definition backgroundVous souhaitez recruter des candidats adaptés et améliorer votre marque employeur ? Suivez nos étapes et conseils pour rédiger l’offre d’emploi qui vous ressemble !

10 métiers en tension en France : classement et conseils de recrutement

Par Eloïse SalsonLe 07/10/2022

Où trouver des candidats ? C’est la question délicate à laquelle doivent répondre les entreprises qui recrutent dans les métiers en tension. Les départs à la retraite se multiplient, l’activité se développe et les offres de postes à pourvoir s’empilent sur le bureau des recruteurs.

Pour expliquer ce phénomène, on note que les jeunes s’orientent vers des voies plus attrayantes et que certaines conditions de travail rebutent les postulants.

Quels sont les métiers en tension en France ? Quelles solutions appliquées pour inverser la tendance ? Découvrez le top 10 des professions qui peinent à recruter et quelques conseils pour réussir à embaucher.

Qu’est-ce qu’un métier en tension ?

Les métiers en tension correspondent à des emplois pour lesquels les entreprises éprouvent des difficultés à trouver un collaborateur ou une collaboratrice. Plusieurs raisons expliquent ces problèmes de recrutement et ce décalage entre l’offre et la demande :

  • un nombre de candidats insuffisant ;
  • des profils de postulants inadéquats ;
  • des conditions de travail peu attractives ;
  • un problème d’image de la profession ;
  • un déficit de moyens financiers ;
  • un accès difficile au lieu de travail.

Top 10 des métiers en tension

Pôle emploi publie chaque année les résultats d’une enquête menée sur près de 2,4 millions d’établissements sur la France entière. Le rapport 2022, intitulé Besoins en Main-d’œuvre, fournit le top 10 des métiers en tension parmi les emplois qui regroupent au moins 5 000 intentions d’embauche.

1. Couvreur et zingueur

Le couvreur exerce dans le secteur du Bâtiment et des Travaux publics (BTP). Il réalise les travaux de toiture, de la préparation de la surface à la pose des tuiles. Le zingueur s’occupe, quant à lui, du zinc, des gouttières et des derniers raccords de finition.

Ces métiers exigent une bonne condition physique 💪, des compétences techniques et une grande capacité d’adaptation. Il faut également accepter de travailler en hauteur et en extérieur, et ce quelles que soient les contraintes climatiques.

Il existe un réel déséquilibre entre les offres émises et le nombre de candidats disponibles. Pôle emploi estime que dans 90 % des cas, il est délicat de recruter un couvreur qualifié.

2. Aide à domicile

Parmi les métiers en tension, celui des aides à domicile figure en tête de liste. D’ici à 2030, quelques 224 000 postes seront à pourvoir dans le domaine des services à la personne.

Une aide à domicile a pour mission d’accompagner au quotidien les personnes âgées, handicapées ou malades. Elle s’occupe du ménage et du bien-être des personnes dont elle a la charge. Elle doit faire preuve d’empathie, savoir communiquer et se plier aux normes et aux plannings imposés 😅.

3. Pharmacien

Le secteur de la santé et plus particulièrement le métier de pharmacien souffre d’une pénurie de personnel qualifié. Dans le contexte de crise sanitaire, le pharmacien s’est vu confier de nouvelles missions : vaccination, tests et accompagnement des patients. Il a 2 casquettes : il est à la fois un conseiller tenu au secret médical et le gérant d’un commerce de proximité. Ses horaires de travail sont contraignants et s’étendent sur les week-ends et les jours fériés.

4. Les métiers de la métallerie

Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers et forgerons constituent autant de professions en mal de candidats. Leur pratique impose un important savoir-faire et de la précision.

Cette filière est souvent peu connue du grand public et manque d’attractivité pour les jeunes générations.

5. Mécanicien automobile

Premier métier sous tension dans le secteur des services automobiles 🚗, le mécanicien est une denrée rare. Expert en mécanique, il effectue les réparations et l’entretien des véhicules. Ses compétences couvrent des domaines variés tels que l’hydraulique, les pneumatiques, l’électricité ou l’informatique.

