Cloud Computing : les solutions de cloud public

Parmi les outils utilisés par les services informatiques, le Cloud public est un outil puissant pour mettre en ligne son site Web, obtenir une machine virtuelle pour tester ses produits en cours de développement, ou stocker ses données. 

Les meilleurs solutions de cloud public 

Support
Gestion de Cloud privé et public
Integration & interopérabilité
Sauvegarde
Analytique
Mobilité
CLOUD IKOULA ONE

Le cloud public au service inégalé en France

Rackspace Public Cloud

Solution d'hébergement d'applications dans un cloud public

Oracle Cloud Infrastructure

Solution de Cloud Public et Hybride

Alwaysdata

Solution d'hébergement de site Web

OVH Public Cloud

Solution de Cloud Computing publique

Cloudwatt

Solutions de Cloud public open source

Amazon Web Service

Le cloud computing par Amazon

Google Cloud

La solution de Cloud Computing de Google

Microsoft Azure

Solution de cloud hybride flexible et personnalisable

Elastic Cloud Enterprise

Logiciel de création et gestion de clusters

Tout savoir sur l’hébergement Web et le Cloud Computing

Aussi connu sous le nom d’IaaS (pour Infrastructure as a Service), l’hébergement Web correspond à une prestation de services avec un hébergeur qui vous fournit l’infrastructure informatique nécessaire à la mise en ligne d’un site Web, système d’information (CRM, ERP, etc.), ou tout autre application métier. 

4 types d’hébergements Web se distinguent :

  • Le serveur dédié qui consiste à louer un hébergement complet sur-mesure. 
  • L’hébergement mutualisé qui correspond à la colocation d’un serveur pour optimiser son utilisation.
  • Le VPS (pour Virtual Private Serveur) qui introduit la notion de machine virtuelle (VM) pour créer des partitions de serveur autonomes au sein d’un même serveur.
  • Le Cloud (public, privé ou hybride) qui utilise la virtualisation au sein d’un réseau de serveurs physiques. 

Qu’est-ce qu’un Cloud Public ?

Définition 

Le cloud public correspond à la location de ressources informatiques gérées par un fournisseur tiers (l’hébergeur Web) : une machine virtuelle (VM) aux configurations sur-mesure (processeur, stockage, RAM, bande passante) ou un espace de stockage.

  • Pour déployer ses instances et réaliser des tests ;
  • Pour mettre en ligne un site ou une application Web ;
  • Pour stocker des données. 

Parmi les grands noms du cloud computing, nous pouvons citer les principaux fournisseurs : AWS (Amazon Web Services), Microsoft Azure, Ikoula, OVH, ou encore Orange Business Services.

Comment ça marche ?

La solutions de cloud public correspond à la location d’un espace personnalisé au sein d’un réseau de serveurs informatiques localisés dans les datacenters propriétaires et partenaires des hébergeurs Web.

Pour accéder à votre cloud, vous avez besoin d’une connexion internet et d’un panneau de configuration d’hébergement comme VMware, Plesk, ou un extranet fourni par votre hébergeur :

  • Pour personnaliser votre machine virtuelle et la gérer ;
  • Pour déployer vos instances dans le cloud : son site Web, une nouvelle application Web en cours de développement, etc. ;
  • Pour stocker des données ou externaliser votre messagerie électronique ;
  • Etc.

Quelles sont les principales fonctionnalités d’un Cloud Public ?

Véritable outil d’orchestration, le système informatique dans les nuages vous donne un contrôle total sur votre infrastructure et vous accompagne durant tout le cycle de vie de vos applications. Avant de choisir une solution, vérifiez que celles-ci disposent de ces principales fonctionnalités : 

  • La possibilité de gérer et superviser son cloud via une connexion Internet et une interface graphique ;
  • Une bande passante illimitée ;
  • La possibilité de modifier l’architecture réseau et les IP.
  • Un déploiement des instances en IP publique ou IP privée par l’intermédiaire d’un routeur virtuel ;
  • Un déploiement géographique des instances ;
  • La possibilité de dupliquer son site Web par zone géographique ;
  • La présence d’un catalogue de logiciels disponibles en pré-installation ;
  • L’interopérabilité du cloud avec le réseau d’entreprise via un VPN ;
  • La possibilité de migrer ses VM ;
  • La gestion de la sécurité des instances : configuration du pare-feu et des règles de load balancing par exemple ;
  • L’accès à l’OS de son choix (Linux ou Windows).

