5 conseils pour améliorer votre suivi commercial

5 conseils pour améliorer votre suivi commercial

5 conseils pour améliorer votre suivi commercial

Essentiel à votre entreprise, le suivi commercial s’érige comme un élément fondamental de la société qui performe. Permettant entre autres de finaliser vos ventes, mais aussi d’accélérer la conversion de leads, le suivi commercial reste encore aujourd’hui le meilleur moyen de scaler.

Face à cette problématique inhérente à une majorité de chefs d’entreprise, il demeure important d’améliorer, mais surtout de prodiguer le meilleur suivi commercial possible.

Dans celle logique, nous vous proposons nos 5 conseils d’experts afin de fournir un service et un suivi commercial digne d’intérêt, qui participera activement à la croissance de votre entreprise.

Suggestion de logiciels pour vous

Axonaut

Axonaut
Le CRM+ERP pour une gestion d'entreprise ultra-performante
15 jours d'essai gratuit !
Voir ce logiciel

Conseil n° 1 : appuyez-vous sur un CRM puissant adapté à la vente

Les CRM ou Customer Relationship Management, permettent à quiconque de gérer la relation client et les interactions de l’entreprise. Dans cette logique, il demeure important pour toute société de disposer d’un logiciel de ce type. Non seulement afin de faciliter le suivi commercial, mais plus encore afin de fournir un service client qualitatif.

Permettant de cibler, comme de gérer votre liste de prospects et de clients, le CRM devra être adapté à votre activité, mais aussi vous permettre d’évoluer, notamment si vous souhaitez grandir et scaler.

Dans cette lignée et pour bénéficier d’un suivi commercial optimal qui vous apportera vente, mais aussi preuve sociale positive — via des reviews par exemple — vous devrez disposer d’un CRM puissant.

Et si les CRM sont nombreux vous devrez avant tout peser le pour et le contre, mais aussi étudier ceux qu’utilise la concurrence. Non seulement afin de vous éviter une perte de temps et d’argent, mais aussi afin de fournir un meilleur suivi commercial qu’eux.

Des points essentiels qui permettront d’établir un cadre précis pour le suivi commercial, au travers d’une organisation souvent automatisée, mais aussi humaine. Un must pour tout chef d’entreprise désirant passer à la vitesse supérieure.

Conseil n° 2 : centralisez et partagez l’information client

C’est un autre des aspects à prendre en considération : le suivi commercial doit être placé au cœur de votre entreprise. Autrement dit, le ciblage, les clients, les habitudes de ces derniers, ainsi que toutes les informations accumulées devront être centralisées afin d’être transmises aux différents services sous l’égide de la confidentialité.

Il est en effet indispensable pour une entreprise de travailler de concert en ce qui concerne le suivi commercial. Tous les services doivent être à même de comprendre qui est le prospect, pourquoi le prospect est un client, et surtout ce que le prospect attend.

Autant d’informations qui permettront au service commercial, marketing, directionnel, d’orienter leur campagne, leur ligne éditoriale, et leur produit. Il apparaît donc essentiel que l’information client soit centralisée, mais aussi partagée de façon à harmoniser la vision globale de l’entreprise, mais aussi, et surtout, l’expérience client.

Conseil n° 3 : automatisez vos opérations

Toujours dans cette logique de croissance, l’entreprise désirant grandir et scaler devra obligatoirement s’insérer dans la lignée d’une automatisation des process. Il apparaît indispensable en effet d’automatiser un maximum de processus. Non seulement, car des économies d’échelles vous permettront de passer à la vitesse supérieure, mais aussi pour créer un business en partie en roue libre. Chose obligatoire pour préserver une certaine marge de manœuvre.

Ainsi les tâches administratives, fiscales, commerciales, ou encore organisationnelles devront être obligatoirement automatisées. Cela passera par l’utilisation de CRM et/ou d’ERP qui vous permettront d’automatiser certains de ces processus.

La gestion se fera via un logiciel, le plus souvent SaaS, qui vous permettra de pré remplir certains formulaires, de supprimer les tâches répétitives en les automatisant, mais aussi d’analyser de la meilleure des façons les informations client. En effet, la venue des intelligences artificielles permet au chef d’entreprise de créer automatiquement des groupes de clients, de trier et organiser les différents prospects.

Autant d’aspects qui mis bout à bout permettront de créer une entreprise semi-automatisée afin de faire des économies d’échelles, mais aussi de concentrer vos forces de travail sur les travaux ne pouvant pas être automatisés comme la relation client en direct.

Conseil n° 4 : faites de la réactivité une condition sine qua non

Il apparaît dans une mesure tout aussi importante, que la réactivité reste un des facteurs fondamentaux dans la relation client et le suivi commercial. À l’heure d’internet et de l’automatisation des process, le prospect a vu ses attentes muter : il veut tout, de suite.

Dans cette logique, il est essentiel pour l’entreprise de fournir un service client rapide, adapté, mais surtout direct. Autrement dit, vous ne pouvez plus laisser votre client 5 minutes seul ou dans l’attente : plus tôt vous y répondez, mieux votre entreprise se portera.

C’est dans cette lignée que de nombreux supports ont vu le jour, notamment via chat direct avec un conseiller. Et ce en moins d’une minute. Autrement dit : la requête d’un client se voit directement résolue, et ce avec une attente minimale à l’aide d’un chat.

Le support réactif apparaît essentiel, et les meilleures entreprises l’ont compris. Elles disposent toutes d’un support chat/mail/téléphone, qui souvent répondra dans les minutes qui suivent la demande. Un atout indéniable face aux concurrents qui pourront parfois mettre plusieurs jours à répondre, et prendre le risque d’une fuite du lead ou du client.

Conseil n° 5 : mettez en place un portail client, indispensable

Le must reste encore la mise en place d’un portail dédié. En effet, les chats, les mails, et les services téléphoniques ne remplaceront jamais un portail client.

Ce type de portail permet en un premier temps de rassurer le client, de lui fournir un support indirect à l’aide d’une FAQ, mais aussi de divers services lui permettant de trouver seul la solution à son problème. Un gain de temps pour lui et des économies pour vous, car les supports directs coûtent de l’argent.

Le portail client vous permet de faire le lien entre votre entreprise et votre support direct. Une mise en place essentielle que vous retrouverez chez tous les leaders du marché et qui apparaît comme indispensable pour là aussi fournir une image sérieuse à une majorité de vos clients.

D’autant plus — et c’est le point essentiel — que ce type de portail reste hautement scalable. Durable dans le temps, facilement traductible, et surtout produit à un coût très faible, le portail client s’avère être l’allier numéro un de l’entreprise moderne ayant des volontés inhérentes de croissance.

À propos de l’auteur : Quentin Leymarie est en charge du Marketing & de la Communication au sein de la startup Axonaut, CRM + ERP en ligne pour les entreprises !

Article sponsorisé. Les contributeurs experts sont des auteurs indépendants de la rédaction d’appvizer. Leurs propos et positions leur sont personnels.

Suggestion de logiciels pour vous

Axonaut

Axonaut
Le CRM+ERP pour une gestion d'entreprise ultra-performante
15 jours d'essai gratuit !
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire