La clôture comptable : définition et obligations légales

La clôture comptable : définition et obligations légales

Voici nos astuces en comptabilité pour répondre à la question de la clôture comptable. Quels sont les éléments de comptabilité et gestion comptable à fournir ? La clôture de votre exercice comptable génère des écritures comptables et des documents comptables obligatoires tels que la liasse fiscale et le bilan comptable. Quel logiciel comptable pour m’assister dans ma comptabilité générale ? Faisons l’inventaire.
 

Suggestion de logiciels pour vous

QuickBooks

QuickBooks
Logiciel de gestion pour petites entreprises n°1 mondial
Offre exclusive -50%
Voir ce logiciel

Yourcegid RH Y2 On Demand

Yourcegid RH Y2 On Demand
Solution complète et intégrée de gestion de la paie et RH
Être contacté par un conseiller
Voir ce logiciel

Itool Comptabilité

Itool Comptabilité
Comptabilité et facturation simple, mobile et sécurisée
30 jours gratuits
Voir ce logiciel

Définition de la clôture comptable

Par la clôture des comptes, nommée clôture comptable, vous enregistrez des écritures comptables. Ces écritures comptables définissent et actent la fin de votre exercice comptable, afin de pouvoir commencer votre exercice de l’année suivante. C’est seulement en déposant, en présentant vos comptes annuels que vous pouvez passer d’un exercice comptable à l’autre.

La clôture de l’exercice comptable

La clôture de l’exercice comptable vous apporte une vision analytique de la santé économique de votre entreprise. Par défaut, la clôture de l’exercice se fait au 31 décembre : vous pouvez cependant choisir une autre date en fonction de vos choix stratégiques. Comment passer de la clôture comptable à la réouverture des comptes ? Voici le principe dans les grandes lignes :

Tutoriel d'enregistrement des écritures de clôtures

  • Clôturer vos comptes : vos comptes sont actés et définitifs. Vous pouvez les clôturer en suivant ces étapes : soldez les comptes de produits et charges, puis arrêtez les comptes du grand-livre. S’en suit le solde des comptes de produits et de charges pour arrêter les journaux, puis les comptes du grand livre, puis arrêter les écritures des journaux.
  • Rouvrir vos comptes : vous devez ouvrir à nouveau chaque compte fermé en présentant le solde de l’exercice précédent, dans le « Journal des à-nouveaux ». Il s’agit de débiter chaque compte présentant un solde débiteur et de créditer chaque compte présentant un solde créditeur lors du précédent exercice.

Immobilisation et écritures comptables

Les écritures comptables permettent de synthétiser et d’adopter cette vision globale. Selon l’activité de l’entreprise, TPE ou PME, un grand nombre d’écritures et d’opérations peuvent se succéder comme les provisions, l’inventaire des stocks, les investissements, pour n’aborder que les écritures hors immobilisations. Les immobilisations, ou actifs immobilisés demandent une écriture comptable à part entière. Parmi elles, on distingue plusieurs notions :

  • Les immobilisations incorporelles comme les brevets, logiciels, frais de recherche et développement. Le droit juridique définit leur valeur.
  • Les immobilisations incorporelles comme les machines, équipements, terrains, bâtiments. L’entreprise investit dans ces biens physiques par exemple dans le cas d’une création d’entreprise, ou pour remplacer du matériel usagé.
  • Les immobilisations financières comme des investissements financiers ou participations.
  • Ces immobilisations entraînent des amortissements, afin de notifier la perte de valeurs des immobilisations qui se dégradent.

Les écritures comptables représentent un temps fort de l’activité comptable de l’entreprise, avec pour finalité l'édition de la liasse fiscale avec son bilan comptable, et le compte de résultat.
 

La liasse fiscale pour ma comptabilité

La liasse fiscale est constituée de toutes ces informations financières : le greffe du tribunal de commerce et les actionnaires doivent en avoir connaissance pour approbation. En matière de comptabilité, la liasse permet de prendre la température, de faire le bilan, notamment en termes de compétitivité et de pérennité de l'entreprise.

A chaque clôture d’exercice comptable, votre bilan comptable vous permet de lire les chiffres : ils sont révélateurs et vous permettent de décrypter le cycle d'exploitation de votre entreprise, le financement associé, la pérennité de l’ensemble. A partir de ces renseignements, vous pouvez optimiser votre gestion financière et votre comptabilité générale. Pour réaliser votre bilan comptable vous devez respecter différentes étapes :

  1. effectuer votre inventaire,
  2. enregistrer vos stocks si vous en avez,
  3. harmoniser vos comptes de gestion,
  4. effectuer le calcul et la comptabilisation des dotations aux amortissements,
  5. prendre acte des provisions,
  6. effectuer le calcul de vos impôts définitifs,
  7. comptabiliser vos impôts,
  8. établir les justificatifs pour les soldes comptables,
  9. appuyer vos travaux avec les documents nécessaires,
  10. éditer vos comptes annuels.