6. Carrossier automobile

Le carrossier, quant à lui, gère la partie externe des véhicules. Il redresse les tôles abîmées ou accidentées et s’occupe de la peinture et de l’aspect esthétique final. Il doit être polyvalent et minutieux.

Cette profession, comme celle de mécanicien, souffre d’une mauvaise image due à la pénibilité du travail et au manque de valorisation.

7. Conducteur de transports en commun sur route

Les conducteurs de transport en commun 🚌 exercent leur activité au sein d’entreprises de transport, d’agences de tourisme, de collectivités publiques ou encore de l’armée. Ils peuvent travailler en horaires fractionnés, de nuit, et effectuer des déplacements sur plusieurs jours.

8. Plombier et chauffagiste

Les plombiers sont les spécialistes des équipements sanitaires, des systèmes de chauffage et d’air conditionné. Le métier est trop souvent assimilé au débouchage des canalisations 🪠 et aux réparations des pannes. Pourtant, ce professionnel du bâtiment occupe une place de choix dans les projets de construction et de rénovation.

9. Infirmier

Second métier en tension dans le domaine médical, l’infirmier a à nouveau montré son rôle indispensable durant l’épidémie de Covid. Le vieillissement de la population et les conditions de travail difficiles contribuent à augmenter la demande en personnel.

10. Menuisier

Aménagement intérieur et extérieur, travail du bois, pose de portes, fenêtres ou parquet… le menuisier remplit des missions très diversifiées. Pourtant, les entreprises peinent à recruter face à l’absence de candidats qualifiés.

Quelles solutions pour recruter dans les métiers en tension ?

Les métiers en tension ne présentent pas toujours un déficit de recrutement pour les mêmes raisons. Pour réussir à embaucher, les solutions doivent être adaptées à chaque problématique.

💡 Pour les professions qui manquent d’attractivité, vous pouvez porter vos efforts sur la mise en valeur de vos atouts et la visibilité de votre activité. Cela se traduit par la création d’une marque employeur, la diffusion des offres d’emploi sur de multiples canaux, les actions de partenariats avec les centres de formation, la participation aux journées portes ouvertes des écoles, etc.

💡 Face à une pénurie de personnel qualifié, pensez à former vos candidats débutants. Selon les modalités envisagées, des aides de l’État sont disponibles. On pense notamment au dispositif de l’alternance.

💡 Quand les conditions de travail sont dures, l’offre d’emploi doit tenir compte de la pénibilité. Les pistes d’amélioration de votre proposition passent par une rémunération plus intéressante, l’attribution d’avantages sociaux, une meilleure couverture santé ou encore un cadre de travail agréable.

💡Utiliser un logiciel de recrutement comme Tool4staffing peut également être une bonne solution pour recruter dans les métiers en tension. Gagnez un temps considérable grâce à son outil boosté à l’intelligence artificielle qui vous aide à trouver de manière proactive les candidats en tension !

Les métiers en tension, on résume !

Les métiers en tension se caractérisent par un déséquilibre entre l’offre et la demande d’emploi. Les secteurs de la santé, du BTP, des services à la personne ou de l’automobile souffrent d’un manque de candidats au moment du recrutement.

Pour résoudre ce problème, les professions concernées doivent se montrer attractives 🧲 et astucieuses. Revalorisation de leur image, formation complète des postulants et amélioration des offres figurent parmi les solutions à explorer.

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus

Meilleurs logiciels pour vous

Parole d'expert backgroundlayan
Parole d'expert
11 janvier 2023
Growth Hiring: les nouvelles méthodes de recrutement
Aujourd’hui, plus de 8 entreprises sur 10 assurent faire face à des difficultés de recrutement. Quelles pratiques mettre en place pour recruter et fidéliser c'est le sujet de cet article.