire entre le lever et le coucher inférieur à 7 h/jour.

Pour cela, nous vous conseillons de « rompre » les temps de sédentarité par des pauses d’au moins une minute toutes les heures ou de 5 à 10 minutes toutes les 90 minutes. Pauses pendant lesquelles vous passerez de la position assise à la position debout avec une activité physique considérée comme faible en termes d’intensité (par exemple, se lever pour ranger un livre ou marcher lentement).

Piège n° 4 : grignoter à toute heure

Le fait de télétravailler incite — malheureusement — davantage au grignotage.

Et le fait de grignoter à longueur de journée peut prendre le pas sur les « vrais repas » risquant ainsi d’induire une prise de poids. En effet, les aliments consommés sont généralement très caloriques et ils ne permettent pas toujours de se rassasier pour plusieurs heures. Ce qui conduit à entrer dans un cercle « sans fin » de grignotage journalier par manque de satiété.

Qui plus est, la faim est absente au moment des « vrais repas » et on en vient à « sauter » le déjeuner et/ou le dîner. Et faire l’impasse sur les repas est également un facteur favorisant la prise de poids avec les risques que cela comporte.

Notre conseil : faire de vrais repas équilibrés :

  1. En s’hydratant bien avec de l’eau ou des tisanes ;
  2. En mangeant varié ;
  3. En mangeant de saisons et des produits du terroir ;
  4. En mangeant non-dénaturé et surtout pas transformé ;
  5. En mangeant plus d’aliments d’origine végétale qu’animale, et en faisant en sorte que dans chaque repas du déjeuner et du dîner il y ait des féculents COMPLETS ainsi que des légumes ;
  6. En mangeant du cru et du cuit ;
  7. En prenant du plaisir à manger, à cuisiner et sans hésiter à le faire entre amis quand l’occasion se présente.

Piège n° 5 : ne pas respecter son sommeil

« Oh je télétravaille demain, je peux regarder Netflix plus longtemps ce soir… ». Qui ne l’a pas déjà pensé et fait ?

Une bonne santé physique et mentale passe également par un bon sommeil, d’autant plus qu’un sommeil de qualité permet d’après les scientifiques de :

  • Prolonger la durée de vie ;
  • Renforcer la mémoire et la créativité ;
  • Rester mince et éviter les fringales ;
  • Protéger du cancer et de la démence (Alzheimer, etc.) ;
  • Diminuer les risques de crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, sans parler du diabète ;
  • D’être plus heureux, moins déprimé et moins anxieux.

Notre conseil :

Pour augmenter la qualité de votre sommeil, nous vous préconisons de :

  1. Stopper les écrans bleus (smartphone, ordinateur, tablette) 1 h avant le coucher ;
  2. Dormir dans une chambre avoisinant les 18 °C (voire moins) ;
  3. Dormir au calme et dans le noir ;
  4. Prendre un dîner peu protéiné, mais riche en sucres lents et maximum 2 h avant le coucher ;
  5. Arrêter la caféine 6 à 8 heures avant le coucher.

Et si vous pouvez faire une sieste d’environ 20 minutes après manger, le midi, vous serez au top de votre forme !

Piège n° 6 : oublier de se relaxer

Sous prétexte que l’on est à la maison, beaucoup d’entre nous ne s’autorisent pas à prendre du temps pour soi… certains oublient même de faire des pauses.

Et vous le savez autant que nous, qu’il est impossible d’être heureux, en bonne santé et performant, sans prendre des moments de relaxation. 

Aucune machine, aucun être humain n’est capable de vivre à un rythme effréné 24 h/24. Même notre planète a des moments de repos qui ne sont autres que les saisons.

Notre conseil :

Relaxez-vous en faisant du sport, en allant marcher dans la nature ou encore pratiquez la méthode 3.6.5 de cohérence cardiaque du Dr David O’Hare dont les bénéfices sont fabuleux :

  • Trois fois par jour ;
  • 6 inspirations, 6 expirations ;
  • Pendant 5 minutes.