Le compte de résultat

En tant que dirigeants, et à travers le compte de résultat :

  • vous comptabilisez vos recettes et vos dépenses associées,
  • vous informez l'administration fiscale de vos bénéfices ou pertes réalisés, de votre trésorerie, au cours de votre exercice, accompagnée de votre déclaration fiscale,
  • vous présentez la synthèse des comptes aux actionnaires de votre entreprise,
  • vous comptabilisez des chargez fixes ou variables ; les achats comme celles de marchandises ou matières premières sont rattachée à votre exploitation, votre loyer immobilier est par exemple considéré comme une charge externe, 
  • ceci vous aide également à optimiser votre fiscalité.

Les documents comptables

En compta, la définition du droit comptable vous impose de respecter certaines règles. Voici vos obligations légales en matière de documents comptables :

  • Vos pièces justificatives : vous devez être en mesure de prouver chaque écriture comptable, chaque opération, par une pièce numérotée (n’oubliez pas la TVA !). Une facture doit être éditée en cas de vente pour exemple. Vous devez tout conserver pendant 10 ans.
  • Enregistrez vos écritures dans le livre journal et classez-les par mois. Caisse, ventes achats, facilitez-vous la lecture en divisant les catégories.
  • A travers la tenue de votre grand livre, vous pouvez lire les comptes de votre entreprise et les mouvements, en utilisant les écritures du livre journal. Simplifiez-vous là aussi la lecture et la gestion en divisant les comptes fournisseur et clients, et ce, en respectant les obligations du plan comptable.
  • Centralisez vos actifs et passifs dans votre livre d’inventaire : votre clôture des comptes vous y aident.

 

Quel logiciel de comptabilité pour vous assister ?

Vous pouvez vous décharger en faisant appel aux services d’un cabinet d'expertise comptable : sachez toutefois que les fonctions et paramètres d’un logiciel de gestion vous permettent aujourd’hui de saisir vous-même vos écritures comptables, et de réaliser votre clôture comptable. En effet, pour faciliter votre gestion d’entreprise un logiciel de comptabilité digne de ce nom gère la clôture de vos comptes et leur ré-ouverture. Vous pouvez ainsi générer vous-même vos écritures comptables automatiquement en utilisant le logiciel comptable adapté à vos besoins.
 

Dans 4500 PME les DAF plébiscitent Yourcegid Finance Y2

Yourcegid Finance Y2 s’appuie sur la Business Intelligence et le cloud : c’est certainement parce qu’ils disposent d’un bureau numérique fluide que les directeurs administratifs et financiers apprécient en premier lieu ce logiciel de comptabilité. La compréhension des flux financiers est considérablement améliorée, en comparaison d’autres progiciels : composez vos services modulaires parmi la comptabilité, trésorerie, fiscalité (obligations légales toujours à jour), communication bancaire, pour ne citer que quelques exemples. Maîtrisez avec rigueur les charges et les risques, et reposez-vous sur un reporting agile : Yourcegid Finance Y2 est le logiciel de gestion financière et comptable idéal pour les PME (un comptable général en quelque sortes). 4 500 PME en témoignent !

Les TPE préfèrent le logiciel comptable QuickBooks

Quand 1,3 millions d'entrepreneurs au niveau mondial s’appuient sur QuickBooks, c’est que les fonctionnalités et l’interface d’utilisation ont fait leurs preuves. L’accès en ligne libère notamment l’entrepreneur de la sauvegarde des données comptables, commerciales, et financières. La gestion comptable et la gestion commerciale se font en ligne, tout est simplifié pour la TPE :

  • trésorerie optimisée : vous surveillez vos entrées et sorties, les anomalies sur votre chiffre d’affaires sautent aux yeux,
  • tenue de comptabilité rapide : votre plan comptable est intégré et votre TVA est gérée automatiquement,
  • devis, facturation, paiements, retard, relance : la gestion en ligne vous fait gagner du temps et vous permet de ne rien omettre, de n’oublier aucun des éléments importants,
  • le rapprochement bancaire se fait sans erreurs,
  • vous prenez du recul en temps réel sur votre activité en vous reposant sur des tableaux de bord et les rapports personnalisés.

 

Suggestion de logiciels pour vous

Yourcegid Finance Y2

Yourcegid Finance Y2
Améliorez votre performance et maîtrisez les risques
Être contacté par un conseiller
Voir ce logiciel

Fiche-Paie.net

Fiche-Paie.net
Startup et TPE : créez vos fiches de paie en 2 minutes
Essayer
Voir ce logiciel

Pagga

Pagga
Distribuez vos fiches de paie en toute simplicité
Demandez un devis
Voir ce logiciel

Pour clôturer cette article 

Quelque soit votre profession ou votre métier, un tableau pour contrôler votre chiffre et vos mouvements est indispensable : gérer la clôture comptable demande de visualiser facilement le salaire de chaque employés, la situation financière de l’entreprise, les éléments fiscaux, et de faciliter l’enregistrement de chaque pièce.

Pour certains, un plan comptable général demande une grande expertise comptable : l’expert comptable ou le cabinet représente l’expertise adéquate. Pour d’autres, un logiciel comptable paie : il évite la saisie répétitive, vous permet de réaliser un audit spécifique sans avoir recours à un tiers.

Votre cœur balance entre les deux ? Vous avez besoin d’en savoir plus ? C’est tout naturel : consultez notre moteur de recherche et accédez à des informations précises sur des logiciels de comptabilité sélectionnés pour leur efficacité. Trouvez celui qui vous convient !

Commenter cet article

Ajouter un commentaire