À ces fonctionnalités s’ajoutent certains services essentiels comme une bonne connectivité réseau (pour éviter les latences), la possibilité de choisir la zone d’hébergement des données, l’accès à un support technique de qualité, ou encore la mise à disposition d’un nom de domaine. 

Qui utilise un Cloud Public ?

L’informatique en nuage est complexe à manier. Vous devez notamment savoir comment créer des VM et gérer une infrastructure. Ces solutions de cloud computing s’adressent à des experts en gestion d’infrastructure (directeur technique, services informatiques et DSI, etc.) qui en maîtrisent pleinement les subtilités et pourront par exemple créer un cloud hybride pour gérer tous les projets et toutes les ressources informatiques de l’entreprise.

Par ailleurs, des packs clé en main permettent à de nombreuses entreprises de développer un site Web ou une boutique e-commerce simplement, sans faire appel à un prestataire externe. 

Indirectement, tous les employés d’une entreprise digitale sont les utilisateurs finaux du cloud. 

Pourquoi choisir le cloud public en entreprise ?

Les offres de cloud public vous permettent l’externalisation de votre système d’information dans des centres de données sécurisés. En outre les avantages du cloud computing se situent dans la haute disponibilité des serveurs virtuels. Cependant, ces solutions présentent également quelques inconvénients. 

Avantages

  • Un niveau de personnalisation très élevé ;
  • Un déploiement plus rapide qu’une infrastructure dédiée ;
  • Scalabilité et évolutivité des ressources (CPU, RAM, Mémoire, etc.) qui s’ajustent à vos besoins et à l’évolution du trafic sur votre site Web ;
  • Pas d’infogérance, l’hébergeur s’occupe lui-même de la gestion du réseau de serveurs ;
  • Uptime quasi illimité (SLA proche de 100 %). Si un serveur devient inaccessible, vos machines virtuelles, fichiers et autorisations sont automatiquement transférées à un serveur fonctionnel ;
  • Pas de limite en terme de volume de données (hormis la dimension incrémentale de la facture) ;

Inconvénients

  • Les ressources sont mutualisées, vous ne pouvez pas personnaliser vos espaces.
  • À puissance équivalente, le coût d’un cloud est généralement plus élevé qu’un hébergement dédié.

Comment choisir un Cloud Public ?

Les offres matérielles en matière d’hébergement Web et de cloud public sont assez similaires. L’avantage concurrentiel des hébergeurs Web se situe dans la localisation des serveurs et la gamme de services proposée en plus de l’hébergement. Par exemple, Ikoula hébergement Web loge vos données dans deux datacenters français distinct (soumis au RGPD et protégés du Cloud Act en matière de confidentialité des données), vous propose un extranet mobile pour gérer votre infrastructure et vous prend en charge la migration des VM.

Solutions complémentaires de cloud public

Stockage

Bureau Virtuel

Archivage

Sauvegarde

Supervision Applicative

Antivirus

Gestion des robots d'indexation

Gestion des logs

Gestion des API

Gestion des services informatiques (ITSM)

Single Sign On

Détection de vulnérabilités

Antispam

Backend As A Service (BaaS)

Gestion des actifs informatiques (ITAM)

Gestionnaire de mot de passe

Navigateur Web

Application Platform as a Service (aPaaS)

Contrôle à distance

Wireframe

Integration Platform as a Service (iPaaS)

Plan de Continuité d'Activité (PCA)

Simulation

Gestion Informatique

Gestion du cycle de vie des applications

Diagramme

Gestion des licences

Développement d'applications

Monitoring de sites Web

Data Center Management

Capture électronique de données

Virtualisation

Supervision réseau

Gestion des appareils mobiles

Tests automatisés

Création de sites web

Platform as a Service

Outils de développement

Fournisseur de services externalisés (MSP)

Middleware

Gestion de bases de données

Supervision Informatique

Infrastructure as a Service (IaaS)

Services externalisés

Cloud privé

Échange de données informatisées (EDI)

Créateur d'applications

System Administration

Protection des données

Gestion des Identités et des Accès

Load Balancing

Chiffrement

Sécurité Cloud

Suivi des bugs et problèmes

Installateur de système de sécurité

Gestion des enquêtes

Gestion de patchs

Gestion des outils

Sécurité Réseau

Sécurité des terminaux clients

Intelligence artificielle (IA)

Sécurité informatique

Framework

Internet des Objets (IoT)

Hébergement

Coffre-fort numérique

Gestion et protection des données (RGPD)

Cloud Hybride