Pour vous aider, la version gratuite de l’application « Petit bambou » vous permettra de passer à la pratique en toute simplicité ! Vous pouvez également vous rendre sur YouTube, en tapant « Cohérence cardiaque 365 ».

Piège n° 7 : ne pas soigner ses relations

Comme vu précédemment, le télétravail peut augmenter le niveau de solitude de chacun si nous ne faisons rien en ce sens ; d’autant plus si vous vivez seul.

Certes, il y a les réunions « visio », les « conf call »… Mais qu’en est-il des vrais échanges que vous avez avec vos collègues ? Qu’en est-il de vos discussions avec les personnes que vous aimez ?

Un petit retour sur le volet « Santé » : Harvard a lancé la plus longue étude sur l’être humain encore jamais réalisée — toujours d’actualité puisque la collecte de données continue — pour répondre à la question suivante :

« Qu’est-ce qui nous garde en bonne santé et heureux tout le long de notre vie ? »

Pendant plus de 75 ans, des chercheurs ont suivi les vies de plus de 724 hommes.

Et donc, qu’avons-nous appris ? Quelles sont les leçons qui découlent des dizaines de milliers d’informations recueillies sur ces vies ?

Que la réponse ne se trouve pas dans la richesse, la célébrité, le travail, ou encore le pouvoir.

Le message le plus évident de cette étude de 75 ans est que les bonnes relations nous rendent plus heureux et en meilleure santé.

C’est tout.

Notre conseil :

Prenez le temps d’appeler, Skyper, Zoomer, WhatsApper chaque jour au moins une personne en dehors du travail que vous aimez ou du moins que vous appréciez.

Pour conclure, nous pensons que le télétravail est une excellente chose pouvant procurer plus de bien-être, améliorer son niveau de santé et de facto ses performances, à condition de limiter le « full remote » et que tout soit bien encadré, tant d’un point de vue du Code du travail, que de l’aspect Facteur Humain en Entreprise.

Bonus : conseils aux employeurs pour préserver la santé des salariés

Notre conseil bonus pour tous les employeurs qui souhaitent améliorer les conditions de télétravail de leurs salariés, est d’établir une charte du bien-être au télétravail, de s’assurer qu’elle soit lue et comprise de tous et surtout qu’elle soit appliquée !

Mieux vaut prévenir que guérir… 😁

Quentin Aoustin a cofondé QANOPÉE Human Experience qui est une entreprise dont la mission est de rendre chacun plus heureux, en meilleure santé et plus performant. Leurs programmes personnalisés et scientifiquement validés par des chercheurs de renommée internationale, reposent sur 6 domaines d’actions (Temps, Alimentation, Sommeil, Activité Physique, Relaxation, Relations) essentiels à notre équilibre. QA : « La vie est courte, adoptez l’attitude “Happy, Healthy & Performance” et votre vie prendra vie ! »

Quentin Aoustin

Quentin Aoustin, Qoach, consultant et conférencier sur les thématiques santé, bien-être & performances

Article invité. Appvizer accueille ponctuellement des experts. Indépendants de la rédaction d'Appvizer, ils partagent leurs expériences et opinions personnelles. Les propos mentionnés dans cet article sont ceux de l'auteur et ne reflètent pas le point de vue d'Appvizer.
La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Définition background6 étapes et 5 conseils pour maîtriser votre cycle de vente
Définition
il y a 4 mois
Digitalisation RH : définition, enjeux et outils
Le numérique a non seulement révolutionné nos façons de travailler, mais aussi la fonction RH et les processus RH. Mais qu’est-ce que la digitalisation des ressources humaines et ses enjeux exactement ?
Définition backgroundTélétravail et nouvelles organisations du travail
Définition
il y a 6 mois
Télétravail et nouvelles organisations du travail
Appvizer donne la parole dans ce dossier spécial à des expert·e·s sur le télétravail & les nouvelles organisations. Avocats, CEO, managers, coachs : elles et ils nous livrent leurs analyses et points de vue.